Ratabouillade Besse-en-Oisans — Jeudi 10 Septembre

Du 9 au 12 septembre, hébergement au gîte du Sarret.

Les participants :

Chantal et Alain, Christine et Pierre, Joëlle et Jean-Marie, Christophe, Francis, Claude, Pascal, Jacques, Guy, Victor, Milou, Régis.

Mardi 8 septembre

En début d’après-midi, j’accompagne Jacques et Pascal jusqu’aux Collets (circuit prévu le samedi matin mais Jacques et Pascal ayant d’autres obligations ne pourront pas le faire à ce moment-là).

Total distance: 15.41 km
Max elevation: 2077 m
Total climbing: 607 m

Il fait chaud ce qui rend un peu plus difficile le début de cette ascension sans échauffement préalable.

Petit détour à l’oratoire Saint Sébastien d’où nous avons un panorama à presque 360° sur le massif de la Meije, des Grandes Rousses et la Maurienne.

Puis nous reprenons la piste principale jusqu’aux Collets. Nous poursuivons un peu en direction de la Bergerie de la Quarlie car le col ne nous semble pas bien situé. Il semblerait que ce soit un col de flanc plutôt situé sur la piste à environ 200 m en aval.

 

Nous faisons demi-tour, descendons quelques kilomètres et empruntons une petite piste qui nous conduit au hameau de Bonnefin.

 

Mercredi 9 septembre

Nous nous retrouvons à onze au départ de Ventelon pour faire deux petites boucles permettant de cueillir les cols de l’Aiguillon (2049), de la Pare (2148), des Portes (1835) et de la Plagne (2106).

Total distance: 19.74 km
Max elevation: 2157 m
Total climbing: 936 m

Un petit bout de route, une belle piste à partir du hameau des Hières et nous prenons un sentier S2-3 sur 1,5 km qui nous conduit au col de l’Aiguillon.

 

Puis ça se corse un peu pour rejoindre à vue le col de la Pare mais ce n’est pas très long.

Au col de la Pare, le groupe se scinde en deux : certains  vont rejoindre directement le pied du col de l’Aiguillon tandis que les autres reprennent la trace de l’aller. Nous retraversons les Hières pour rejoindre Ventelon pour le pique-nique avant la deuxième boucle.

Le vent se lève et quelques gouttes de pluie s’invitent pendant le pique-nique. Nous hésitons à repartir pédaler puis au moment où la majorité du groupe s’apprête à recharger les vélos dans la voiture (tandis que Jacques essaie de convaincre le groupe de continuer), le ciel se déchire et le soleil refait son apparition.

Et c’est reparti pour le col des Plagnes via le col de Portes.

 

Comme pour le col des Plagnes, les téméraires choisissent de redescendre directement par un GR tandis que les autres repartent par le même itinéraire qu’à l’aller. Nous nous retrouverons tous autour d’une “glute” au bistrot de Ventelon qui ouvre tout juste à notre arrivée.

La vidéo du parcours

(Possibilité de faire varier la vitesse de défilement de la vidéo. Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Jeudi 10 septembre

Au moment du petit déjeuner, la météo annonce de la pluie pour le début d’après-midi. J’envisage de faire le circuit prévu dans l’autre sens afin de pouvoir rebrousser chemin plus facilement si nécessaire. Après avoir consulté le site météo France et visionné les prévisions heure par heure, la pluie n’étant annoncée qu’à partir de 15 h, je prends la décision de faire le parcours dans le sens prévu originellement afin d’avoir la Meije en ligne de mire durant toute la montée au plateau d’Emparis.

Total distance: 32.04 km
Max elevation: 2274 m
Total climbing: 1237 m

 

Nous attaquons par 6 km de descente entrecoupée de deux petites remontées sévères pour rejoindre Mizoën, altitude 1200 m,  au pied du plateau d’Emparis. Une longue montée de 14 km nous attend pour rejoindre le plateau.

Nous nous élevons rapidement au-dessus du village et surplombons le barrage du Chambon.

Toutes les photos de cette journée sont de Francis sauf une prise par Christine.

Tandis que le groupe va chercher les cols du Souchet et La Berche, Francis, Jacques et moi rentrons directement non sans avoir passé un moment au col Saint Georges.

La pluie annoncée pour 15 heures n’arrivera que vers 17 h ce qui permettra à tout le monde de rentrer au gîte avant de grosses averses.

La vidéo du parcours

(Possibilité de faire varier la vitesse de défilement de la vidéo. Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

L’album de Victor

Vendredi 11 septembre

Trois costauds (Victor, Francis et Guy) partent du gîte pour monter à bicyclette au col de Sarenne tandis que les autres partent en voiture pour le rendez-vous fixé au col, point de départ du circuit.
Deux circuits sont proposés, un court (col de la Cluy (1801m), col de Maronne (1697 m) et col de Grange-Pellorce (2076 m) et un autre plus long avec un aller-retour au col du Poutran (1996 m) au-dessus de l’Alpe d’Huez. Le circuit court devait être très roulant mais la piste conduisant au col de Maronne est coupée par des travaux de construction d’un immeuble dans la station d’Auris-en-Oisans nous obligeant à emprunter une sente bien pentue jusqu’au col.

Graphique circuit court

Total distance: 22.4 km
Max elevation: 2070 m
Total climbing: 1071 m


Quelques photos de Francis

Avec Francis, Chantal et Alain  nous optons pour le circuit court et rejoignons le col de Sarenne sans passer par l’Alpe d’Huez et le col de Poutran. Claude aussi mais il a le courage de faire le col de Grange Pellorce pendant que nous rentrons directement au col de Sarenne. Cela nous permettra de l’observer aux jumelles et de le voir s’escrimer pour franchir ce col difficile d’accès. Claude rentrera ensuite à Besse à vélo.

Le reste du groupe opte pour le circuit long et nous nous retrouverons en milieu d’après-midi au gîte juste avant l’arrivée de la pluie.

La vidéo du parcours

(Possibilité de faire varier la vitesse de défilement de la vidéo en cliquant sur 1x en bas à droite du lecteur (0.75 recommandé). Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

L’album de Victor

Samedi 12 septembre

Un dernier petit parcours sous un ciel radieux,  nous permettra d’ajouter les Collets (2044 m) à notre collection de cols à plus de 2000 m avant de nous séparer en tout début d’après-midi.

Total distance: 12.46 km
Max elevation: 2044 m
Total climbing: 507 m

Nous sommes encore neuf acharnés à nous élancer à 8h30. Nous suivons le même itinéraire que j’ai emprunté avec Jacques et Pascal  mardi après-midi (petit détour à l’oratoire St Sébastien et au hameau de Bonnefin) sauf pour le retour de Bonnefin où nous prenons le GR qu’avaient reconnu mes deux équipiers du mardi.

La vidéo du parcours

(Possibilité de faire varier la vitesse de défilement de la vidéo. Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

L’album de Victor


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Poyer dit :

Bonjour Régis,
Merci pour toutes ces belles images et ce compte-rendu qui font envie…
Bises
Pierrette et Alex

Michel Médina dit :

Bonsoir Régis,
De l’art partagé. Merci de nous faire bénéficier de ton talent de technicien en informatique et de mettre en valeur tous les personnages, le tourisme, la convivialité et…l’humour. Cela fait du bien.
Amitiés