Jour 31 — Jeudi 14 Juin

Évaux-les-Bains (23)  →  Les Ancizes-Comps (63) Vingt-neuvième étape
Distance 53 km
Dénivelé 940 m
Départ 8 h 15
Arrivée 14 h 20
Distance totale: 52.69 km
Altitude maximum: 725 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Je pars sous un beau ciel bleu mais la température est fraîche. Une côte de deux kilomètres puis une redescente et ensuite je ne cesse de monter pendant une trentaine de kilomètres. Les quelques descentes sont trop courtes pour récupérer mais nécessitent à chaque fois d’enfiler un vêtement car le “réchauffement climatique” est lent aujourd’hui.

La vidéo du parcours de l’étape

(Possibilité de faire varier la vitesse de défilement de la vidéo en cliquant sur 1x en bas à droite du lecteur (0.75 recommandé). Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

Après une dizaine de kilomètres du départ, je rentre dans le département du Puy-de-Dôme.

C’est encore un paysage de collines mais elles sont plus hautes que celles des jours précédents.  Le décor a vraiment changé. Dans la Creuse, j’avais encore pu voir des champs cultivés alors qu’ici ce sont des pâturages, des prés de fauche et des bois qui habillent les collines.

Ce n’est pas évident de prendre des photos, le paysage est souvent fermé soit par les bois soit parce que les champs sont bordés de haies hautes. Je remarque que certaines haies sont composées entièrement de houx.

Avant de redescendre, sur la vallée de la Sioule, j’aperçois au loin le Puy de Dôme et d’autres puys. Ils sont trop loin pour apparaitre sur les photos.

au fond, la chaine des puy

Le seule longue descente ( 6 km) de la journée m’amène au Pont-du-Bouchet où il y a un plan d’eau créé par un barrage en aval de la rivière.

zone de loisirs du Pont-du-Bouchet
le plan d’eau vu du pont

Il me reste cinq kilomètres de montée pour rejoindre les Ancizes-Comps, site BPF et terme de mon étape. Le soleil brille mais je n’ai pas chaud dans la montée ce qui facilite l’ascension. La route surplombe la rivière mais ne la laisse entrevoir que rarement du fait de la végétation.

J’arrive assez tôt  au camping et en profite pour faire la lessive  et une petite sieste. Si l’étape était courte, je suis plus fatigué qu’hier.

L’église Notre-Dame de Comps, des XIe et XIIe siècles ; classée aux monuments historiques

Ce soir, le vent du nord s’est levé et je n’arrive pas à me réchauffer. Demain, je rejoindrai le gîte FFCT d’Aubusson-d’Auvergne où j’ai décidé de prendre une journée de repos samedi.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fanfoué De La Motte dit :

Bon, Régis, tu as bien géré: la chiesa et la lessive, y avait pas grand-chose d’ autre à démolir. Enfin… y avait bien le Havre aux ânes, mais tu ne t’ intéresses pas aux bourricots. Chez les équidés, seul le cheval de l’Epine te passionne, ce cousin lointain du Mérens. Allez, tu les verras bientôt galoper, la prochaine fois que tu escaladeras le col! Repose-toi un peu demain. A plus!

Pierre LYAN dit :

Salut Régis,
Content de te savoir sur les petites routes auvergnates que je connais bien (pas en vélo…).
Je n’ai pas ton itinéraire. Mais si tu passes pas loin de Thuret, fais-moi signe. Hébergement assuré !
Profite des paysages.
Pierre

Pitbull dit :

Encore une belle journée, demain avec 4 vents dans le dos tu vas arriver au gîte ailes déployées; bonne journée de repos, j’espère qu’un ou plusieurs 100 cols viendront déguster une mousse avec toi…
@+

Metral dit Momo dit :

Salut Régis
Bonne décision ,il faut savoir se reposer.Une bonne sieste ne peut te faire que du bien ,c’est un connaisseur et habitué qui t’en parle .N’oublies pas le plus dur est de travailler entre les repas .Surtout ne ronfles pas trop fort pour ne pas me gêner.Que tu la fais belle NOTRE France,Merci.

Jean-Paul Galambaud dit :

Courage Régis… Il y a des jours meilleurs que d’autres.

Amitiés.

Jean-Paul Galambaud

Gérard FILLION dit :

Bonsoir Régis,

Tu te rapproches des montagnes !
Attention demain !
Le patron fait la sieste de 12 h à 16 h.
Tu auras donc tout le temps de monter la dernière côte depuis Courpières.
Prévois chaussures et peneus cloutés pour avoir un peu d’adhérence.
Fais deux bises de ma part à Fabrice s’il est là.
Il y a bien longtemps que je ne l’ai vu.

Bonne continuation.
Amitiés.
Gérard

Sandrine Audu dit :

Coucou Régis
Je vois que comme nous tu retrouves progressivement le soleil
Encore quelques efforts et tu seras bientôt de retour
On pense bien à toi
Bises

MARTY DIDIER dit :

Bonsoir Régis,

Je suis désolé, je viens ce soir de m’apercevoir que tu passes chez moi!
J’habite à Lezoux, cité des potiers galloromains .Un beau musée !
Je suis toujours en activité et bien occupé, mais j’aimerais venir à ta rencontre demain matin.
Je suis à 60 KMS des Ancizes. Peux tu me donner un point de retrouvaille possible.
Je peux bien sûr t’héberger le soir. Je suis “warmshower”!!
Je suis à 25 KMS d’Aubusson ,des 4 vents.

j’espère te rencontrer. Amitiés Didier
Potier à Lezoux 76 RUE DE LA REPUBLIQUE à 30 m du Musée

Jour 30 — Mercredi 13 Juin Anzême (23)  →  Évaux-les-Bains (23)

Étape précédente

Jour 32 — Vendredi 15 Juin Les Ancizes-Comps (63)  →  Aubusson-d'Auvergne (63)

Étape suivante