Jour 27 — Dimanche 10 Juin

Saint-Benoît (86)  →  Saint-Pierre-de-Maillé (86) Vingt-cinquième étape
Distance 60 km
Dénivelé 530 m
Départ 8 h 40
Arrivée 14 h 55
Altitude maximum: 141 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

La vidéo du parcours de l’étape

(possibilité de ralenti en survolant l’image avec la souris et en cliquant sur le signe- en bas de l’image. Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

Petit rappel concernant les photos en miniatures dans les articles : en cliquant dessus il est possible de les afficher en plus grand format. (j’ai reçu un petit message d’un “suiveur” qui regrettait que les photos soient petites)

Il a plu une bonne partie de la nuit et ce matin au réveil il continue à pleuvoir beaucoup. Je me prépare, réorganise les sacoches sous la tente, enfile la gore-tex et le pantalon de pluie et envisage de raccourcir l’étape. Je charge le vélo sous la pluie et au moment de démonter la tente la pluie s’arrête. En quelques minutes le ciel s’éclaircit et au moment de partir, il fait soleil. Changement de vêtements et je pars.

Après trois kilomètres sur la route, je prends une voie verte bien revêtue parallèle à la grande route. Après quelques kilomètres cette voie pénètre dans un bois et n’est plus goudronnée. Avec les pluies de la nuit, elle est jonchée de mousses, débris végétaux divers. Je navigue entre les flaques d’eau et de boue. Au bout d’une heure, je n’ai parcouru que dix kilomètres et j’arrive dans un village. Aucun panneau indiquant le nom du village sur cet accès et au vu de la carte et du kilométrage c’est certainement Nouaillé-Maupertuis. La voie verte continue vers la droite mais visiblement le centre du village est en contrebas sur la gauche. Hors, hier soir, j’ai reçu un message de Jean-Louis Rougier, responsable de l’homologation des BPF. Il m’invitait à découvrir ce village pour lequel il avait eu un coup de cœur. Je suis son conseil, me détourne et découvre un très bel ensemble architectural.

porte et ancienne abbaye à Nouaillé_Maupertuis

Je me promène vélo à la main et multiplie les prises de vue.

Je remercie Jean-Louis car sans son message, je serai passé dans ce village sans voir ce qui était intéressant. Un village qui mériterait d’avoir le label BPF.

Je reprends ma route et la voie verte et c’est la même chose, encore cinq kilomètres dans les bois, la boue, avant de rejoindre des voies plus civilisées. J’appuie sur les pédales sur ces routes bien vallonnées afin d’essayer d’être avant midi à Chauvigny, site BPF pour pouvoir faire tamponner ma carte du brevet. Nous sommes dimanche et j’ai peur qu’ensuite les derniers commerces soient fermés.

A midi moins dix, je franchis la Vienne.

la Vienne à Chauvigny

et j’arrive à Chauvigny.

entrée de Chauvigny. Au fond, la ville haute médiévale.

Je me restaure puis monte par une rude côte au château et dans le quartier médiéval. Tout d’abord, je ne rencontre que des ruines…

avant de pénétrer dans le cœur historique.

la collégiale Saint-Pierre

Je repars toujours sur le même style de routes bordées de bois, de prés d’élevage ou de cultures. Le ciel est lumineux.

Je sens que je fatigue et que j’ai du mal à entrainer les pédales. Un bruit de frottement se fait de plus en plus insistant. Je vois que mon pédalier est bien boueux. Je m’arrête, fais un nettoyage sommaire avec l’eau du bidon et mets quelques gouttes d’huile sur la chaine et repars. Ouf, ça roule mieux !

Il me reste de la distance pour rejoindre Le Blanc où j’envisageais de faire étape. Je téléphone au camping de Le Blanc et n’ai aucune réponse. Comme je veux aussi prendre le temps de visiter Angles-sur-l’Anglin, autre cité médiévale et site BPF, je n’ai pas envie d’arriver tard et trouver porte close.  Je ne trouve pas d’hôtel là-bas, je décide donc de raccourcir et trouve une chambre d’hôtes sur ma route. C’est tout près d’Angles-sur-l’Anglin que je pourrai ainsi prendre le temps de visiter demain.

maison troglodyte avant St-Pierre-de-Maillé

Je franchis la Gartempe à St-Pierre-de-Maillé puis encore une petite bosse et arrive enfin à la chambre d’hôtes assez fatigué.

Encore une journée passée sans me mouiller alors qu’au réveil, je pensais la passer sous la pluie. Il s’est mis à pleuvoir une heure après mon arrivée.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ines Mathieu dit :

Coucou reg
On est chez tchoute Mathieu et moi sans Thomas il a eu un petit problème samedi.
Sinon on a voulu aller voir à la boîte aux lettres pour voir si le livre de Mathieu était arrivé et il y avait une de tes cartes.
Sinon on est très déçu parce que la sortie chemin de la mémoire est annulée.
Les petits chatons s appellent bouboule (le petit gris ) et coquinette ( la petite tigrée )
Ils vont très bien et commencent à jouer et à explorer la chambre de Thomas.
Gros bisous à toi
Ines et Mathieu

Régis Paraz dit :

Merci pour votre petit mot. Attention si bouboule est un petit gris, il faut lui donner de la salade. Quant à Coquinette, je pense qu’elle n’est pas la seule à pouvoir porter ce prénom.

Je vous embrasse, p’tits monstres !

Fanfoué De La Motte dit :

Ave CR, je n’ ai pas eu le temps de commenter tes comptes rendus ces derniers jours, car l’ actualité sportive était très chargée, et pis il faut bien rouler un peu quand le temps le permet, car cette année, la flotte est au sud! Ceci dit (Brahim ), je lis consciencieusement tes relations si joliment illustrées, souvent tard le soir, à la bougie, à cause des coupures de courant, je ne dis pas foin de BPF, bien sûr, mais je suis un peu contrarié que le BDP ( le Baudet Du Poitou ),soit passé à l’ as! Rien sur ce merveilleux bourricot! Pas un mot, pas la plus petite image de ce noble équidé, alors que le père Cheron avait eu les honneurs de la rubrique! Régis, c’est une des plus vieilles races de burro de Francia! Il a failli disparaître! Quelques courageux fans ont préservé la bestiole, alors qu’ il n’en subsistait qu’ une quarantaine! Bon, malgré ce petit dérapage, je continue à suivre ton beau périple et mes voeux cyclotouristiques t’ accompagnent! Allez: Tchô!

Jean Perdoux dit :

Régis,
Ton périple, tes récits journaliers simples mais si bien racontés (que je lis chaque matin au réveil) me font penser au livre qui a construit ma petite jeunesse : Le Tour de France par deux enfants (que tu dois bien connaitre toi l’Instit).
Cette leçon de choses simple, cette pénétration dans la vraie France profonde, comme Julien et André, tu nous la raconte chaque jour. Les esquisses d’il y a 150 ans ont été remplacées par de superbes photos.
Merci Bonne fin de randonnée.

Gilbert Dufaud dit :

bonjour Régis
Je vois que tu fais un beau voyage que tu nous fais partager un grand merci et bonne continuation
Amitiés
Gilbert

Jean-Yves Breton dit :

Avec tout ce ciel bleu alors que l’on parle sans cesse de pluie….
Pour un peu on t’imaginerait le soir retoucher avec Photomoch les photos de la journée prises avec un ciel plombé.
Sérieusement, à ta partie de cache-cache avec la pluie, tu te débrouilles très bien.
Et toujours ce plaisir de (re)découvrir des coins traversés parfois bien trop rapidement en voiture.
Bonne continuation.
Jean-Yves

Jean-Jacques Laffitte dit :

Bonsoir Régis,
Je constate que tu t’es régalé tout au long de ton périple de ce jour. Et c’est vrai que la Vienne mérite vraiment le détour tant elle regorge de beaux paysages et possède un riche patrimoine architectural. Ces routes que tu as sillonnées, je les ai parcouru maintes et maintes fois sans jamais m’en lasser.
Tu as bien fait de faire étape tout près de Angles sur l’Anglin. Tu verras, c’est un bijou tant au point de vue de sa position dominante sur l’Anglin avec les vestiges de son château fort que pour ses vieilles maisons et ses ruelles médiévales.
La visite du vieux village se mérite car ça grimpe sec pour y accéder depuis le pont sur la rivière…
Tu m’en diras des nouvelles (…de ta visite) !
Bonne continuation.
Amitiés
Jean-Jacques

Pitbull dit :

Avec tous les saints que tu côtoies maintenant on peut t’appeler DIEU de la petite reine;
merci de nous régaler tous les jours …
@+

Jour 26 — Samedi 09 Juin Parthenay (79)  →  Saint-Benoît (86)

Étape précédente

Jour 28 — Lundi 11 Juin Saint-Pierre-de-Maillé (86)  →  Saint-Benoît-du-Sault (36)

Étape suivante