Soixante seizième jour — Dimanche 10 Juillet

Sospel (06)  →  La Bollène-Vésubie (66) via col de Turini Soixante douzième étape
Distance 39 km
Dénivelé 1300 m
Départ 7 h 30
Arrivée 13 h 15
Distance totale: 38.11 km
Altitude maximum: 1614 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

La vidéo du parcours de l’étape

(Possibilité de faire varier la vitesse de défilement de la vidéo en cliquant sur 1x en bas à droite du lecteur (0.75 recommandé). Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

Enfin sorti de la circulation !

En montant le col de Turini, j’ai été doublé par plus de cyclistes que de véhicules. Il fait déjà 22° à 7h30 et dès le départ, je n’ai pas de bonnes sensations (mal aux jambes). Je ne souffre néanmoins pas trop de la chaleur car il y a beaucoup d’ombre sur ce versant. Arrivé au sommet, il fait 27° et j’ai froid. Je décide donc d’abréger l’étape ne me sentant pas capable d’enchainer le Col St Martin et ses 1000 m de dénivellation. Il est probable que le cocktail chaleur, petite infection et antibiotiques explique cette méforme et cette grosse fatigue depuis hier.

Dans la descente, je croise Claude Vermersch , membre du Club des Cent Cols N°5638 d’Annecy qui réalise un voyage en cyclocamping Annecy-Menton avec son épouse. Ils sont bien chargés et ne sont plus qu’à deux kilomètres du sommet. Nous papotons un petit moment avant de nous séparer.

La Bollène-Vésubie

Demain, j’essayerai de rejoindre Saint-Etienne-de-Tinée pour pouvoir déguster la Bonette le lendemain.

Etape 72 73 Sospel →  La Bollène-Vésubie via col de Turini 39 km et La Bollène-Vésubie →  Saint-Etienne-de-Tinée 72 km

572 Downloads
Détails

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

le minous claude dit :

Tu auras certainement les honneurs militaires le 14 Juillet.La Bonette je l’ai connue mais dans l’autre sens.Du sud elle n’en finit pas mais ce n’est pas dur … surtout quand… on descend..
Bien amicalement à toi
A bientôt pour le final
Kénavo

Maurice dit :

Bonjour Régis!
Je viens de regarder ton parcours, c’est extraordinaire!
Il ne te reste plus que l’équivalent de “Antibes- Thonon”,après tout ce que tu viens de faire!!!
Allez courage, et passe à l’ombre et à travers les gouttes!
Bien amicalement
Maurice

jpcancé dit :

Bonjour Régis,
La maison approche mais que de difficultés pour y parvenir ! Avec ce que tu as montré depuis le départ, à mon sens, il n’y a pas de problème pour toi.
Profite bien de ces dernières semaines ! Sois prudent.
Amitiés.
jpcancé

maxime dit :

Coucou Regix, on ne t’a pas vu à la télé hier; heureusement car ca devient dangereux de faire la traditionnelle grande boucle, surtout si tu croises des motos ou des voitures de la television.
Je ne vais pas attaquer le vélo mais le tennis en stage c’est moins dangereux, je ne risque pas de me faire renverser par ma raquette.
Fais attention de ne pas rencontrer les loups dans le Mercantour
on t’attend bisous

AUTIER michel dit :

Il fait chaud, les 6816 km parcourus commencent à peser fortement, ça devient très dur…une journée de repos serait sûrement la bienvenue…sache que j’ai été vraiment content de rouler un peu ( si peu ) avec toi; bravo pour ta volonté, et bon courage pour remonter vers les 4 sans Q.
A plus , peut-être à Arêches.
Michel

Soixante quinzième jour — Samedi 09 Juillet Cannes (06)  →  Sospel (06)

Étape précédente

Soixante dix septième jour — Lundi 11 Juillet La Bollène-Vésubie (06)  →  Saint-Etienne-de-Tinée (06)

Étape suivante