Jour 15 — Jeudi 22 Mai

Puebla de Don Fadrique   →  Siles Etape 14
Distance 103 km
Dénivelé 1820 m
Départ 7 h 50
Arrivée 17 h 50
Distance totale: 102.64 km
Altitude maximum: 1670 m
Altitude minimum: 757 m
Denivelé total positif : 1810 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Après les conditions caniculaires dans le sud de l’Andalousie, nous affrontons notre première étape sous le froid. 7°C au thermomètre dans l’ascension et la descente du premier col. Nous mettons les manches longues et les chaussettes dans nos nus-pieds que nous n’enlèverons plus de la journée. La température maximale  atteindra 16°C en milieu d’après-midi.

La vidéo du parcours de l’étape

(Possibilité de faire varier la vitesse de défilement de la vidéo en cliquant sur 1x en bas à droite du lecteur (0.75 recommandé). Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

Pas de vin chaud au sommet du Puerto del Pinar ! Nous l’avons grimpé dans une forêt de pins qui laissait peu d’espace pour voir l’horizon. Sa descente, entrecoupée de remontées, a aussi eu pour cadre la forêt sauf vers le bas où nous avons surplombé des canyons assez vertigineux.

Avec le froid et les muscles engourdis, la remontée vers Santiago de la Espada est difficile. Nous nous réfugions dans un bar pour prendre notre collation habituelle de 10h et échangeons le coca par un chocolat chaud.

Nous repartons avec un vent encore violent de face pour remonter jusqu’à Pontones 15 km plus loin. Le paysage commence à s’ouvrir. Nous faisons la halte casse-croute là-bas après être allé franchir un petit col facile hors parcours et c’est ensuite que nous allons déguster la plus belle partie de l’étape.

La traversée de la Sierra de Segura jusqu’au Puerto de Horno de Peguera est splendide. Nous sommes sur une route de crête déserte avec une pente irrégulière, avec un vent favorable qui nous accompagne et avons des points de vue remarquables sur la vallée et les montagnes qui la surplombent.

A partir du col, nous entamons la descente, très irrégulière, sur une route en mauvais état, au milieu d’une forêt de pins et de chênes verts ne présentant pas de vues. Ce sera ainsi jusqu’à l’arrivée à Siles.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mario dit :

Ça vallait bien la peine d’aller en Andalousie pour aller chercher le froid ! Il a fait 25° à Toulouse aujourd’hui !

Ce soir c’est un jalon important sur votre parcours, votre dernière soirée en Andalousie. Demain soir, vous serez en Castilla La Mancha et bientôt sur la Meseta, le plateau central de Don Quichotte et de ses moulins.

Bonne continuation !

Jour 14 — Mercredi 21 Mai Vélez-Rubio  →  Puebla de Don Fadrique

Étape précédente

Jour 16 — Vendredi 23 Mai Siles  →  Robledo

Étape suivante