Tour d’Irlande : Jour 01 — Mardi 07 Mai

Rosslare  →  Fethard Première étape
Distance 69 km
Dénivelé 500 m
Départ 12h15
Arrivée 17h35
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

La traversée de la France vers l’Irlande s’est déroulée sur une mer calme. J’ai donc passé une bonne nuit et c’est bien reposé que je m’élance à la découverte de l’Irlande.

vue sur le port de Rosslare et le Ferry que je viens de quitter

Le temps est bien couvert mais il ne pleut pas. Il n’y a pas de vent et la température assez fraiche m’a fait opter pour des vêtements de vélo longs. Je ne quitterai la goretex qu’en milieu d’après-midi.

Les premiers kilomètres sont très champêtres. Les routes sont souvent bordées de haies. 

J’arrive au premier village après 8 km .

 Je suis le balisage de l’Eurovélo 1 qui emprunte de petites routes. Rouler à gauche ne me pose pas de problème. J’ai juste été un peu surpris au début lorsque des voitures m’ont doublé. Et ce d’autant plus que je n’ai pas pensé à changer mon rétroviseur de côté. Certains conducteurs conduisent un peu trop vite sur ces routes assez étroites.
Les villages sont rares. Je rencontre beaucoup de tracteurs. Ce ne sont pas encore les tourbières qui prédominent. Il y a des cultures et quelquefois, isolés, des tours fortifiées parsèment le paysage.

Il me faudra rouler une trentaine de kilomètres pour revoir la mer avant de rouler à nouveau à l’intérieur des terres et faire une toute fin d’étape plus près du littoral. À Wellingtonbridge, je délaisse ma trace pour toujours suivre le balisage de l’Eurovélo 1 mais quelques kilomètres plus tard, j’arrive à un carrefour de quatre routes où le balisage est absent. Cela a ajouté 5 kilomètres à l’étape du jour.

J’arrive assez tard au camping de Fethard où j’avais prévu de faire étape. Le camping est relativement cher (23 euros ) et pour avoir une douche chaude, il faut mettre des pièces de 1 euro toutes les 3 minutes.
Je n’ai pas de connexion internet et me sers de mon téléphone pour mettre à jour mon blog. La connexion est loin d’être performante et c’est donc fort tard que je finis ce petit compte-rendu.

La vidéo du parcours de l’étape

En fonction de votre navigateur vous avez la possibilité de contrôler les paramètres de la vidéo soit avec un clic droit de souris (Firefox) en survolant la vidéo soit à l’aide des commandes en bas à droite du lecteur (chrome…).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Afin de limiter les abus et les spams, les commentaires sont publiés après modération.

Monter dit :

Merci Regis
Tu me gâtes.
je n’aurais pas toujours ta fidélité à répondre.
Ne m’en tiens pas rigueur.
Ma santé en est la cause.
Amicalement
Jaime

Fabrice Sauter dit :

bravo bon début..
Ouf pour la météo

Ravier dit :

Régis, que tu arrives un peu tard au village de fêtard, ça m’en bouche un coin. Garde quelques pièces pour la bière vespérale et change bien ton rétro de côté.

Zuanon JP dit :

Souvenirs, souvenirs… En 1986, j’avais emmené mes enfants et ma nouvelle femme (rassure-toi, c’est toujours la même aujourd’hui) pour une découverte de l’Irlande à vélo. Mon petit Vincent (à peine dix ans) avait apprécié les remorquages de papa dans quelques montées de cols rectilignes. J’avais à l’époque établi le premier catalogue des cols du pays; sans doute obsolète aujourd’hui. C’est là que nous avons découvert les mérites du “Tu l’as mordu” (Tullamore Dew en parler local) par se réchauffer après une bonne rincée. Ne pas dépasser la dose prescrite. Tu me fais rêver, moi qui suis coincé par une p… de phlébite et qui n’ai pas encore touché au vélo cette saison. Bon vent (mais pas trop, et dans le bon sens !)

Eric DALLY dit :

Bonjour Régis !
Merci de ces premières descriptions.
Je te suivrai attentivement sur ton parcours : un terrain inconnu de moi.
Bon courage et bonnes bières.
Eric Pédago Club

ALAIN BENOIST dit :

Avec un passage à Broadway pour terminer en Fethard, cela donne le ton du voyage.
Bonne route
Alain

Régis Paraz dit :

Il ne faut pas se fier aux apparences : le camping était situé en rase campagne. La soirée a été studieuse pour mettre à jour le site sans connexion et ensuite dodo.
Pour la fête ce n’est que partie remise.

Pierre Charnay dit :

Bonne route mon Régis. On te suit avec grand plaisir sur les petites routes d’ Irlande.
Bon courage,
Christine et Pierre

Jean Marie dit :

bonjour Régis
c est bien parti, bravo.
Pourrais tu ajouter dans ta liste un copain de club Maurice
Natif d Irlande ça l’intéresse
Merci
JM

Régis Paraz dit :

Bonjour Jean-Marie,

C’est fait. J’ai enlevé son adresse dans le commentaire qui sera publié afin qu’elle ne soit pas spammée par des robots.

Fabien dit :

une bonne Guinness pour fêter la première étape !
et une autre pour fêter l’élimination du Qatar SG en ligue des champions !!!

Régis Paraz dit :

Pas possible. Le camping était trop éloigné de la civilisation.

Gras dit :

C’est encore parti pour une belle balade je vois. Bonne route à toi et essaye d éviter les gouttes. Pour te consoler pas top ici non plus à Chambéry

Aimé GALDIN dit :

Dès que la première pluie t’attraperas veux-tu regarder si les escargots irlandais (caracoles en espagnol) sont aussi gros que leurs homologues bourguignons ? Tu devrais y arriver, un escargot ça ne va pas vite. Par charité je ne t’ai rien demandé au sujet des grenouilles rousses ou vertes.
Ah ! vouiiiii ! Je te rappelle ma sollicitation : si tu rencontres un pull de pure laine de taille L aux couleurs pétantes tu peux me le prendre !
T’as pas dit combien de bornes tu vas faire au cours de ce voyage ! En tous cas, je te souhaite bonne route et de belles rencontres. Reste couvert !

Tour d’Irlande : le prologue — Lundi 06 Mai Valognes  →  Cherbourg

Étape précédente

Tour d’Irlande : Jour 02 — Mercredi 08 Mai Fethard  →  Bunmahon

Étape suivante