Voyage 2-2022 : épilogue — Vendredi 24 Juin

Huriel (03)  →  Montluçon (03) Trente troisième étape
Distance 13 km + 10 km
Dénivelé 80 m + 60 m
Départ 8 h 03
Arrivée 8 h 59/ 18 h 20
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Ce dernier petit article pour apporter un témoignage concernant ma nouvelle expérience train + vélo pour ceux qui seraient tentés d’utiliser ces moyens. J’avais rencontré quelques difficultés en 2017 à Valence et Bollène mais cette fois-ci le trajet s’est bien passé.

Le voyage en train

13 km à vélo m’ont conduit en un peu moins d’une heure à Montluçon. Arrivé à la gare très en avance afin de prendre des repères et faire les préparatifs nécessaires à l’embarquement du vélo dans le train, j’ai été très agréablement surpris.
Dès mon arrivée en gare, j’ai demandé à du personnel sur quel quai serait mon train et quelles étaient les possibilités pour le rejoindre. Le personnel m’a aiguillé vers le chef de gare qui m’a rassuré et m’a dit qu’il m’emmènerait au train et me ferait traverser les voies à un endroit aménagé pour leur entretien situé à une bonne centaine de mètres. La gare étant vétuste, les passages souterrains ne comportent aucun aménagement permettant de passer avec un vélo chargé (escaliers, pas d’ascenseur ni rigole). Je n’aurai pas besoin d’enlever mes sacoches. Vers 10h pour le train de 10h36, j’ai été pris en charge et conduit au train et au wagon accueillant les vélos. C’était un TER moderne et j’ai pu rentrer le vélo chargé sans difficulté puisqu’il n’y avait pas de seuil. J’ai ensuite enlevé les sacoches pour le suspendre au crochet. J’ai pu décrocher le vélo et remettre les sacoches avec l’accord du contrôleur un peu avant l’arrivée à la gare de Riom. Le contrôleur m’a indiqué le quai de la correspondance à Riom ainsi que le moyen de le rejoindre par un ascenseur.
C’était un vieil ascenseur et mon vélo est rentré tout juste mais il a fallu le mettre en diagonale. Un vélo un peu plus long ou un VAE ne seraient pas passés. Il aurait fallu décrocher les sacoches du vélo et faire des aller-retours dans les escaliers. Le temps de correspondance l’aurait permis.
L’embarquement dans le TER s’est fait de la même façon qu’à Montluçon (train à niveau) et j’ai pu laisser mon vélo équipé avec les sacoches sans le suspendre car il n’y avait pas beaucoup de monde.
Une panne de signalisation (due aux orages ?) a bloqué le train plus de 30 mn en gare de Tarare me faisant rater la correspondance à Lyon Part-Dieu.
 La gare de la Part-Dieu est une véritable ruche mais bien aménagée pour les vélos : certains quais sont desservis par des pans inclinés et ils sont tous accessibles par de grands ascenseurs permettant de mettre les vélos sans problème. J’ai pu prendre le train suivant pour Chambéry, quai bien indiqué suffisamment à l’avance et c’était encore un TER moderne à accès facile. J’ai fait les mêmes manœuvres que dans le premier TER car il y avait du monde : décrochage des sacoches, suspension du vélo et remontage des sacoches à proximité de l’arrivée. Les ascenseurs de la nouvelle gare de Chambéry sont adaptés aux vélo (pas comme en 2017 où mon vélo n’y rentrait pas) et j’ai pu sortir de la gare sans problème et faire les 10 km à vélo qui m’ont ramené à la maison.

A noter que j’avais utilisé l’application de la SNCF pour chercher comment rentrer à Chambéry et réserver mon billet. J’avais saisi comme critère que je voyageais avec un vélo non démonté. L’application ne m’a proposé que des TER. La gare de Vallon-en-Sully aurait été plus proche de mon parcours du voyage mais il n’y avait pas de possibilité de prendre un train avec vélo non démonté (train Intercités).

Petit bilan du voyage

  • 1 953 km et 15 800 m de dénivelée après 33 étapes
  • 36 nouveaux BPF validés, 7 nouvelles provinces terminées. Il me reste 27 BPF à valider pour terminer le brevet en principe l’année prochaine. Les cartes des BPF sur le site ont été mises à jour. Cliquer ici

La vidéo du parcours de l’étape

En fonction de votre navigateur vous avez la possibilité de contrôler les paramètres de la vidéo soit avec un clic droit de souris (Firefox) en survolant la vidéo soit à l’aide des commandes en bas à droite du lecteur (chrome…).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Afin de limiter les abus et les spams les commentaires sont publiés après modération.

Collaudin dit :

Bonjour Régis
Finalement ton récit est moins optimiste que le titre. C’est toujours compliqué de se déplacer dans les gares avec un vélo chargé (Aix les Bains par exemple). La prise en charge par le chef de gare lui même ne me paraît pas être une bonne solution
Comme je prévois Valence Valencia prochainement, je te dirai si la gare de Valence à fait des progrès.

BARBET Jean-Luc dit :

Bonjour Régis,
Bravo à toi, c’est formidable.
J’ai suivi tout ton périple, c’est super bien raconté et bien documenté.
Toutes mes félicitations.
Je t’avais contacté l’année dernière afin de prendre des conseils qui m’ont été fort utile.
En effet je suis en retraite depuis avril et j’en ai donc profité pour faire un 1er périple de 1100 kms.
Je suis parti de Boulogne sur mer et j’ai fait ce périple sur le thème guerre 14/18 (Compiègne, Laon, chemin des dames, puis Ay en champagne ou j’ai fait les vendanges il y a 46 ans, Sedan, Charleville Mézière, frontière Belge, puis retour chez moi tranquillement).
Je te remercie encore pour tous tes conseils et je compte repartir en septembre pour longer la côte jusqu’en Bretagne (Brest) et ensuite revenir en train, tes conseils d’aujourd’hui seront donc très précieux :).

Merci encore à toi de nous faire participer par l’écrit à tes périples et encore bravo

Amicalement
Jean-Luc

Gatet marc cc5328 dit :

Bravo Régis.
Faire ce qu’on a dit et dire ce qu’on a fait, au-delà du proverbe savoyard,
c’est donc bien aussi ta philosophie.
Merci pour tes utiles retours d’expérience.

JEAN-RENE FARRAYRE dit :

Bravo et merci pour tes récits !

SCHOEBEL dit :

Merci REGIS pour ce magnifique reportage lors de ton séjour Vélo bravo encore amitiés Alain

VaLLUCHE Françoise dit :

issue SNCF positive
Positif également ce voyage touristique pour tampon BPF ..félicitation..
amicalement
françoise

MULET ELIAS et GRETA dit :

Bravo REGIS.
A quand ton prochain périple? Nous avons pris plaisir à te suivre. Nous aussi nous faisons des voyages en autonomie. On connait le bonheur que cela t’apporte et on te souhaite beaucoup d’autres “aventures”
Au plaisir de te rencontrer un jour prochain.
GRETA et ELIAS.

Victor LEONARD dit :

Bonsoir Régis,
Toute mes félicitations, super voyage et … au prochain. MERCI. Amicalement

THIERRY dit :

Bravo Régis ! belle performance avec tous ses kilomètres à saccoches ! Nous te souhaitons d’arriver à terminer tes BPF comme tu l’entends ! encore bravo !
Véronique et Joël

Michel Boni dit :

Bravo Régis pour ce magnifique voyage et pour le courage et la détermination dont tu fais preuve !
C’est toujours un plaisir que de te suivre et de lire ton “carnet de voyage”.
Bonne continuations

Gilbert le chat maigre de la Mandallaz dit :

“C’est pas tout d’y dire ! faut y faire” , ben tu y’a fait une fois de plus Régis .. Avec l’aléa covid en plus.. Bravo encore à toi et merci pour tout tes blogs et diapos.. que vais-je lire maintenant chaque matin ?
Dommage qu’on ne se soit pas vus hier au 50 ans des CC au Luitel.. Je peux comprendre aussi que tu en avais plein les bottes !!
Allez ! repos! , avant de nouveaux périples à nous faire partager avec plaisir.

Fred S. dit :

Bravo Régis pour ce super voyage. Et merci de nous en avoir fait profiter.
Cela donne des idées …

Amitiés.
Fred

Mandard Patrick dit :

Bonjour Régis,
Je suis admiratif de tes voyages et récits que tu nous transmets.
Quel courage et patience de rouler avec un tel chargement.
Je me sens incapable de rivaliser.
Un grand bravo…..

Monbertrand dit :

Bonjour Régis,
Toutes mes félicitations pour ce périple, avec une grande admiration pour ta ténacité face aux caprices de la météo et les reliefs de notre cher et beau Pays.
Merci pour tes récits très bien commentés qui nous permettent de suivre ta cueillette de BPF
A présent repose toi bien et a bientôt
Amicalement
Milou

Mathieu Yves dit :

Bravo Régis pour cette belle persévérance dans la quête du Graal. Ce sera donc en principe pour l’année prochaine que tu sera nommé chevalier des BPF !
On a suivi et on suivra cette quête avec beaucoup d’intérêt tellement ces comptes-rendus sont intéressants pour les commentaires et pour les photos.
Amitiés

Breton Jean-Yves dit :

Bonjour Régis
Encore merci et bravo pour le partage de ce périple que tu as mené à terme malgré le virus à mi chemin.
Le final des BPF semble assez sportif par les départements traversés mais aussi riche de paysages et architectures contrastés. Ce sera un immense plaisir de te suivre et t’accompagner par la pensée pour la fin de ta conquête.
Amicalement
Jean-Yves

Christian Donzel-Gargand dit :

Bravo Régis pour ce très beau périple si bien partagé par tes écrits et tes photos. Merci de nous avoir fait voyager sur ton vélo, tes épisodes quotidiens vont manquer désormais à bien du monde.
Bon repos bien mérité.
Christian

Yvette GEROLAMI dit :

Bravo Régis et merci pour tous ces renseignements. J’attends tes prochains BPF avec impatience. A bientôt.

victor dit :

le vélo en diagonale, attention au jeu de mots! mais ce n’était que dans un ascenseur:
trêve de plaisanteries: bravo pour ta persévérance, encore quelques BPF à glaner et tu pourras tel Martial arborer la carte de France dûment remplie;
repos jusqu’à la reprise de septembre, là ce sera pour la conquête de cols (j’ai passé hier le col des Campasses à 960 m, on aurait dit un souvenir de Kikou)
à la revoyure avec l”été encore!

Marie Lou dit :

Bravo Régis. Notre belle France n’aura bientôt plus de secret pour toi. Te suivre m’a permis de me remémorer des lieux et des paysages où jadis j’avais mis mes roues. Merci.
Quant au retour par le train avec un vélo c’est une autre épopée, toujours difficile à vivre.

Voyage 2-2022 : étape 32 — Jeudi 23 Juin La Châtre (36)  →  Huriel (03)

Étape précédente