Jour 20 — Dimanche 03 Juin

Pré-en-Pail (53)  →  Évron (53) Dix-huitième étape
Distance 83 km
Dénivelé 700 m
Départ 8 h 05
Arrivée 16 h 05
Distance totale: 82.69 km
Altitude maximum: 338 m
Altitude minimum: 95 m
Denivelé total positif : 688 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Il a fait beau et chaud toute la journée. Quant à l’étape, comme d’habitude : bosselée.

La vidéo du parcours de l’étape

(Possibilité de faire varier la vitesse de défilement de la vidéo en cliquant sur 1x en bas à droite du lecteur (0.75 recommandé). Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava
peu avant St Léonard des Bois

Après la descente du gîte jusqu’au village, une côte de trois kilomètres me permet de franchir le Mont des Avaloirs, mais pas à son point haut, puis de rejoindre assez rapidement Saint-Léonard-des-Bois, qui porte bien son nom, pour une petite incursion dans le département de la Sarthe.

la Sarthe à l’entrée de St Léonard des Bois
toujours la Sarthe, prise de vue depuis le pont à St Léonard des Bois

A la sortie de St Léonard, commence l’ascension du col de St Sulpice. Les deux premiers kilomètres sont assez raides  mais ils sont ombragés et je les passe bien. Ensuite la pente se radoucit nettement lorsqu’on arrive sur un plateau. Je suis à nouveau dans la Mayenne. Une petite descente et une petite remontée et le col de St Sulpice est gravi.

au fond, le col de St Sulpice

Une succession de descentes et petites remontées m’emmènent  à Villaines-la-Juhel où je m’arrête pique-niquer. Je regarde la carte  et découvre qu’il y a une voie verte qui permet de rejoindre un point de passage de mon parcours. Je fais le choix de la prendre moyennant deux kilomètres supplémentaires. Bonne pioche : même si elle n’est pas revêtue elle est très roulante et surtout très ombragée. De plus elle m’évite une bosse et me protège du vent du sud qui s’est levé depuis mon départ.

borne sur la voie verte

Au sud de la Chapelle-au-Riboul, je quitte à regret cette voie verte et reprend une route qui monte. Il fait très chaud, le soleil tape fort. J’arrive à Jublains, site BPF, dite ville romaine. Je visite les vestiges de thermes romains qui sont sous l’église.

vestige de thermes romains à Jublains

Il me reste une quinzaine de kilomètres pour rejoindre le camping d’Evron. C’est pratiquement tout droit sur une route relativement plane. Je m’y ennuie.  Aussi en arrivant à l’étang de Gué de Selle, je prends pendant quelques kilomètres une piste qui évite un peu la route mais cette fois ce n’est pas un bon choix. Elle est plutôt destinée à des VTT. Je la quitte dès que possible aux porte d’Evron où je rejoins directement le camping.

l’étang de Gué de Selle

Je suis encore veinard car un orage a éclaté à peine un quart d’heure après avoir planté la tente.

Après deux longues étapes, demain je prévois  plus court. Je quitterai définitivement la Mayenne pour explorer un peu plus la Sarthe. Aujourd’hui, à Jublains, j’ai franchi le point le plus à l’ouest de mon voyage. Ce soir, je suis exactement à mi-parcours.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Joël et Véronique THIERRY dit :

ah ! le point le plus à l’ouest est franchi ! nous étions en plein suspense , en te voyant te rapprocher !
alors ce sera pour une autre fois , bonne route Régis !
Grandes salutations depuis Rennes

christine charnay dit :

Te voilà sur le chemin du retour! Bravo pour chemin parcouru ! Nous espérons que tu continueras à échapper à la pluie et que nous verrons encore de belles photos avec un ciel bleu comme aujourd’hui. Bises de Pierre et Christine

Jean-Yves Breton dit :

Félicitation pour l’arrivée à mi-parcours.
Question dénivelé, à peine 1%. J’ai bien peur que la deuxième moitié soit bien plus pentue.
Souvenir perso du Mont des Avaloirs fin octobre 2016, pour ce qui était de la température, je n’avais pas à me plaindre de la chaleur: 2 degrés au départ!
Question de parano: Depuis que je me suis fait volé (vol à la roulotte) il y a juste un an, mon vélo et un sac avec tout le matos, je crains de laisser mon fidèle compagnon tout seul ne serait-ce que qq instants. Hier par exemple dans les gorges du Verdon, je voulais boire un coup tranquille au bar resto panoramique des Cavaliers. mais n’ayant pas vue sur mon vélo, je suis resté deux minutes. Alors quand je vois qu’en cours de journée, tu visites des monuments, tu fais comment?

Enfin, c’est nouveau, Firefox bloque l’accès à ton site: “les propriétaires de modachulvelo.com ont mal configuré leur site web”. ????

CLAUDE ROCHE dit :

Enveloppé dans la verdure, j’espère sans trop d’humidité!Samedi, concentratiopn 100 cols à TAMIE:rencontre de bons copains, mais les anciens-anciens n’étaient pas là! Malaise? Content aussi que CASTRES ai récupéré le Bouclier, avec URIOS et son accent inimitable!
Photo d’un beau taureau “couillu” mais ….sans cornes il à l’air benêt! Pour nous humains, si comme si on nous coupait les oreilles!Ben oui, il faut faire comme les Amerloques!Allez, assez d’acidité.Mi – parcours, bravo et à plus.

Fanfoué De La Motte dit :

Ptin Régis, t’as fait le Mont des Avaloirs, ça me rappelle la carte Vidal-Lablache que j’ examinais longuement quand l’ instit me collait au coin. Bendidon, venir des Zalpes pour gravir le Mont des Avaloirs, chapeau! Tiens, puisqu’on parle d’ avaler, je note avec intérêt que tu as assisté à la castration de Montpellier et je suis d’ accord avec toi et quand je dis qu’ Uri(n)os i pisse le rugby, hein! Bon, demain, si t’as le temps, visite la basilique, qui est, paraît-il une curiosité architecturale! Allez, tchuss!

Milou dit :

Salut Regis
A mi parcours, il est temps de te remercier pour tes superbes photos et récits que je visionne chaque soir

Bravo et encore merci

Milou

Pitbull dit :

En regardant la pluie tomber je me dis que tu est chanceux car la majeure partie de la France est en alerte; bonne continuation et à demain…

polo dit :

Passage sur les routes du PBP.
Le col de St Supice !!!!.
Météo = loterie à laquelle tu semble gagner, pourvu que ça dure !!!

Bravo mon petit
Polo
PS: vive CASTRES !!!!!!!!

Régis Paraz dit :

Et oui, j’ai pu regarder la finale. La vaillance, l’esprit d’équipe ont vaincu la finance, les individualités !

Jour 19 — Samedi 02 Juin Putanges-Pont-Écrepin (61)  →  Pré-en-Pail (53)

Étape précédente

Jour 21 — Lundi 04 Juin Évron (53)  →  Malicorne-sur-Sarthe (72)

Étape suivante