Tour d’Irlande : Jour 11 — Vendredi 17 Mai

Allihies  →  Kenmare Onzième étape
Distance 80 km
Dénivelé 1100 m
Départ 9 h 15
Arrivée 16 h 30
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Je n’imagine pas quand je démarre ce matin sous un ciel bas que je vais faire ma plus belle étape depuis que je suis en Irlande. Avant-hier, j’avais beaucoup apprécié le tour de la péninsule de Sheep’s Head. Hier, j’avais été un peu déçu par la côte Est de Beara (j’avais tout de même bien aimé la fin). La côte Ouest est quand à elle splendide.
Bien que le temps soit menaçant, je prends le parti de faire de nombreux arrêts photo. Tant pis, si je me fais mouiller !

Dès le départ, au sommet de la première côte le décor est planté.

Une succession de bosses va me conduire sur une quinzaine de kilomètres jusqu’à Eyeries. À chaque sommet, chaque virage un nouveau paysage se dessine m’imposant un arrêt photo.

De grosses rafales de vent se mettent à souffler : vont-elles amener de nouveaux nuages, de la pluie ou chasser les gros qui sont au-dessus de mon casque ? C’est la troisième hypothèse qui se réalise : je prends quelques gouttes qui n’ont pas le temps de mouiller puis le ciel s’éclaircit un peu.
Je peux continuer à faire fumer l’appareil photo.

J’arrive à Eyeries après avoir mis une heure et demi pour faire les quinze kilomètres depuis Allihies.

Je pensais en avoir fini avec les “sky roads” mais ça va recommencer après quelques kilomètres un peu plus faciles et ce jusqu’à Ardgroom. Les troupeaux de vaches ont laissé les pâtures aux moutons. Je n’ai pas réussi à m’arrêter à un endroit suffisamment sécurisé pour en prendre en photo.

Ensuite jusqu’à Lauragh, ce sera un peu plus facile.

Il est déjà 13h10 et je n’ai pas pensé à manger pris par la beauté des paysages et certainement aussi calé par le gros breakfast du matin. Je m’arrête dans un café, 3km après Lauragh et commande un sandwich au saumon fumé, accompagné d’une salade poivrons, concombres et d’une demie pinte de Smithwiks.

Au moment de repartir, premier incident mécanique du voyage : la béquille du vélo qui a été soumise à rude épreuve avec le chargement et les multiples arrêts se casse. C’est assez ennuyeux car je ne pourrais certainement pas prendre certaines photos s’il n’y a rien pour poser le vélo. Il sera aussi beaucoup plus difficile de décrocher et raccrocher les sacoches à l’étape. J’ai repéré lors de la préparation de mon voyage qu’il y a un vélociste à Killarney où j’ai prévu de faire étape demain. J’espère y trouver une nouvelle béquille.
La fin de l’étape est beaucoup plus relaxe. Elle offre encore quelques belles vues.

J’arrive à Kenmare vers 15 h.  À l’entrée du village, je repère un magasin de vélo. Je m’y rends aussitôt mais malheureusement ils n’ont que des béquilles bien trop légères pour mon semi-remorque.
Je me rends à l’office de tourisme pour chercher un Bed and Breakfast mais il est fermé. Après quelques recherches sur Internet, j’en trouve un. Il est situé à 4 km et je suis passé à proximité plus tôt. Je retourne donc sur mes pas et achève cette étape à 16h30.

Demain, c’est une petite étape qui m’attend.

La vidéo du parcours de l’étape

En fonction de votre navigateur vous avez la possibilité de contrôler les paramètres de la vidéo soit avec un clic droit de souris (Firefox) en survolant la vidéo soit à l’aide des commandes en bas à droite du lecteur (chrome…).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Afin de limiter les abus et les spams, les commentaires sont publiés après modération.

Yvette Gerolami dit :

Bonsoir Regis,
En effet l ‘étape est jolie au vu des photos.
Le D+ est pas mal non plus.
Dommage pour ta béquille bien utile.
merci pour le partage.

vercaigne rené dit :

Bonjour Régis.
“Wish I were here” tout simplement.
Vivement demain.

victor dit :

le sol irlandais semble plutôt granitique, pas calcaire, et de voir ces cieux et ces bras de mer qui rentrent dans les terres, on s’attendrait au choix à voir surgir un autre monstre du Lochness ou un Drakkar viking! paysage d’ambiance auquel manque la musique (celtique?); à part ça on attend toujours les moutons, je n’ai vu que deux baudets tristounets; patience ça viendra!
quel est le poids de ton semi remorque? est-ce le même engin que l’an passé avec accessoire batterie ou as-tu tout renouvelé?
continue de rouler dan la houle des monts à ton allure d’observateur quasi naturaliste!

Laffitte Jean-Jacques dit :

Bonsoir Régis,
Je suis depuis le début, avec intérêt, ton périple irlandais qui donne envie d’y randonner et ce malgré ce temps mi figue, mi-raisin ! (nous avons à Saintes le même également 🙁
Tu annonces avoir cassé ta béquille ; cela ne me surprend pas étant donné la charge de ton vélo et tes arrêts fréquents !
Je viens de consulter internet et j’ai pu localiser un store à KIllarney (Intersport Elverys) qui devrait pouvoir te dépanner.
Voir ci-dessous :

STORE DETAILS
KILLARNEY NEW STREET
New Street
Killarney
Kerry
V93 FY05
Republic of Ireland
TELEPHONE
(064) 6630563

EMAIL
killarney@elverys.ie
HOURS
Sun 12:00 PM – 6:00 PM
Mon 9:30 AM – 6:00 PM
Tue 9:30 AM – 6:00 PM
Wed 9:30 AM – 6:00 PM
Thu 9:30 AM – 7:00 PM
Fri 9:30 AM – 7:00 PM
Sat 9:30 AM – 6:00 PM

A demain et bonne nuit en attendant !
Amitiés
Jean-Jacqaues

Régis Paraz dit :

Merci Jean Jacques. Je m’y rendrai en début d’après midi.

Aimé GALDIN dit :

Les images du jour sont très belles. Mais le soleil semble hésiter encore pour rendre les couleurs éclatantes.
Espérons que tu vas rapidement trouver une béquille. Killarney n’est plus très loin pour faire cette réparation.

Tour d’Irlande : Jour 10 — Jeudi 16 Mai Bantry  →  Allihies

Étape précédente

Tour d’Irlande : Jour 12 — Samedi 18 Mai Kenmare  →  Killarney

Étape suivante