Jour 19 — Samedi 02 Juin

Putanges-Pont-Écrepin (61)  →  Pré-en-Pail (53) Dix-septième étape
Distance 77 km
Dénivelé 1000 m
Départ 9 h 00
Arrivée 16 h 45
Distance totale: 76.57 km
Altitude maximum: 327 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Je n’ai pas encore attaqué les Alpes Mancelles et aujourd’hui j’ai l’impression d’avoir grimpé toute la journée. Les quelques descentes étaient trop courtes pour pouvoir récupérer. La dénivelée de la journée est aussi conséquente que celles d’étapes en Beaujolais ou dans le Morvan.

La vidéo du parcours de l’étape

(Possibilité de faire varier la vitesse de défilement de la vidéo en cliquant sur 1x en bas à droite du lecteur (0.75 recommandé). Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

Ce fut d’abord une longue montée de pratiquement vingt kilomètres dans des paysages champêtres comme certains déjà rencontrés précédemment. Pas de quoi prendre de photos originales. Je suis dans les monts d’Andaine.

Une rapide descente puis des faux plats me conduisent à Bagnole-sur-Orne, site BPF et ville thermale. J’arrive droit sur l’église du sacré cœur qui est défigurée par un manège type grande roue posé juste devant. Je retrouve aussi une circulation intense et beaucoup d’animation. Je suis un peu désorienté car je n’avais plus l’habitude d’évoluer dans ces conditions. Depuis près de trois semaines, je ne roule que sur de petites routes et ne traverse que de petits villages. Je m’enfuis vite de ce capharnaüm. Une piste cyclable mal indiquée et je me retrouve sur la route principale et n’échappe pas au coup de klaxon agressif. Je rejoins un itinéraire cyclable qui m’emmène dans la grande forêt domaniale des Andaines. La route forestière, rectiligne, alternant forte côtes et courtes descentes est étroite et en mauvais état. Cela n’empêche pas les voitures de rouler à vive allure.

route forestière

Après quelques kilomètres éprouvants, je sors de la forêt et recommence à grimper, sous la chaleur, dans des paysages d’élevage pour arriver finalement à Carrouges où j’avais prévu de faire étape. Le camping est fermé et il n’y a pas d’hébergement. Je descends voir le château avant de reprendre ma route pour Pré-en-Pail où j’ai trouvé une chambre d’hôtes, le camping étant fermé aussi.

château de Carrouges

Il reste une vingtaine de kilomètres. Quelques kilomètres après Carrouges, je quitte la Normandie en entrant dans le département de la Mayenne. Il me reste une colline à grimper. Je sens moins la fatigue que dans la matinée et la passe sans trop de difficulté. J’arrive à Pré-en-Prail, téléphone à la chambre d’hôtes pour me faire préciser sa localisation et …il faudra monter encore deux kilomètres pour y arriver.

première rencontre en Mayenne. Bonjour Monsieur.

C’est la première fois depuis l’étape dans la Dombes que j’ai été gêné par des automobilistes. Dans la première partie sur des routes assez larges et dans la forêt d’Andaine, j’ai été plusieurs fois frôlé par des véhicules qui ne respectaient pas la distance réglementaire de 1,50 m. pour me dépasser ou d’autres qui me doublaient sans visibilité. J’avais vécu une toute autre expérience en Normandie lors de mon tour de France où j’avais trouvé les conducteurs de la Manche très respectueux des cyclistes.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Metral dit Momo dit :

Salut Régis
Vu la photo du taureau qui te fait “les yeux doux”je comprends que tu ne t’es pas attardé,un bon morceau dans ton assiette ce soir et demain tu grimpes les murs.Super sympa concentration à Tamié hier .Toujours en extase devant tes photos “que la France est belle quand on prend le temps de la contempler comme tu le fais “Merci de nous en faire profiter.Bonne route.

Fabien en vadrouille vers la Russie dit :

Et ben je suis pas pressé de retrouver nos abrutis d’automobilistes…
En Allemagne, au Danemark et maintenant en Suède, tu peux te trouver sur n’importe quelle route, zigzaguer avec ton vélo, faire demi tour à contresens parce que tu t’es trompé de route, pas de coup de klaxon. Ici les gens sont bienveillants, ont le sens du partage de l’espace, et respectueux .
Le respect tiens, c’est bien une notion qu’il faudrait réinculquer au Français…
Bon courage Régis !

Maurice Quenard dit :

Bonjour Régis !
Tu viens de traverser une région que je connais bien, car j’ai fait une cure à Bagnoles de l’Orne, il y a deux ans et j’ai navigué pas mal dans le secteur à vélo ! Effectivement, contrairement aux apparences, ce n ‘est pas tout plat !!!
Ton étape d ‘ hier le prouve!
Bonne continuation !
Tes photos sont superbes !
Bonne continuation .
Bien amicalement
Maurice

victor dit :

les imbéciles heureux au volant, il y en aura toujours, tant qu’il y aura des bagnoles: un mal inextirpable avec qui il faut savoir jouer… de chance; mais un cyclo aguerri comme toi sait choisir ses routes!
bonnes journées à venir, dans le vent de la vie!

depagne gerard dit :

pre en pail souvenir pour moi d’un pointage de bcn ainsi qu’a carrouges bonne route

DEPAGNE Gerard

Poyer dit :

Bonsoir Régis.
Demain tu fais donc ta première incursion en Sarthe à Saint-Léonard-des Bois. L’arrivée sera facile mais la sortie nettement moins. Toutefois et même si tu vas traverser les ALPES mancelles et monter au col de St-Sulpice ton étape devrait être un peu plus aisée que celle d’aujourd’hui. Cette zone comptait parmi nos terrains de jeu préférés quand nous étions encore manceaux.
Tu vas encore pouvoir nous gratifier de belles photos. Bonne route.

Pitbull dit :

Salut Régis, pour le moment le météo me parait sympa avec toi ce qui te permet de profiter de ces paysages paisibles qui nous procurent des belles photos; ce soir une belle entrecôte te regarde, bonne appétit et belle soirée…
@+

Jour 18 — Vendredi 01 Juin Sées (61)  →  Putanges-Pont-Écrepin (61)

Étape précédente

Jour 20 — Dimanche 03 Juin Pré-en-Pail (53)  →  Évron (53)

Étape suivante