Soixante quinzième jour — Samedi 09 Juillet

Cannes (06)  →  Sospel (06) Soixante et onzième étape
Distance 106 km
Dénivelé 1120 m
Départ 7 h 00
Arrivée 15 h 30
Altitude maximum: 709 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

La vidéo du parcours de l’étape

(possibilité de ralenti en survolant l’image avec la souris et en cliquant sur le signe- en bas de l’image. Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

 

Antibes

Antibes

Le départ à 7 h 00 me permet de traverser Cannes sans circulation. C’est encore la nuit pour les vacanciers. Quelques kilomètres plus loin, avant Golfe Juan, Michel Authier, un savoyard émigré là-bas, vient à ma rencontre et m’accompagnera jusqu’à Nice.

A partir d’Antibes, les pistes cyclables sont surchargées et malheureusement quelques cyclistes n’adaptent pas leur comportement au trafic (piéton et cyclistes) . Ce doit être les mêmes qui sont aussi excités au volant de leur voiture. Je croise un Cent Cols à Nice sur la piste cyclable, l’interpelle mais il ne répond pas et continue son chemin.

A partir de Nice, plus de piste cyclable. La route est assez sinueuse et je suis doublé par des voitures monégasques qui roulent très vite. La traversée de Monaco se passe très bien et j’arrive à Menton où il y a une circulation dense et beaucoup de monde. Je file jusqu’à la frontière italienne afin de joindre le point extrême Sud-Est de mon parcours puis c’est la longue montée sous la chaleur (34° au départ) pour rejoindre le col de Castillon puis Sospel. Je croise sur cette route des voitures de sport qui se croient dans le rallye de Monte-Carlo et qui roulent à vive allure.

L’étape a été éprouvante et je termine fatigué. J’en ai enfin fini avec la côte méditerranéenne et son monde et j’ai entamé la remontée à travers les Alpes.

Etape 71 Cannes →  Sospel 106 km

260 Downloads
Détails

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PELLENC dit :

superbe – epoustouflant – bref cela donne envie !

super la photo avec Roger et Raymond au col

a +

Olivier
(si tu ne me ressitues pas, je suis un ami de la fille de roger – j’avais participé a votre périple dans le jura il y a de cela qques années et je vous avais rejoint lors de votre sejour en cevennes il y a 3 ans)

Claude et Anne-Marie dit :

Encore un gros effort dans les Alpes et tu retrouveras ton coin de Savoie. Les beaux paysages méditerranéens ne rivalisaient pas avec la courtoisie de ses occupants et c’est bien dommage de ne pas savourer pleinement ces lieux idylliques… Mais tu as encore de bons moments à vivre et nous te souhaitons du beau temps sans trop souffrir de la chaleur.
Bons coups de pédale et à bientôt.
Bises.

Ptit Louis dit :

Salut Régis,
De retour d’Islande j’avais hâte de savoir où tu en étais. Je pensais le Languedoc et je constates que tu as fait plus vite que j’avais prévu. La Savoie est donc proche et tu vas pouvoir reprendre quelques sorties avec les copains …si nous pouvons encore te suivre. A bientôt.
Amicalement
Louis

yves bochent dit :

salut Règis, et oui la remontèe est entamèe, déja peut on dire!ce réve que tu as tant prèparè ,que tu accomplis avec brio c’est tout simplement magnifique.
tu approches de l’ ètape suisse ,peux tu me dire quel jour tu penses être dans cette région afin de m’organiser pour t’accompagner avec d’autres amis .pas de soucis pour la route,tu seras à l’abri de la circulation ,mais certainement avec un vent contraire, c’est la plaine du rhône!.
à bientôt Régis,que la montagne est belle ………..
Kenavo .
Yves

Bernard Faivre dit :

Bravo Régis et merci pour ces commentaires et photos au jour le jour!
Te voilà dans la dernière ligne droite, la montagne, ta spécialité!
Profite bien de tes dernières étapes.
Amicalement,
Bernard

François dit :

Mon chu Paraz à vélo, tant pis pour le thé avec Moraline et Mophanie; je comprends ta hâte à quitter les bords touristiques de la Méditerranée. Ton truc, c’ est la montagne et les cols, baisses, ports et j’ en pass et des meilleurs. Te voilà dans ton élément: profites-en bien, car c’ est bientôt fini; tu mènes un train d’ enfer et comme je dois emmener le Barthe à Lourdes, je ne suis pas sûr de faire la dernière étape avec les potes et toi. Bon ,on dira un mot pour toi à la petite Soubirou. Allez, (soubi)roule, ma poule!

Carabine33 dit :

Très heureux de savoir que tu as survécu aux automobilistes basques et méditerranéen.
Tu as du être très heureux quand tu as tourné à Menton et que tu as quitté la méditerranée.
Maintenant plein nord et encore bravo.

Soixante quatorzième jour — Vendredi 08 Juillet Le Lavandou (83)  →  Cannes (06)

Étape précédente

Soixante seizième jour — Dimanche 10 Juillet Sospel (06)  →  La Bollène-Vésubie (66) via col de Turini

Étape suivante