Tour d’Irlande : Jour 05 — Samedi 11 Mai

Kinsale  →  Clonakilty Cinquième étape
Distance 63 km
Dénivelé 700 m
Départ 9 h 25
Arrivée 15 h 15
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Encore une étape qui s’est déroulée sous le soleil. La température était agréable mais pas suffisamment chaude pour rouler en maillot court.
Sur cette étape, je verrai beaucoup plus la mer que les jours précédents bien qu’une grande partie se soit déroulée à l’intérieur des terres.
Une brume de mer a persisté toute la journée estompant les reliefs côtiers.

L’Eurovélo 1 emprunte maintenant une bonne partie de la Wild Atlantic Way mais privilégie à certains moments de toutes petites routes sans trafic. C’est sur ses routes que je rencontre des raidillons : ils ne sont pas très longs mais sont relativement nombreux.

L’appareil photo a beaucoup plus chauffé que les jours précédents malgré la brume persistante.

J’ai du mettre fin prématurément à mon étape car des ennuis digestifs depuis ce matin m’ont empêché de m’alimenter. J’ai cherché un Bed and Breakfast mais ils étaient 4 étoiles et très chers. Je me suis rabattu sur le camping ce qui m’a permis de pouvoir faire une lessive et de la faire sécher plus facilement que dans les petites chambres que j’ai fréquentées les jours derniers.

Après ce cinquième jour passé en Irlande, je vais essayer de livrer mes premières impressions.

Commençons par la route et le comportement des automobilistes : si dans ma première étape, j’avais trouvé que certains conduisaient à une vitesse excessive sur des routes étroites, cela n’a pas été le cas les jours suivants. Les automobilistes sont visiblement très respectueux : aucun ne m’a frôlé pour me dépasser. Lorsqu’il n’y a pas de visibilité pour doubler, ils attendent tranquillement derrière moi le bon moment pour doubler. Certains font marche arrière pour me laisser le passage. Du coup, s’il y a un bas côté, je m’arrête pour laisser passer. Je n’ai encore entendu aucun coup de klaxon.  Pour finir, je n’ai vu aucun automobiliste couper des virages.

Les hébergements : les campings sont chers (plus de 20 euros) et il faut rajouter de la monnaie pour avoir une douche chaude, Le premier soir c’était un euro pour 3 mn. L’eau n’est arrivée à température correcte qu’au bout de 2 mn. Ce soir c’est un euro pour 4 mn mais c’est la douche écossaise avec des variations de températures.

A Youghal le camping était à 30 euros mais j’ai trouvé un Bed and Breakfast à 50 euros. Le petit déjeuner copieux m’a permis d’économiser sur le pique-nique du midi,

A Kinsale, les hébergements sont chers.

La nourriture : je n’ai mangé que 2 soirs au restaurant. Le premier soir, c’était des filets de bœufs rôtis avec une sauce (à la bière?) très bonne et un velouté de légumes. Hier soir, j’ai repris un fish and chips. Je n’ai pas encore vu d’Irish Stew (ragoût de mouton, spécialité irlandaise) à la carte. Il faut dire que je n’ai rencontré qu’un seul troupeau de moutons depuis mon arrivée en Irlande alors que j’ai vu de nombreux troupeaux de vaches. Peut-être aussi que l’irish stew n’est qu’un plat d’hiver ?

Les breakfast : bien gras. J’ai eu un peu de mal avec les saucisses mais c’est passé. En revanche, j’ai essayé deux fois mais les haricots blancs à la sauce tomate au petit déjeuner je vais laisser tomber. Les œufs et le thé passent bien. J’ai souvent eu des fruits : mais les deux fois où j’ai eu des fraises et des myrtilles, elles étaient sans saveur. Tout comme les tomates que j’ai pu manger aussi.

La bière : je n’en ai bu que 4 depuis mon arrivée, 2 Guiness, une Smithwicks et hier soir une blonde locale de Kinsale. Les campings sont bien en dehors des villages et je ne suis pas tenté d’aller au pub.

Les Irlandais : ceux avec qui je suis entré en contact ont toujours été très accueillants et serviables hormis à l’office de tourisme de Kinsale où j’ai eu droit au service minimum : une liste de Bed and Breakfast avec uniquement leur numéro de téléphone. Ni prix ni adresse ! Alors qu’à celui de Youghal, l’hôtesse avait téléphoné dans 3 B&B pour m’en trouver un. Idem au pub de Bunmahon où c’est une serveuse du pub qui a téléphoné et m’a réservé une chambre. Aux restaurants, le service a toujours été chaleureux.

Si j’arrive à me faire comprendre malheureusement c’est plus difficile dans l’autre sens : ils parlent vite et avec un sacré accent.

Des portraits de candidats avec le nom de leur parti fleurissent sur des réverbères ou poteaux le long des routes. Je suppose que c’est pour les élections européennes. J’ai vu des gens les fixer en plein jour : est-ce que ce sont des employés territoriaux ou des « colleurs d’affiche » des partis ? Si ce ne sont pas des employés alors les colleurs d’affiche le font visiblement sans crainte. Je me pose donc la question de savoir si la politique est plus apaisée qu’en France. Si c’est pour les élections européennes, les candidatures semblent régionales. Les candidats ne sont pas les mêmes d’un endroit à un autre.

La vidéo du parcours de l’étape

En fonction de votre navigateur vous avez la possibilité de contrôler les paramètres de la vidéo soit avec un clic droit de souris (Firefox) en survolant la vidéo soit à l’aide des commandes en bas à droite du lecteur (chrome…).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Afin de limiter les abus et les spams, les commentaires sont publiés après modération.

Aimé GALDIN dit :

J’ai bien aimé cette synthèse découverte avec 2 jours de retard. mais je lis tout.
On a enfin des prix et des menus. Avec ces drôles de trucs que tu ingurgites est-ce que tu ne regrettes pas le steak-frites cher à notre pays.
Tu nous parles de la pente des routes, mais tu ne dis rien sur la qualité du revêtement. Est-ce que le soir tu as de quoi remiser ta monture en sécurité ? Je pose la question , mais je doute qu’un voleur puisse s’y intéresser tellement elle parait lourde. Combien te fait-on payer pour recharger ta batterie de vélo ?
Comme tu voyages en plein jour les irlandaises doivent bien voir que tu es un « humanoïde-associé » encore comestible. Est-ce que tu as eu des avances de la part des Louises ? Ce serait croustillant à savoir, même si ce pays est surtout connu pour faire plutôt de la viande bouillie !
As-tu vu qu’un certain nombre de tes photos accusent un léger vignetage ? Trop de grand angle peut-être ?
Allez Régis, bonne suite.

Pierre Charnay dit :

Encore de belles images. Merci Régis.

THIELY Domi dit :

Hello Régis,
Bravo pour cette belle aventure même en VAE !
Et encore merci pour ces belles photos et j’espère que la météo sera toujours au beau fixe.
Bises
Domi

Catherine Fourrier dit :

Bonjour Régis,
Nous suivons ton parcours avec intérêt car nous arriverons à Cork dans 10 jours pour un parcours quelque peu similaire.
As tu été embête par le vent ?
Bon courage pour la suite

Régis Paraz dit :

Pour le moment, je n’ai pas eu de vent à affronter à part une petite brise marine à certains moments aujourd’hui. Bon voyage

Fred S. dit :

Régis,

Tu nous parles de douche écossaise alors que tu es en Irlande …

As tu abusé de la Smithwicks ??

Amicalement.
Fred

Roger Colombo dit :

bonsoir Regis
coïncidence : même km et même d+ que toi aujourd’hui pour les routiers yennois !
bonne continuation.
a+

Tour d’Irlande : Jour 04 — Vendredi 10 Mai Youghale  →  Kinsale

Étape précédente

Tour d’Irlande : Jour 06 — Dimanche 12 Mai Clonakilty  →  Baltimore

Étape suivante