Soixante deuxième jour — Dimanche 26 Juin

Vignec (65)  →  Arlos (31) Cinquante huitième étape
Distance 66 km
Dénivelé 1500 m
Départ 8 h 30
Arrivée 18 h 30
Distance totale: 65.52 km
Altitude maximum: 1578 m
Altitude minimum: 501 m
Denivelé total positif : 1509 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Hier, Susan et Mario sont venus exprès de Toulouse pour me tenir compagnie en fin d’après-midi et toute la soirée. J’ai passé ainsi une très bonne soirée et je les en remercie.

La vidéo du parcours de l’étape

(Possibilité de faire varier la vitesse de défilement de la vidéo en cliquant sur 1x en bas à droite du lecteur (0.75 recommandé). Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

Ce matin, pas d’échauffement c’est tout de suite l’ascension du col d’Azet. je me sens très en forme et cela se confirmera toute la journée.  Ce col évoquera bien des souvenirs (ascension en 2005 avec mes amis pour la randonnée permanente Cent Cols en Pyrénées et concentration estivale du club des Cent Cols le 15 Août 2009)

Depuis deux jours, je récupère moins bien et ayant souffert de la chaleur hier dans l’ascension de la Hourquette d’Ancizan, je redoutais l’ascension en pleine chaleur de Peyresourde.. Finalement, y étant un peu plus tôt et le soleil n’étant pas encore à la verticale j’ai pu trouver un peu d’ombre dans les premiers kilomètres.
A 4 km du sommet, je rattrape  Christine et Albert, 2 cyclo-campeurs de Bordeaux qui font un voyage itinérant St Lary-Perpignan aller-retour. C’est bien la première fois que je rattrape quelqu’un en montée depuis le début du voyage mais je n’ai aucun mérite, ils sont beaucoup plus chargés que moi.
Nous discutons, nous nous trouvons des connaissances communes et décidons de passer la journée ensemble (fin de l’ascension de Peyresourde, pique-nique jusqu’à la séparation à St Beat)

Après une très bonne journée, en bonne compagnie, c’est l’heure de la séparation à Saint-Béat au pied du col de Mente, le long de la Garonne où nous retrouvons un peu de fraicheur après les 36° relevés entre Luchon et Saint-Béat.

Etape 58 Vignec →  Arlos 66 km

501 Downloads
Détails

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mabillot Francine et Claude dit :

Tu es, Régis, dans un secteur riche en souvenirs communs, et c’est un plaisir de jeter un œil son ton carnet de voyage quand il nous replonge dans ces instants magiques vécus ensemble ou sur des chemins que nous avons empruntés. Entre André Rudaz qui nous fait rêver de haute montagne et toi qui accomplis un périple original, les sédentaires ont matière à rêver et à projeter leur réalisation.
Merci

Michel dit :

Salut Régis

Aujourd’hui, même en Suisse (du côté de Gstaad), il faisait très chaud; ce qui rendait particulièrement éprouvant les routes et pistes à très fort pourcentage.
Je vois que tu as déjà bien entamé la chaîne pyrénéenne. Quelle ténacité ! Tu tiens le bon bout. Ménages-toi ces 2 prochains jours de canicule
A bientôt

Le trésorier

Thierry dit :

salut Régis,

Une pensée pour toi depuis l’Italie, lac d’Idro, avec là aussi de très belles pentes, dénivelées et pourcentages, par grosses chaleurs (que j’aime bien pour ce qui me concerne…).
Tourmalet, Azet, Peyresourde… de bons souvenirs de 2009…

Amitiés

Thierry

Jean-Yves MOUNIER dit :

Francis vient de m’apprendre qu’en plus du col de la Sablonnade, nous avions aussi franchi – grâce à notre beau dérailleur, amical clin d’œil à Jean-Pierre Cancé et à Gaspard qui se serait sûrement réjoui de le monter aussi – le Pas de la Mule !
Comme quoi, l’ignorance mène aussi à la surprise… remettons toujours en question les évidences et autres morales mais sachons en garder la “substantifique moelle” !
Jean-Yves

Jean-Yves MOUNIER dit :

Salut Régis,
Ce week-end, tes hôtes charentais-maritimes (Réjane, Gaby et moi-même) étaient réunis dans les Monts de Blond pour 2 belles journées de tourisme à bicyclette au sein de l’ARC Picto-Charentais. Nos pensées sont naturellement allées vers toi surtout en haut du col de la Sablonnade (87-480) qui n’est certes pas le Tourmalet (65-2115c pour les lecteurs de ce blog qui ne connaîtraient pas…) mais quand on part du niveau 0 de la mer !
Francis, Marc et moi-même serons bientôt à Menton, comme toi ! Profite bien de ton parcours, rien ne presse car comme l’annonce la leçon de morale lue ce jour dans l’école – musée de Montrol-Sénard : L’ignorance toujours mène à la servitude.
Amicalement.
Jean-Yves

Mario dit :

Le 26 ! Deux mois déjà depuis le départ. Et ce sera le dernier “26” car au prochain tu seras de retour depuis une dizaine de jours, mission accomplie.

Soixante et unième jour — Samedi 25 Juin Barèges (65)  →  Vignec (65) à côté de St Lary-Soulan

Étape précédente

Soixante troisième jour — Lundi 27 Juin Arlos (31)  →  Argein (09)

Étape suivante