Tour d’Irlande : Jour 06 — Dimanche 12 Mai

Clonakilty  →  Baltimore Sixième étape
Distance 66 km
Dénivelé 1040 m
Départ 8 h 00
Arrivée 14 h 25
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Une étape assez mal engagée mais qui s’est terminée de la meilleure façon.

En effet, hier soir je n’ai rien pu avaler et il était certain que j’allais manquer d’énergie en cours d’étape. Lors de la préparation du voyage, j’avais déjà prévu de faire étape à Baltimore. J’avais vu que la dénivelée allait être conséquente malgré le kilométrage relativement modéré. 

Le temps était frais aujourd’hui. J’ai roulé sous une brume tenace jusque vers 11h. Puis quelques gouttes de pluie ont fait leur apparition et je suis arrivé sous le soleil à Baltimore. C’est néanmoins la plus belle étape depuis le départ au niveau des paysages rencontrés. Toujours des troupeaux de vaches et pas de moutons. Je ne fais des photos que dans les vingt-cinq derniers kilomètres lorsque la brume a disparu.

Les cinq premiers kilomètres sont faciles mais ça va vite se corser ensuite. Au vingtième kilomètre, je suis déjà obligé de faire une pause pour recharger la bête : les galettes St Michel qui me restent me permettront de tenir une dizaine de kilomètres supplémentaires. Ces galettes sont mon carburant préféré lors de mes voyages avec aussi mon fruit préféré, le saucisson, qui lui est encore resté dans la sacoche au cas où j’aurais besoin de déclencher le plan ORSEC.
Les passages à l’intérieur des terres sont beaucoup moins longs que les jours précédents et j’ai de beaux points de vue aériens sur le littoral.

Je suis obligé de m’arrêter plusieurs fois pour m’alimenter sentant mes forces m’abandonner dans certaines montées. Je n’avais pourtant pas encore bu le calice jusqu’à la lie : entre le cinquantième et le soixantième kilomètre j’affronte des murs. Il y en a même un,  après avoir mis l’assistance maximum, où je suis obligé de mettre pied à terre et utiliser l’assistance à la marche. Cette eurovéloroute ne se destine pas à une pratique familiale du vélo. Sans assistance, il faudrait au moins 3 mois et prévoir un gros budget pour pouvoir faire le tour de l’Irlande.

 

Après ces galères, j’arrive à Baltimore où je trouve la récompense de mes efforts. Il y a un festival de musique irlandaise chaque année ce week-end. C’est la trente et unième édition. 

Je recherche un bed et breakfast mais n’en trouve pas et me rabats sur un hôtel situé près des pubs où retentissent des airs de fiddle. L’hôtel a lui-même un bar où se produit une troupe.

Après m’être douché, je pars écouter la musique. Heureusement, que je ne bois que des 1/2 pintes (environ 28 cl) car il faut consommer pour voir les musiciens se produire. Je ne fréquente donc que le pub d’à coté et le bar de l’hôtel.
L’ambiance est un peu plus festive dans le pub d’à coté où je reste le plus longtemps. Je ne sais pas s’il s’agit d’une troupe car d’autres musiciens arrivent et se joignent au groupe déjà présent. Ils enchainent des “boeufs” entrainants.

Je quitte à regret le pub pour aller me restaurer puis la fatigue m’invite à rejoindre ma chambre. Je rédige se compte-rendu en écoutant des musiciens qui se produisent au bar sous mes fenêtres.

2 courtes vidéos pour sentir l’ambiance

Je ne suis pas spécialiste de la vidéo et je n’ai pas le temps de faire du montage

Cliquer sur le lien ci-dessous pour écouter

Un petit bœuf pour l’ami Rascal de Sillingy

La vidéo du parcours de l’étape

En fonction de votre navigateur vous avez la possibilité de contrôler les paramètres de la vidéo soit avec un clic droit de souris (Firefox) en survolant la vidéo soit à l’aide des commandes en bas à droite du lecteur (chrome…).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Afin de limiter les abus et les spams, les commentaires sont publiés après modération.

Arsène dit :

Sacré Régis,
Sacrées belles images !
mais hors de portée pour moi.
Bon courage!

Agnès dit :

Merci pour l ambiance musicale . Tu as dû te régaler. Et belle récompense pour clôturer cette rude étape.

Yvette dit :

Merci pour le récapitulatif journalier. Quel courage après une journée comme celle-ci de nous faire partager tes émotions et découvertes.
bravo !

Aimé GALDIN dit :

Toujours de très belles photos dont une belle panoramique. J’ai apprécié les courtes vidéos qui rendent bien compte de l’ambiance des pubs et de la maîtrise des musiciens.

Yves Mathieu dit :

Bonjour Régis,
çà y est je débarque avec grand plaisir dans ta “ballade” irlandaise après avoir passé une semaine en Corse, de temps en temps sur mon vélo.
Pas eu de problème pour moi avec Corsica ferrys dont le personnel a été très sympa !
Quel dépaysement à chaque lecture du résumé de l’étape sur ton blog !
Toujours de belles photos et maintenant on a droit à de la musique celtique en prime !
Bon courage sur ces routes qui ne sont pas toujours faciles à gravir. Retape bien ton estomac. Quand l’estomac va tout va ! et au plaisir de te suivre chaque soir.
Yves

Pascal courvalin dit :

Merci Régis pour cette délicate attention, c’est sûr, tu es dans l’Irlande authentique ;a cahersiveen, dans le Kerry, tu trouveras d’excellents pubs avec musique traditionnelle, bonne continuation,arvi pa

Vercaigne dit :

En plus du poids des mots, du choc des photos, voici la magie de la musique c’est formidable.

victor dit :

à voir ces paysages humides d’herbe verte, d’horizons salés et de vaches disséminées, on se demande de quoi vivent les Irlandais, mais on comprend mieux en visionnant tes mini vidéos : ça musique et ça boit le soir, soit pour dire la détresse et la tristesse, soit pour éloigner la monotonie grise…
Toi qui a mis les pieds (les pédales?) dans ce pays voilà 30 ans et plus, avec le bond des NTIC, en quoi la solitude que tu trimballes a-t-elle changé?
Expérience remarquable comme tous les voyages que tu fais!
NB : es-tu sûr que tu ne manques pas de vrais fruits pour équilibrer tes besoins dans ce genre d’exercice, le saucisson et le biscuit, ça va bien un moment!
fins aviat comme on dit chez nous!

Tour d’Irlande : Jour 05 — Samedi 11 Mai Kinsale  →  Clonakilty

Étape précédente

Tour d’Irlande : Jour 07 — Lundi 13 Mai Baltimore  →  Goleen

Étape suivante