Jour 5 — Lundi 22 Mai

L'Hospitalet-du-Larzac (12)  →  Saint-Affrique (12) Cinquième étape
Distance 73 km
Dénivelé 1000 m
Départ 9 h 10
Arrivée 17 h 00
Distance totale: 73.08 km
Altitude maximum: 876 m
Altitude minimum: 328 m
Denivelé total positif : 993 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

La vidéo du parcours de l’étape

(Possibilité de faire varier la vitesse de défilement de la vidéo en cliquant sur 1x en bas à droite du lecteur (0.75 recommandé). Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

 
Le départ commence par une petite ascension sur une route sans circulation. Il fait frais, 13°, sur le plateau à 800 m d’altitude. Ce sont les derniers coup de pédales sur le Larzac qui se termine 2 km à l’ouest de Viala-du-Pas-de-Jaux.

Une plongée vers Tournemire, offrant quelques vues spectaculaires, suivie d’une courte ascension permet de rejoindre Roquefort-sur-Soulzon.

Dans la descente du plateau du Larzac vers Tounemire
Roquefort-sur-Soulzon

La circulation dans Roquefort est problématique : de nombreux camions de livraisons chargent des fromages dans les différentes caves de Roquefort. Les rues sont très étroites. Je me faufile, non sans mal, entre les camions et les fenwicks pour faire un aller-retour au col des Aiguières. Au passage de chaque cave, des odeurs de fromage viennent me flatter les narines.

Il est midi, et la chaleur commence à se faire sentir. Les ascensions deviennent difficiles.

Un coup d’œil en arrière, permet de voir au loin le plateau du Larzac

Une dernière descente me conduit à St-Rome-de-Tarn puis pratiquement au bord du Tarn avant d’attaquer ce que je pensais être l’ultime difficulté de la journée.

Un longue montée d’une dizaine de kilomètres, sur une route balcon au-dessus du Tarn conduit à St-Victor-et-Melvieu. La végétation ne permet pas d’avoir beaucoup de vue sur le Tarn et à cette heure, elle n’apporte pas l’ombre qui aurait pu me faciliter l’ascension.

J’arrive bien fatigué à St-Victor-et-Melvieu, deuxième site BPF de la journée après celui de Roquefort. J’avais repéré un camping mais à l’office de tourisme on m’informe qu’il est fermé. Il va falloir aller à St-Affrique pour en trouver un. L’employée de l’office de tourisme me dit que c’est tout plat puis en descente tandis qu’au bistrot la patronne me dit qu’il y a des faux plats montants qui ne seront pas faciles. Effectivement, de nombreux faux-plats, avec le vent de face qui vient de se lever, seront difficiles à avaler.

Enfin, St-Affrique ! J’ai roulé toute le journée, sur des routes calmes et là je retrouve une circulation intense. Je cherche le camping, traverse la ville et arrive devant la pancarte camping fermé. Tant-pis, ce soir ce sera hôtel et récupération.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mac Isard dit :

Salut Régis. Je résumerais donc cette étape de façon imagée: les faux plats sont plus difficiles à avaler que la bière. Moralité: il faut toujours privilégier le réel que le faux. Amitiés.

Régis Paraz dit :

Je suis au camping de Lacaune ce soir.

philippe GIBERT dit :

L’Hôtel est bien ? en “fromacologue averti” j’espère que tu auras pu apprécier un bon morceau de Roquefort AOP !

ines dit :

coucou,
j’espère que tout se passe bien; ici, c’est pas le cas la maison est toute cassée, plus de cuisine et on est obligé de faire des pique-niques sous le cerisier.
Hier, nous, on a mal dormi : il y a l’alarme incendie qui a sonné toute la nuit, c était une vérification .
NINETTE fait la difficile elle sème ses croquettes dans toute la maison.
sinon tout va bien.
GROS BISOUS
INÈS

Régis Paraz dit :

Bonsoir Inès,

Merci pour ta gazette du Tremblay. Je compte sur toi pour refaire la cuisine.
Bisous

faivre gerard dit :

Un detail a pu t echapper pendant ton periple toi le rugbyman et eventuellement cyclo
le DFCO se maintient en premiere division apres un nul dans la banlieue de Muret je veux
dire Toulouse chere a nos amis Chantal et Alain.
Bon courage pedale fort et goute local.
Amities.Gerard.

Mulet Elias et Greta dit :

Bonjour Régis,
merci pour tes belles photos. On est heureux de savoir que nous ne sommes pas les seuls en itinérant chez les CCC. Nous aussi nous franchissons de ci de là quelques cols inattendus en Espagne où l’on ne trouve guerre de campings. Nous sommes en Navarre et nous dirigeons vers le Portugal et déjà le soleil cogne fort.
Bonne route et à la prochaine.

fabien savouroux dit :

Ahhhhh cette région !
Tu parcours les routes magnifiques que j’ai eu tant de plaisir à découvrir l’été dernier !
As tu vu le dinosaure de Tournemire ? (un plésiosaure plus exactement )
Pas de chance pour le BPF de Saint-Victor de Melvieu. J’avais poireauté une heure dans le vent en attendant l’ouverture du petit office de tourisme situé face à l’église de Saint-Victor !
Profites bien de la vallée du Tarn, si propice au vélo.
Bonne route !!!
fabien

Veronica dit :

Tu es super courageux Régis, mais les photos que tu nous fait découvrir montrent bien que tout cela vaut la peine – quel beau pays est la France !! Tes pointes d’humour chaque jour ajoute au plaisir de te lire !
Have a good day!

Pitbull dit :

Je vois que tu progresses rapidement à travers ces beaux paysages. Les photos sont top, un vrai régal de te suivre sans un coup de pédale.

ROCHE Claude dit :

Encore une fois, toutes ces belles contrées , me rappellent deux semaines passées à St AFFRIQUE en 2007!A Roquefort /Soulzon,j’avais re-
trouvé un copain d’enfance!Très belle région, et les paysages qui s’offrent à nous , le font au mérite”des guibolles”…mais , malgré tout ,les durs moments s’estompent ,pour faire place au plaisir!Continues bien!
Claude ROCHE

Eric Dally dit :

Salut Régis,
Tes photos sont un vrai bonheur pour attaquer la journée de boulot .
Bonne route et à bientôt !

Ruffié Guy dit :

Bonsoir Régis

Merci de nous faire partager ton voyage itinérant
Il nous rappelle parfois de très bons souvenirs
Les photos sont magnifiques et très intéressantes :Un véritable régal
L’hébergement est parfois problématique dans ce coin hors-saison
Ne roule pas trop vite sinon tu vas être en avance au Pic de Nore
Bonne continuation et régale toi
Amitiés
Guy
PS ; J’ai appris que “lavagne” est un synonyme de “lavogne” francisation
de “lavanha” en graphie normalisée occitane ou “lobógno” en graphie moderne occitane

Serge POLLONI dit :

Cette fois c’est grand beau- Le vent=pas de pluie.
Tu es passé par de nombreuses routes que je connais; en effet ce n’est pas très plat, mais pour un CCC quelle importance !!!!!!!
N’oublie que je t’attends avant le 11 Juin et que le vendredi 9 je ne suis pas chez moi.
Amitiés
Polo le cascadeur

Jour 4 — Dimanche 21 Mai Montdardier (30)  →  L'Hospitalet-du-Larzac (12)

Étape précédente

Jour 6 — Mardi 23 Mai Saint-Affrique (12)  →  Lacaune (81)

Étape suivante