Le moyeu Rohloff


Pendant mon tour de la France, j’ai été sollicité pour donner mes impressions sur le moyeu Rohloff qui équipe ma randonneuse. Autant en faire profiter tous ceux que cela intéresse. Le bilan est très positif

les avantages constatés :

• plage de développements large, progressive et très adaptée de 7,10 m à 1,35 m (40 x17) ce qui m’a permis d’avoir de petits rapports de VTT et de ne mettre pied à terre que lorsque les pentes étaient supérieures à 16 % (vélo 25kg+ chargement 15 kg) et d’avoir des développements un peu plus longs que si j’avais eu un triple plateau VTT.
• Fluidité de la transmission pas de déraillement => on n’hésite plus à changer de vitesse et on est ainsi toujours sur un rapport adapté et on peut pédaler en souplesse.
• Passage progressif des vitesses en montée en relâchant un peu la pression sur la pédale. Possibilité de changer de vitesse à l’arrêt facilitant le redémarrage quand on est chargé comme je l’étais
• Sous la cape de pluie, pas de question à se poser pour savoir sur quel plateau on est et s’il y a lieu de changer de plateau.
• Fiabilité du système si on ne fait pas l’erreur que j’ai commise (actionner la poignée de changement de vitesse alors que la roue est enlevée et le système débrayé).
• Prix de la chaine moins élevé que chaines étroites pour 9 et 10 vitesses.

Inconvénient principal :

• Roue un peu plus difficile à remettre en place lors de crevaisons et chaine qui tombait malgré la présence d’un petit accroche-chaine brasé sur le hauban (ne pas oublier d’en commander un lors d’une fabrication d’un vélo sur mesure). Problème résolu après modification de l’accroche-chaîne
• Prix
• Trouver un vélociste compétent en cas de pépin (j’ai eu de la chance avec celui de Briançon très disponible adresse à conseiller)
• Avoir un bon vélociste pour monter le vélo afin d’avoir une boite de pédalier de longueur adaptée et ainsi avoir une ligne de chaine parfaite.

Inconvénients supposés :

• Poids. Ceci reste à prouver sur une randonneuse déjà un peu lourde par sa conception. Le moyeu est certes un peu lourd mais on économise le poids de 2 dérailleurs, 2 plateaux, d’une roue libre auxquels il faut aussi rajouter le poids d’un moyeu traditionnel.
• Bruit : sur 2 vitesses on entend un léger ronronnement que je n’ai pas trouvé désagréable. Il s’est un peu estompé après la première vidange

Entretien :

• Vidange préconisée après 5000 Km. Je l’ai faite au retour après 9000km pas de problème. L’huile était néanmoins très noire sans doute aussi à cause du rodage.
• Changement de la chaine à 9000 km qui a nécessité le retournement du pignon arrière (il est réversible) qui devrait donc encore tenir 9000 km. Je n’ai pas pu entretenir la chaine comme je le fais habituellement pendant mon voyage; elle a donc subi la pluie, le sable des voies dites cyclables non revêtues… et n’a pas été souvent nettoyée.

Conclusion :

Mon vélociste m’avait monté des pattes de fixations de roues qui permettent de remettre un système de transmission traditionnel mais je n’en ai aucune intention tant l’expérience est concluante. Un véritable confort.

Dernier point : il existe maintenant un modèle avec courroie crantée. Cela nécessite un cadre adapté lors de sa construction pour prévoir une mise en place de la courroie. Avantage : plus de cambouis et possibilité d’emporter en voyage une courroie de rechange qui est légère.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jean Roger dit :

Sont-elles fabriquées en France ?

Régis Paraz dit :

Bonsoir Jean,

C’est une marque allemande et à priori les moyeux sont bien fabriqués en Allemagne

Martinez Daniel dit :

Intéressante analyse de ta part, dans la plage de développement tu mentionnes 40X17 (1,35) à quoi est- ce que cela correspond? En principe 40X17 donne 4,94m.
Sinon je vais faire suivre ton article sur les sangles à un copain qui a subi la malheureuse expérience que les sangles lui auraient évitée.
Bonne continuation Régis
Amitiés Daniel

Régis Paraz dit :

Bonjour Daniel,
C’est une boite de vitesses.Il y a une démultiplication. 40×17 correspond au nombre de dents du plateau et du pignon. Pour les développements, voir le tableau en bas de page sur le cycle du constructeur Daniel Guédon : https://cyclesdguedon.com/rohloff/
Amicalement