Jour 24 — Samedi 10 Juin

Aubeterre-sur-Dronne (16)  →  Marillac-le-Franc (16) Vingt et unième étape
Distance 77 km
Dénivelé 910 m
Départ 8 h 30
Arrivée 17 h 05
Distance totale: 76.55 km
Altitude maximum: 210 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

 
Dure journée aujourd’hui. Une étape très casse-pattes, la chaleur de l’après-midi l’a rendue difficile.

La vidéo du parcours de l’étape

(Possibilité de faire varier la vitesse de défilement de la vidéo en cliquant sur 1x en bas à droite du lecteur (0.75 recommandé). Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

Jusqu’à Villebois-Lavalette, cela va bien. Il y a bien quelques bosses mais rien de très pentu. La route serpente au milieu de champs de céréales (blé, maïs, soja). J’ arrive à onze heures à Villebois et monte au château.

Arrivée vers Villebois-Lavalette

Une visite guidée est en train de démarrer. On me propose de mettre mon vélo en sécurité et je peux ainsi participer à la visite. En fait il y a deux châteaux à voir, construits au même endroit :  un du XIIe siècle et un autre du XVIIe.

Je me restaure et reprends la route, il fait plus de 30 °C

Au loin le château domine le village.

L’après-midi sera encore un tobbogan au milieu des prés avec quelques passages rafraichissants et bienvenus dans des bois. L’architecture des villages a bien changé par rapport à celle du Périgord quitté la veille.

Clocher charentais à Sers

J’arrive à La Rochefoucault et me rends au château pour le photographier. Mon appareil photo refuse de démarrer, la batterie  doit sans doute être vide.

Je pensais dormir au camping de la Rochefoucault mais je trouve porte close. Je me mets en quête d’un hôtel : il y en a deux sur la Rochefoucault. L’un est en vente et fermé  tandis que l’autre n’ouvre pas le week-end. Finalement, je trouve une chambre d’hôte à 5 km. Il va falloir encore grimper pour y arriver.

Avant de quitter définitivement la Rochefoucault, ce village touristique sans infrastructure d’hébergement, une photo du château s’impose. Heureusement le téléphone va me dépanner.

Le château de la Rochefoucault

J’ai reçu un excellent accueil dans cette chambre d’hôtes de charme “Tendance Campagne”.  Les propriétaires ne font pas tables d’hôtes mais ils ont eu la gentillesse de me préparer un excellent repas pour m’éviter d’avoir à redescendre au village situé à 2 km et surtout de ne pas avoir à remonter ensuite !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

THIELY Domi dit :

Hello Régis,
Merci pour ces photos magnifiques,je te souhaite beaucoup de courage dans ton périple.
Super pour l’accueil de la chambre d’hôtes.
Ici aussi il fait chaud 34 degrés !! donc rando pédestre en montagne avec vue sur le lac d’Annecy magnifique !
Bises
Domi

Pierre et Christine dit :

Salut Régis.
Chez nous aussi il fait chaud et du coup on a du mal à bouger….alors le vélo reste tranquillement au garage et nous au frais, souvent dans le lac. Tu es bien courageux!
On suit ton périple qui paraît bien sympathique et nous puisons quelques idées que nous comptons bien ressortir lorsque l’ heure de la retraite aura sonné.
Bonne route
Christine et Pierre

Thomas dit :

Bonjour rege
Heureux de t envoyer un message. J espère que tu n as pas trop chaud sur ton vélo. J ai hâte de te revoir. Pour moi tout va bien. J ai fait du kayak au lac du Bourget hier. Les sandwichs chez tchoute sont bons mais je préfère les crêpes.
Gros bisous.
A bientôt
Thomas

Régis Paraz dit :

Bonsoir Thomas

Merci pour ton petit message. Tu n’es pas rentré en CP pour rien puisque maintenant tu es capable d’écrire (très bien d’ailleurs). Je rentre dans une dizaine de jours, on pourra faire les crêpes sous ma tente. Bisous

Jean-Jacques Laffitte dit :

Bonsoir Régis,
La chaleur de cette journée, j’en sais quelque chose ! et pour cause…
Parti de Saintes en voiture vers Villebois-Lavalette, j’ai ensuite enfourché ma monture dès 7 heures pour aller à ta rencontre. Arrivé tout près d’Aubeterre vers 8H30, j’ai pensé que je t’avais raté car à Montignac-le-Coq j’ai pris la D17 au lieu de la D78 !
Je suis donc revenu à Villebois par ton circuit et je suis arrivé à 10H10.
J’ai eu beau tourner plusieurs fois dans le village (centre, Halles, église, château), pas de Régis à l’horizon… Vers 11 heures, j’ai bien vu un groupe de marcheurs devant l’entrée du château mais je ne me suis pas porté à leur hauteur, loin de penser que tu pouvais être avec eux !
Je te croyais sur la route de Dignac et j’ai donc décidé de me faire un circuit vers la Dordogne pour aller photographier les églises et autres châteaux de ce secteur (J’ai d’ailleurs pu pique-niquer à la fraîche au bord de la Lizonne (près de Gurat).
Dommage donc pour moi de t’avoir loupé car j’avais prévu de t’accompagner jusqu’à Chazelles.
Je te retrouverai donc à Bielle ..
Bonne route pour la suite !
Amitiés
Jean-Jacques

Régis Paraz dit :

Merci Jean-Jacques. C’est bien dommage de s’être raté surtout que nous avons pris la D17 que j’avais choisi au dernier moment vu le peu de circulation sur cette route. A bientôt à Bielle

Jean-Jacques Laffitte dit :

Bonsoir Régis,
Tu as bien fait de passer par la D17 car ton raccourci par Le Petit Breuil , le Fresse et tutti-quanti était plutôt rock and roll :-(.
Amitiés.
Jean-Jacques

Alain DABE dit :

Bonsoir Régis. J’attendais avec impatience le récit de cette journée. Un constat: l’offre d’hébergement est vraiment pléthorique…Heureusement que tu as trouvé ce refuge de charme! Demain encore, étape très chaude 33° prévu..Je souhaite que tu trouves des frondaisons accueillantes..Bonne nuit. Amicalement. Alain

Jour 23 — Vendredi 09 Juin Brantôme (24)  →  Aubeterre-sur-Dronne (16)

Étape précédente

Jour 25 — Dimanche 11 Juin Marillac-le-Franc (16)  →  Champagnac-la-Rivière (87)

Étape suivante