Jour 16 — Mardi 04 Juin

Domart-en-Ponthieu (80)  →  Fillièvres (62) Quinzième étape
Distance 54 km
Dénivelé 560 m
Départ 7 h 40
Arrivée 13 h 00
Distance totale: 54.11 km
Altitude maximum: 146 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

La pluie est annoncée pour le début d’après-midi, le ciel est gris. Il fait 15°C. Hier, j’ai modifié mon itinéraire pour rejoindre mon lieu d’hébergement et c’est par une bonne montée, sur un petite route tranquille, que je quitte Domart-en-Ponthieu. Le cadre est verdoyant. Des cultures de blé, de lin, des bois et des prairies d’élevage me changent des derniers jours. La route est vallonnée mais les pentes se sont adoucies.

(Nouveau : la vidéo est maintenant à vitesse réduite sans besoin d’intervention. Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite du lecteur vidéo. Elles apparaissent en survolant la vidéo à la souris)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

Après dix kilomètres, je rejoins mon itinéraire prévu et retrouve moins de variété dans les paysages. Au vingtième kilomètre, j’arrive à Auxy-le-Château, site BPF du Pas-de-Calais. La cité est construite au bord de l’Authie, petit fleuve côtier qui se jette dans la Manche. L’hôtel de ville imposant date du XIe siècle. Quant au château… il n’y en a pas me dit la boulangère.

Auxi est situé dans un cuvette et tout de suite il faut regrimper pour en sortir.

Auxi-le-Château
Au-dessus d’Auxi-le-Château

Une première côte de quatre kilomètres suivie d’une petite descente et je me retrouve face à mes premiers gros pourcentages pour finir l’ascension du col des Six Chemins. Sur le 10%, j’ai mis mon plus petit développement. J’arrive à passer, en forçant, malgré le manque de disponibilité des plus petits braquets.

Je poursuis ma route sur un plateau où quelques montées aux pentes parfois sévères succèdent à quelques descentes. Peu avant midi, j’arrive à Hesdin, deuxième site BPF de la journée.

J’écourte ma visite d’Hesdin car la pluie ne devrait pas tarder à faire son apparition. Il me reste une douzaine de kilomètres à faire et j’espère ne pas me mouiller. Quatre kilomètres plus loin, je suis rattrapé par la pluie qui ne me quittera plus jusqu’à l’arrivée. C’est une pluie fine pas trop gênante ; pas comme celle de l’orage qui est en train de tomber pendant la rédaction de cet article. Aujourd’hui, j’ai rencontré les côtes les plus difficiles depuis mon départ et je les sens encore dans les cuisses ce soir.

Pour les dix jours à venir, les conditions météo annoncées pour le nord ne sont pas bonnes. Il va me falloir réduire les étapes, voire prendre une journée de repos et chercher des hébergements en “dur”.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Brigitte JEANNE dit :

bonsoir,
je reconnais bien là, Hesdin et Auxy le chateau, ainsi que le col des six chemins… souvenirs d’un séjour demi-siecle dans la région il y a deux ans à la même époque.
au plaisir de suivre tes routes et tes récits;

Laffitte Jean-Jacques dit :

Salut Régis,
Juste de retour de mon séjour à Montpazier en compagnie des “Amis du Randonneur”, je découvre avec plaisir tes articles et en particulier celui du 4 juin qui t’a fait passer à Auxi-le-château. C’est une ville et un secteur que je connais très bien pour y être venu plusieurs fois à l’appel de Abel Lequien, le “gourou” de notre sympathique confrérie.
Bonne continuation en ce qui concerne ton glanage des sites BCN/BPF. Tu as effectivement choisi la meilleure manière de les découvrir !
A bientôt dans les Vosges.
Jean-Jacques

Depagne dit :

Je crois aussi que la bonne bouffe trop accompagnée donner mal aux cuisses tu as quand même raison de penser à ton estomac

Fanfoué De La Motte dit :

Ouais, Régis, les côtes étaient plus prononcées, la pluie- fine – dis-tu, s’ est invitée, mais le mal de cuisses vient peut-être du potjeviesch de la veille et de tout ce qui l’a accompagné, non précisé dans le compte- rendu! Tu pourrais peut-être, si le mauvais temps s’ installe, louer un gîte jusqu’ au ouikène et tu profiterais ainsi de la Fillèvres du samedi soir!

Pitbull dit :

C’est normal dès que l’on prend de l’altitude pour chasser les cols la météo se gâte;
Une petite pluie te rendra encore plus grand dans les efforts, solidaire avec je m’arrose le gosier avec un PCB…
0+

Breton Jean-Yves dit :

Bonjour Régis,
Changement d’architecture régionale un peu brusque il me semble.
Mais toujours des rues commerçantes …désertes.
Le château; en allant sur le site de la mairie, a bien existé.
Une carte postale du début du XXème siècle montre une ruine bien mal en point.
Cent ans après, pourrait-on dire que le château d’Auxi a été occis…?
Bonne route entre les gouttes.
Jean-Yves

Jean-Marc Lefèvre dit :

Bonsoir Régis,
L’orage va frapper aussi à Chauny.
Tu es passé à Auxi le Château et au col des six chemins, deux lieux, chers à notre Ami Abel Lequien, fondateur et rédacteur de la revue du Randonneur et de la confrérie des Amis du Randonneur.
Bon courage pour la suite !
Amitiés,
JM

Jour 15 — Lundi 03 Juin Bray-sur-Somme (80)  →  Domart-en-Ponthieu (80)

Étape précédente

Jour 17 — Mercredi 05 Juin Fillièvres (62)  →  Douai (59)

Étape suivante