Jour 28 — Lundi 11 Juin

Saint-Pierre-de-Maillé (86)  →  Saint-Benoît-du-Sault (36) Vingt-sixième étape
Distance 69 km
Dénivelé 625 m
Départ 8 h 00
Arrivée 15 h 00
Altitude maximum: 225 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

La vidéo du parcours de l’étape

(possibilité de ralenti en survolant l’image avec la souris et en cliquant sur le signe- en bas de l’image. Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

La météo a annoncé pluie toute la journée. Il a plu cette nuit et il pleut encore au moment du petit déjeuner. Je m’habille en conséquence et décide de faire une courte étape. Première escale : Angles-sur-l’Anglin situé à quatre kilomètres.

arrivée à Angles-sur-l’Anglin

?Angles-sur-l’Anglin et son châteauPour monter au village haut d’Angles-sur-l’Anglin, j’ai chaud et je pose la veste imperméable et je ne la remettrai pas de la journée.

Je visite le village qui n’est pas grand en cheminant dans toutes les rues.

le panorama depuis le bout de la ville-haute

Je repars pour Ciron par de petites routes sur les coteaux

Avant Le Blanc, je prends une voie verte. Elle emprunte une ancienne voie ferrée mais elle n’est pas goudronnée, passe dans les bois et avec la pluie de la nuit, elle est un peu dans le même état que celles empruntées hier.

A Le Blanc, elle passe sur un long viaduc d’où on a une vue aérienne sur la ville et la rivière la Creuse.

Le Blanc et la Creuse

La voie verte est goudronnée jusqu’à Ruffec environ dix kilomètres plus loin. Elle longe une route à grande circulation et permet de l’éviter. A partir de Ruffec, elle n’est plus goudronnée et s’apparente plus à une piste VTT qu’à une piste cyclable. Je fais encore quelques kilomètres dessus en étant bien secoué et décide de finir les quatre derniers kilomètres sur la route. La circulation est dense dans l’autre sens mais pas dans le mien.

J’arrive à Ciron, second site BPF. Je suis déçu : le village est désert. La boulangerie est fermée (nous sommes lundi) et il n’y a pas grand chose à visiter hormis la Lanterne des morts près de l’église romane. Aucun panneau explicatif, pour comprendre ce monument, c’est dommage !

La lanterne des morts Ciron

Je descends jusqu’à la Creuse. Elle est marron avec les pluies de ces derniers jours. Après avoir franchi le pont sur la Creuse à la sortie de Ciron, il y a le château de Romefort. Il est privé et ne se visite pas.

Et je reprends ma route pour rejoindre St-Benoît-du-Sault. J’ai un fort vent de face et les montées deviennent difficiles. J’ai les jambes lourdes.Je traverse le parc régional de la Brenne. Il y a de nombreux étangs mais ils sont cachés par les arbres.

étang de Barrières

J’arrive finalement bien fatigué à St-Benoît-du-Sault vers quatorze heures et décide de chercher un hébergement, le prochain camping étant situé à vingt-six kilomètres. Je galère : le seul hôtel du village n’ouvre qu’à quinze heures. Je visite le village en attendant son ouverture. Il s’avère qu’il a des prix un peu trop élevés pour mon budget et par rapport à ce que j’ai déjà expérimenté. Je téléphone à une chambre d’hôtes mais les propriétaires sont en vacances. Une autre ne répond pas. Un hôtel situé à cinq kilomètres n’a aucun moyen d’héberger mon vélo (c’est la première fois que cela m’arrive : mauvaise volonté ?). Finalement je me rabats sur le premier hôtel qui me dit avoir une chambre moins chère que la première proposition. Cette chambre est fort convenable.

Maintenant place à la visite de St-Benoît-du-Sault :

Au moment du départ, il ne pleuvait pas mais le ciel bas ne me laissait guère d’espoir d’échapper à la pluie et pourtant…j’ai encore pédalé toute la journée au sec.

Cela fait maintenant quatorze jours que je roule sans repos. La fatigue s’étant fait sentir aujourd’hui, je vais soit rapidement prendre une journée de repos soit faire quelques étapes très courtes.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Willy Tierens dit :

Bonjour Régis,

Enfin j’ai le moyen de te répondre. Je te suis pendant ton périple. Belles photos, beau reportage !!!
Espérons que tu puisses continuer ton voyage accompagné de beau temps et sans difficultés.

Bon courage et à bientôt en Suisse.

Amicalement

Willy et Brigitte

SPAIN dit :

Merci pour ce voyage en “Terra Incognita” qui nous fait tomber chaque jour de charybde en scylla et qui, malgré la qualité des édifices historiques et/ou religieux (je te retrouve bien là), est un implacable catalyseur de la qualité de nos valeurs savoyardes et de notre “way of life”. Chevalier des temps modernes tu es le vecteur de notre propre réflexion où le besoin de découvertes nous laisse souvent un peu désabusé mais toujours prêt pour de nouvelles épopées. Pèlerin au service des vertus sportives, tu mets en exergue le désintéressement de l’effort sans Lauriers souvent accompagné de quelques épines.
Cette chevauchée épique trouvera probablement son apothéose dans des temps lointains où une indéchiffrable et mystérieuse clé rejoindra l’inestimable et mystérieuse “Tapisserie de Bayeux”.
Un admirateur sans passeport qui n’a pour seul horizon que les montagnes environnantes du Revard, du Nivolet, du Chat, de l’Epine, de la Chartreuse et du Grand colombier.

Pierre Charnay dit :

Salut Régis,
Tu passes entre les gouttes . Bravo.
J’espère qu’il en sera de même jusqu’au bout.
Bravo aussi pour ton reportage
et… merci à François d’avoir éclairé ta (nos) lanterne(s).

Sola Elie dit :

Bonjour Regis et merci pour tes récits quotidiens. Angles sur Anglin était sur le parcours du Bordeaux Paris 2004 et je garde le souvenir des ruines du château et de la grimpette après le pont que tes belles photos me font redécouvrir.
Bon repos et bonne route pour la suite.
Mes amitiés à tous ceux qui te suivent dans ton périple.
Bien le bonjour du Pays Catalan. Elie Sola

Jean-Marc Lefèvre dit :

Bonjour Régis,
Qui n’a pas connu au cours d’un voyage la galère pour trouver un hébergement…Hôtel minable, tarif prohibitif, accueil désagréable, repas dégueu, bref, la vie de cyclo n’est pas toujours drôle le soir venu…mais c’est assez rare quand même, avouons le !
Dans mon TDF (Tour de France Randonneur) je voulais faire étape à Aspremont (06), j’avais réservé par avance et convenu de mettre mon Vélo à l’abri dans un local fermé. En arrivant, avec un peu en retard (19h45′), l’hôtelier, désagréable comme pas permis, refuse de mettre mon vélo dans un local, mais souhaite le laisser dehors sous un abris de fortune, je refuse, le ton monte, de guerre lasse, je quitte l’hôtel en colère et par à la recherche d’un autre gite…que je trouverai 5 km plus loin !
Bon vent pour toi demain !
Amitiés,
JM

Fanfoué De La Motte dit :

Ptin, Régis, si tu nous poses des colles, maintenant! Ta Lanterne des morts, c’ est un vieux monument du XII ème S. qui devait avoir un rôle lors de cérémonies funéraires. Tu ne t’es pas assis sur la partie saillante brisée, au moins! Elle devait servir d’ autel lors des sépultures. On suspendait une lampe à l’ intérieur pour la( les) nuit(s) suivante(s). Merci qui? Mais oui, Pédia, bien sûr! Bendidon, on en apprend des choses en te suivant! Tiens, allez, encore un truc: à Le Blanc, on produisait un excellent pinard au Moyen Age, si si, véridique! Et encore, je ne te cause pas de la cave des Charassons qui vaut le détour: tu aurais pu y passer la nuit avec ton vélo, embrumé, mais au sec! Allez, Géris, j’ ai un bouquin à finir. A plus!

DABE Alain dit :

Bonsoir RÉGIS..Un peu de météo pour demain et après demain avec météociel.fr
Direction GUÉRET: Vent S/O 18° mi journée. Gris devenant orageux
Direction GOUZON: Vent O 19° mi journée. Orages faibles vers 15h
Direction EVAUX LES BAINS: Vent N 13° mi journée. Gris et pluies vers 16h

Mais comme disait ce bon Carlos” Monsieur Météo….”etc
Tu as raison de raccourcir les étapes car les bons dénivelés arrivent…maintenant jusqu’au bout de ton voyage..Il ne faudrait pas que Marie Françoise te retrouve” carpette”. Bises de Christine, un amical salut de ma part!

Jour 27 — Dimanche 10 Juin Saint-Benoît (86)  →  Saint-Pierre-de-Maillé (86)

Étape précédente

Jour 29 — Mardi 12 Juin Saint-Benoît-du-Sault (36)  →  Anzême (23)

Étape suivante