Jour 9 — Vendredi 26 Mai

Caunes-Minervois (11)  →  Mazamet (81) Neuvième étape
Distance 46 km
Dénivelé 750 m
Départ 8 h 00
Arrivée 14 h 15
Distance totale: 46.17 km
Altitude maximum: 844 m
Altitude minimum: 194 m
Denivelé total positif : 748 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

 
Hier soir, avant d’aller à “la cantine du curé”, j’ai visité un peu Caunes et son abbaye. Je n’ai pas pu faire de photo de l’ensemble de la batisse car il n’y avait pas assez de recul et quelques voitures polluaient visuellement le site.

Il y avait une sacré ambiance et animation, à “la cantine du curé” : une animation musicale, du monde, des serveurs qui ne “restaient pas les pieds dans le même sabot”. Je n’ai pas abusé des bonnes choses et suis rentré sagement me coucher vers 10H après avoir goûté un verre de blanc Minervois qui valait le détour et un verre de rouge Minervois, agréable à boire mais moins charpenté que d’autres que j’ai dégustés dans d’autres occasions. Pour le repas, il y avait une carte proposant une grande variété de tapas. Pas de couverts pour manger, des cure-dents. La hampe de bœuf à l’échalote et les pommes de terre sautées étaient savoureuses et c’était copieux.

La vidéo du parcours de l’étape

(Possibilité de faire varier la vitesse de défilement de la vidéo en cliquant sur 1x en bas à droite du lecteur (0.75 recommandé). Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

Départ matinal à cause de la chaleur et une seule longue difficulté au programme : l’ascension du col de la Prade avant le Pic de Nore.

Vous n’échapperez pas à la photo traditionnelle des coquelicots (à la sortie de Caunes-Minervois)

La forme est bonne. Il fait  chaud sur le bas mais au fur et à mesure de l’ascension la température se radoucit. A 800 m d’altitude il fait très bon et cela ne donne pas envie de redescendre dans la fournaise. L’ascension est très ombragée et on quitte la forêt au Col de la Prade qui laisse la place à un paysage de prés, genêts et sapins.

Juste après le col de la Prade, vue sur le Pic de Nore

La route continue à monter doucement jusqu’au village de Pradelles-Cabardès où j’avais prévu de faire étape.

Le camping étant fermé, je vais continuer ma route jusqu’à Mazamet où j’ai rendez-vous avec mon ami Yoyo. Nous logerons au camping pendant 2 nuits et avons prévu une ascension demain, sans bagages, du Pic de Nore par son versant le plus difficile. Il ne fait pas trop chaud mais le vent d’Autan s’est levé et il faut bien arrimer la tente.

Sur la route entre Pradelles et le Pic de Nore
Grand détour pendant le voyage : Madagascar puis un peu plus loin, Cayenne

Mazamet était connue pour son industrie de délainage. Les peaux achetées dans différents pays, étaient traitées, afin de récupérer la laine qui était ensuite filée dans le Nord.

Dimanche, il y a une concentration traditionnelle cyclotouriste FFCT au Pic de Nore et nous partirons de Pradelles afin de reprendre mon itinéraire.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Metral Maurice dit :

Je vais proposer à ma femme ton menu ,j’en ai “l’eau à la bouche” pour ne pas dire le vin .Merci pour tout,j’ai autant de plaisir à te lire et regarder les photos qu’a retrouver les commentaires des amis(es) cencolistes que je n’ai pas pu rejoindre en Italie suite à mon accident .Bonne route et n’oubliez pas de remplir les gourdes de !!!! Momo.

Alfeo Lotto dit :

Salut Régis, je prends le train un peu en retard, mais nous étions en Italie, dans la famille. Je te souhaite un bon périple, le plus ensoleillé possible. A bientôt. Alfeo

philippe GIBERT dit :

Bises à yoyo!!
Philochard (Porcinet rose!).

Pitbull dit :

Nous voila de retour au terrier après 4 jours passés à la chapelle des bois sous un soleil radieux.
Je vois que pendant ton jour de relâche tu va encore faire une bosse , quelle santé !
Bonne continuation dans l’effort

Poyer dit :

Bravo Régis et merci pour les belles photos. Fais la bise à Yoyo de ma part (oui, je t’embrasse aussi!)
Bonne continuation
Pierrette

Bouyer Chantal dit :

Bonne montée au Pic de Nore, et belle journée demain. Un grand bonjour à notre Yoyo. A bientôt chez nous ??
Bises Chantal et Francis

Bernard dit :

Mazamet : cela m’évoque Lucien Mias, ce grand ancien, instituteur puis se lançant dans des études de médecine tout en menant une fabuleuse carrière internationale. C’est une autre époque où rugbyman n’était pas un métier mais un loisir, une passion, une occasion de se surpasser et de vivre des aventures collectives inoubliables, tout en s’assurant un avenir professionnel socialement intégré.
Essaie donc de voir si Mazamet se souvient de son héros, premier vainqueur en Afrique de sud en 1958 (racontée par Denis Lalanne dans “La mêléee fantastique”) et bonne route pour la suite.

nicole poty dit :

Un bonjour à vous deux : au fait pourquoi ce surnom de Yoyo?
Les noms de lieux de cette région évoquent de bons souvenirs même si on y a connu aussi de fortes chaleurs.
Bonne grimpée.
Nicole

Milou dit :

Bonne grimpette demain pour le pic de Nore et bien le bonjour à YOYO

Philippe Carrez dit :

Il est sale ton écran !

Jour 8 — Jeudi 25 Mai Saint-Pons-de-Thomières (34)  →  Caunes-Minervois (11)

Étape précédente

Jour 10 — Samedi 27 Mai Mazamet (81) Pic de Nore  →  Mazamet (81)

Étape suivante