Soixante troisième jour — Lundi 27 Juin

Arlos (31)  →  Argein (09) Cinquante neuvième étape
Distance 42 km
Dénivelé 1300 m
Départ 8 h 15
Arrivée 14 h 00
Altitude maximum: 1348 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

La vidéo du parcours de l’étape

(possibilité de ralenti en survolant l’image avec la souris et en cliquant sur le signe- en bas de l’image. Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

 
Une journée très chaude est annoncée pour aujourd’hui. Je suis de suite dans l’ambiance avec un col de Mente bien pentu, sans moment de répit, où Il fait déjà bien chaud à 8 heures du matin. Heureusement, il y a beaucoup d’arbres et la recherche de l’ombre est possible même à gauche car il y a à cette heure très peu de circulation.

Arrivé au sommet, pas trop fatigué, je redescends pour attaquer le col du Portet d’Aspet. Il n’est pas très long : 4,5km mais il y a 400m de dénivelé à reprendre et un passage à 15%. Il fait alors très chaud, plus de 30° mais là aussi il y a de l’ombre qui me permet d’arriver au sommet sans avoir laissé trop de forces en route. Je sens dans la descente qu’il fait de plus en plus chaud mais avec le déplacement d’air cela reste supportable. En revanche, lors de la première petite côte à remonter, la chaleur suffocante me saisit. Je décide d’arrêter très tôt l’étape car je ne me sens pas le courage de faire les 14 km et les 850 m de dénivellation du col de la Core sous cette chaleur n’ayant pas trouvé de possibilité d’hébergement à Castillon de Couserans et Seix. Je trouve une chambre et table d’hôtes située  dans un bâtiment aux murs épais qui est très frais. L’hôtesse m’offrant en plus une bière pression à l’arrivée, cela aurait relevé du masochisme que de continuer l’étape.

Etape 59 Arlos →  Argein 42 km

249 Downloads
Détails

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maurice dit :

Je n’ai pas trop compris si c’est la bière ou l’hôtesse qui t’as fait prendre une décision aussi rapide!!! si c’est les deux, c’est encore mieux!
Tu vas encore avoir une journée de chaleur, après ça ira mieux!
Courage!
Amicalement
Maurice

Christine et Pierre dit :

Même à vélo… boire ou conduire, il faut choisir.
Et une fois encore, le grand président que tu es a fait le bon choix.
A la tienne!

Mario dit :

Il est très fort, notre Régis ! Même par cette chaleur, il a eu le temps de faire un petit crochet par les Ardennes. Un Cent Cols dit l’avoir aperçu aujourd’hui entre Rocroi et Revin !

AUTIER M et H dit :

Ah Régis, le charme des rencontres ! Ulysse non plus n’a pas toujours résisté, et il a mis 10 ans pour rejoindre son chez lui !….. même dans cette éventualité, on sera toujours là à lire ton blog ! Bien amicalement . Michel Hélène

bérard dit :

Un p’tit bonjour du facteur , épaté par le site et l ‘ exploit journalier , avec ses conditons extremes une p’tite mousse pour se requinquer est la bienvenue…
Avec mes encouragements pour la suite du périple.

Cordialement

François dit :

Sacré Géris! une accorte Hôtesse t’ offrant une bière fraîche derrière d’ épaisses murailles,il n’ en faut pas plus pour que ta volonté défaille; je pensais que tu aurais dit” Allez, en Core une pour la route “. Puis tu aurais renfourché ton destrier pour en découdre avec le fondant bitume ( après la biture). bon, on te pardonne, car il fait un temps à ne pas lâcher un Contadope dans les Pyrénées; encore qu’ un col à la Mente, ça ne se refuse pas! Allez, petit frais pour demain!

Alain DABE dit :

Coucou Régis
Me voici de retour pour te suivre depuis Castelnau de Médoc où il fait 39°…Un temps à ne pas mettre un cyclo dehors..
Mente,+ Aspet..c’est déjà beaucoup en dénivelé..

Et là, avec ton flair de la bonne “mousse” il a fallu que tu tombes chez une hôtesse accueillante, pas à la Brassens , mais presque!!

Courage, Régis, petit à petit le pays Savoyard se profile!
Amicalement. Alain

Bernard et régine dit :

Ton hôtesse a eu le geste adéquate. Comment aurais tu pu résister. En Savoie également très forte chaleur. Suivons tous les jours ton cheminement qui nous épate. Te souhaitons bon courage pour la suite et j’attends avec impatience ton retour dans nos alpes pour faire quelques kilomètres avec toi.

Soixante deuxième jour — Dimanche 26 Juin Vignec (65)  →  Arlos (31)

Étape précédente

Soixante quatrième jour — Mardi 28 Juin Argein (09)  →  Aulus-les-Bains (09)

Étape suivante