Jour 4 — Lundi 23 Mai

Tournus (71)  →  Saint-Boil (71) Quatrième étape
Distance 36 km
Dénivelé 560 m
Départ 8 h 50
Arrivée 12 h 20
Distance totale: 36.18 km
Altitude maximum: 376 m
Altitude minimum: 175 m
Denivelé total positif : 540 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Petit (et grand) retour en arrière :

Pendant la traversée de la Bresse (chez les ventres jaunes), j’avais dans l’idée de manger un bon poulet de Bresse. Il faut dire que le 31 juillet 2000, j’étais parti deux jours avec un groupe d’amis à la conquête des cols du Mâconnais. Nous avions pédalé toute la journée sous une grosse chaleur et le soir avions commencé la soirée dans une cave à Clessé (Domaine Michel : une excellente adresse). Nous avons dégusté et acheté d’excellents vins avant d’aller nous restaurer. Nous étions deux dans le groupe qui avions envie de manger un poulet de Bresse mais cela ne fit pas l’unanimité chez nos autres amis plus sportifs que touristes. Nous avons échoué dans une pizzéria, bu du vin glacé et sommes sortis du restaurant affamés. Nous avons complété avec nos provisions de route (barre de céréales) avant d’aller nous coucher.

Hier soir, j’ai pris ma revanche : j’ai dégusté un poulet de Bresse aux morilles accompagné de deux verres d’un excellent 1er cru de Maranges (vin de Bourgogne), servi à bonne température. Un poulet succulent, à la chair ferme pas comme celle des poulets de batterie ou d’élevages industriels en plein air.  Il m’a fallu attendre 16 ans mais cela en valait la peine. C’était un petit clin d’œil à Roger, Pascal et Christian qui suivent mon voyage sur le blog et qui avaient fait parti de l’aventure.

Je n’ai découvert le commentaire de Victor m’invitant à aller manger une “poule” de Bresse qu’après mon escapade gourmande.

La vidéo du parcours de l’étape

(Possibilité de faire varier la vitesse de défilement de la vidéo en cliquant sur 1x en bas à droite du lecteur (0.75 recommandé). Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

Maintenant revenons à aujourd’hui.

L'abbaye Saint Philibert à Tournus
L’abbaye Saint Philibert à Tournus

Le départ ce matin se fait sous un ciel très chargé, il fait 8° et un vent fort souffle. De suite, j’attaque le col de Beaufer par une toute petite route avec une rampe finale à 15%. Je ne rencontre aucune voiture sur cette route. Je prends ensuite la direction du col de Brancion mais cette fois en laissant de coté les petites routes prévues afin d’adoucir la pente n’ayant pas très bien digéré celle de Beaufer ( je vous entends déjà : non, j’ai bien digéré le poulet de Bresse et la tarte tatin). Pas de circulation, non plus sur la route choisie.

Je prends le temps de visiter le vieux village médiéval de Brancion situé quelques hectomètres au-dessus du col éponyme.

Je prends une averse dans la descente (température 9°) et par une succession de routes rectilignes comportant quelques belles côtes je rejoins le deuxième site touristique au programme : Saint-Gengoux-le-National.

Après la visite de Saint-Gengoux, les jambes sont lourdes face au vent sur la belle véloroute qui passe au milieu des vignes.

Je décide alors de profiter d’une éclaircie pour planter la tente au sec dans le premier camping rencontré. J’ai lutté contre le vent toute la matinée et quand le vent tombait il se mettait à pleuvoir. Une petite sieste reconstituante avant d’écrire ce compte-rendu devrait me permettre de repartir du bon pied demain. La météo n’est guère optimiste et j’ai quelques douleurs dans les cuisses qui j’espère s’estomperont pendant la nuit.

Etape 04 Tournus Saint-Boil

456 Downloads
Détails

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nicole poty dit :

Très belle région riche d’un beau patrimoine. Nous l’avons traversé deux fois en retournant en VI à Vitry le François où nous avons été en poste pendant 20 ans avant d’âtre nommés en 74.

Guy GARCIN dit :

C’est bien, avec ta trace on sait que tu es arrivé au camping Moulin de Collonge….
@+ pour ton reportage.

DEPAGNE GERARD dit :

Comme moi tu adores le vélo. Moi aussi le soir mon ventre adore les
bons plats on peut se le permettre gràce au vélo.

Ines Audu dit :

coucou,
J’ai fait mes devoirs sans toi. J’avais ma dictée le son oin et la table du 7 que j’ai faite sur lulu, j’ai mis 33 secondes et pas une faute !
Hina fait que trembler puisqu’elle passe son temps à guetter les écureuils et les lézards .
Papa et moi on a trouvé un nid d’oiseau.
Salut,et à ton vélo aussi.Gros bisou .

Inès

Régis Paraz dit :

Bravo Inès : la table du 7 n’est pas la plus facile. Merci pour ton message et les nouvelles de la maison et de ta chienne. J’attends avec impatience ton prochain commentaire mardi prochain. Si tu y penses poste-le avec une crêpe.
Bisous

Jean Perdoux dit :

C’est super ce tu fais Régis. Profites au maximum des instants de ce beau périple.
Pendant l’effort, sur le vélo, les sens s’amplifient. Alors penses à ta réélection à la présidence des Cent-Cols. Nous t’apprécions tous et nous souhaitons que tu renouvelle ton mandat.
Même si je pense que tu aimerais aussi faire partie de la Confrérie du gâteau de Saint Genix……
Bonnes pédalées

Guy GARCIN dit :

Excellent souvenir de Brancion :
http://love-velo.fr/col-de-brancion-et-3-bpf-en-bourgogne/

Demain arrosage, mais uniquement avec du Pommard !
Bonne continuation Régis.

Guy

Michel MATHIEU dit :

Salut Régis
Super ton reportage gastronomique et culturel : c’est du vrai cyclotourisme et on en redemande.
A propos de poulet, je me souviendrais toujours d’une journée cyclo en Lozère où je me suis arrêté dans une ferme pour acheter un poulet : j’ai eu un peu de difficultés car il fallait choisir le poulet vivant dans le poulailler – pas évident !
Autre histoire de poulet : une fin de journée grise de novembre, peu avant de retourner à mon domicile, la gendarmerie
de Chambéry m’arrête devant le commissariat : j’ai cru qu’ils allaient me verbaliser pour vélo non réglementaire (absence d’éclairage par exemple). Et bien que nenni, ils m’ont fait souffler dans le ballon alors que je roulais droit !
Pour te réconforter : tu as eu un temps meilleur que dans la Yaute où il a neigé toute la journée dès la moyenne altitude (c’était tout à blanc ce matin à Megève à 1 000m).
Courage les beaux jours vont revenir (mais pour un temps plus stable, il faut attendre la nouvelle lune) !
Michel, l’Ubayen né à Bourg en Bresse et fin connaisseur des poulets et chapons fermiers.

R and J dit :

salut Régis
début du périple un peu compliqué, apparemment! nous pensons très fort à toi et t’envoyons toute notre énergie pour te réchauffer le cœur!
allez le meilleur est devant toi!
bisous
Joëlle et René

POLLONI Serge dit :

Bonsoir Président,

Demain c’est la tournée des ” grands crus ” !!!!! Tu y verras, peut-être, Bernard
Penses, malgré tout, à pédaler.
Je croiserais ta route du retour le lundi 6 juin entre le Creusot et Toulon sur Arroux.

Bonne route en évitant les averses

Serge l’Agenais

Ruffié Guy dit :

Bonsoir Régis
Merci de nous faire partager ce voyage et de me permettre de découvrir des endroits jusque là inconnus
J’espère que tu pourras repartir avec de bonnes jambes demain matin
Je te souhaite une bonne nuit réparatrice sans rêve de poulet de Bresse ni de tarte tatin en attendant
impatiemment le chapitre cinq

Barbier dit :

Pour le moment le temps est contre toi, en contre partie la pluie évite de faire chauffer le moteur.
Ha la Bresse ! rien de mieux pour accumuler les calories.

Jour 3 — Dimanche 22 Mai Ecrille (39)  →  Tournus (71)

Étape précédente

Jour 5 — Mardi 24 Mai Saint-Boil (71)  →  Merceuil

Étape suivante