Jour 22 — Mardi 05 Juin

Malicorne-sur-Sarthe (72)  →  La Ménitré (49) Vingtième étape
Distance 72 km
Dénivelé 350 m
Départ 8 h 15
Arrivée 14 h 30
Distance totale: 72 km
Altitude maximum: 96 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Après la très belle journée et soirée avec les amis, j’ai bien apprécié la nuit sous le bengali à l’abri de la pluie qui est encore bien tombée. Une fois de plus, je pars sous un ciel très chargé qui se dégage et se recouvre me faisant craindre d’avoir à rouler sous la pluie.

La vidéo du parcours de l’étape

(Possibilité de faire varier la vitesse de défilement de la vidéo en cliquant sur 1x en bas à droite du lecteur (0.75 recommandé). Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

Après la province historique du Maine, cette étape se déroule en Anjou. Comme hier, ce ne sont pas les paysages qui sont le plus intéressants mais bien les monuments de certains villages. Après vingt-cinq kilomètres dans la campagne, j’arrive à Durtal, site BPF. C’est le château du XVe qui est à voir. ( En réalité, il s’agit de deux châteaux en un : un château féodal de style roman faisant clairement référence à la fonction défensive qu’il avait à l’origine et un château converti plus tard en résidence d’été et aménagé selon les canons de l’architecture gothique (source Wikipédia).

Le château est en plein village, entouré par d’autres constructions et n’est pas facile à photographier.

le château de Durtal

Je repars et rencontre les seules petites difficultés de l’étape avant Baugé-en-Anjou où j’arrive vers midi.

campagne angevine

Je me rends au château et je pique-nique à son pied.

clocher tors à le Viel-Baugé

Il me reste vingt-sept kilomètres, pratiquement plats pour finir l’étape.

dommage que vous n’ayez pas l’odeur !

Je l’avais perdu du côté de Beaugency et je l’ai retrouvée, élargie, cinq cent kilomètres plus loin…

la Loire à St-Mathurin-sur-Loire

Je la longe pendant quelques kilomètres.

la Loire (St-Mathurin-sur-loire) juste avant l’orage

Cette fois-ci, j’ai un peu moins de chance : les premières gouttes me surprennent alors que je suis à 700 mètres de l’arrivée. Je ne me mouille pas et l’averse ne dure pas, donc encore une journée au sec.

L’étape n’a pas été difficile, j’ai enfin retrouvé de longs passages de plats ce que je n’avais pas eu depuis les étapes en Sologne et en Beauce. Certes, j’ai toujours aimé grimper mais quelques parties “cool” dans un long voyage sont fort appréciables.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dally Nicolas dit :

La France est devenue mon exotisme depuis plus de 20ans que je vis sous les tropiques. Les châteaux me font rêver. Merci à toi pour ce partage. Amitiés. Nicolas Dally

Maryse renaud dit :

Merci Regis de nous montrer une France verte et paisible, Tandis qu’ aux actualités on ne voit que des régions détruites par des intempéries. Quel contraste, tant mieux pour toi de passer au travers, et merci pour tes reportages. Bonne route !!!!

Chaurin Guy dit :

A Turquant, ne pas rater les troglo ! A force de rouler à travers les gouttes, ne serais-tu pas un micro-climat personnifié ? Superbe reportage, bonne route .
Guy Chaurin

Pitbull dit :

Salut Régis; à la vitesse où tu progresses tu vas bientôt voir la dent du chat;
Comme tes oeullets”poËte” tu nous fais visiter ce beau pays qui nous a accueilli;
à demain pour une autre découverte…
@+

Jour 21 — Lundi 04 Juin Évron (53)  →  Malicorne-sur-Sarthe (72)

Étape précédente

Jour 23 — Mercredi 06 Juin La Ménitré (49)  →  Rivarennes (37)

Étape suivante