Tour d’Irlande : Jour 12 — Samedi 18 Mai

Kenmare  →  Killarney Douzième étape
Distance 49 km
Dénivelé 290 m
Départ 8 h 20
Arrivée 13 h 15
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Temps maussade toute la journée mais sans pluie.

La route Kenmare Killarney que j’ai prise ne présente aucun intérêt touristique. J’ai emprunté deux routes à grande circulation n’offrant aucune vue. La première en fond de vallée, pas très large et la deuxième très large où les accotements m’ont ici permis de rouler plus en sécurité que sur la première. À moins de vouloir séjourner à Killarney, profiter de son lac et des randonnées pédestres dans les massifs du parc national cette étape ne s’imposait pas.
Quand j’ai préparé mon voyage,  sur la carte un grand lac, le mot parc national avaient attiré mon regard et cela m’avait donné envie de découvrir ce coin.
Je n’ai pas encore vu le lac et en regardant le plan de la ville, il m’en semble assez éloigné. Demain, la grande route que je vais emprunter est censée le longer pendant un petit moment.

Je suis arrivé vers 11h dans un gros flot de circulation et me suis mis aussitôt en quête de vélociste pour changer la béquille de mon vélo. Je n’ai pas eu de mal à en trouver un situé dans une des artères principales de la ville. Aussitôt arrivé, une employée m’a accueilli et est allée chercher le patron qui est venu voir ma monture que je ne pouvais pas rentrer dans le magasin étroit tout en longueur. Il avait une béquille et m’a demandé d’attendre cinq minutes qui se sont transformées en 1h30 d’attente au froid dans la rue à surveiller mon vélo.  Le vélociste était fort occupé à vendre des vélos tandis que sa seule employée vendait quelques accessoires et tenait la caisse. C’était samedi et il y avait de l’affluence.
Pendant ce temps, je recherchais en vain sur Internet un Bed and Breakfast à prix abordable.
Finalement, en 2 minutes le temps de dévisser l’ancienne et de revisser la nouvelle ma béquille a été changée.

J’ai une confiance un peu limitée dans la béquille qui a été mise en place au vu du poids de ma monture. J’essayerai de la ménager en posant mon vélo le plus possible contre des murs.
J’aurais peut-être dû en acheter deux autres qui auraient pu me servir à un autre usage : en effet, hier soir, en me rendant au restaurant par un sentier indiqué au Bed and Breakfast, j’ai glissé et fais une chute : mon genou a vrillé tirant fortement sur les ligaments et je me suis tordu la cheville. La douleur a été très vive et j’ai pensé que c’était la fin du voyage. Je n’ai pas poursuivi ma descente vers le restaurant et suis remonté clopin-clopant au B&B. Les hôtes m’ont fourni de la glace que j’ai appliquée immédiatement sur la cheville et le genou.

Je n’ai pas passé une très bonne nuit et ce matin au réveil cela tirait sur le genou mais il n’y avait plus aucune douleur à la cheville. Visiblement j’ai une petite entorse du genou. Si sur les cinq premiers kilomètres je sentais que cela tirait, la douleur a totalement disparu au pédalage. Je peux donc envisager sereinement de repartir demain.

Après avoir changé la béquille, je me suis rendu à l’office de tourisme qui m’a donné une liste. Le premier n’a pas répondu au téléphone et j’ai trouvé mon bonheur au deuxième coup de fil. Il n’est pas très éloigné du centre ville.

Je n’avais pris aucune photo sur le parcours. Je suis allé en faire une ou deux avec mon photophone en fin d’après-midi. Je voulais aller dans le grand parc de Killarney, essayer d’apercevoir le lac mais il était situé à une heure de marche.

Il y a beaucoup d’animations en ville. Alors que je me promène avec ma doudoune, je vois un certain nombre de jeunes filles bras nus.
J’a repéré plusieurs pubs où de la musique est annoncée pour ce soir. Je vais y aller de ce pas…

La vidéo du parcours de l’étape

En fonction de votre navigateur vous avez la possibilité de contrôler les paramètres de la vidéo soit avec un clic droit de souris (Firefox) en survolant la vidéo soit à l’aide des commandes en bas à droite du lecteur (chrome…).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Afin de limiter les abus et les spams, les commentaires sont publiés après modération.

Yvette Gerolami dit :

Bonsoir Regis

une journée pas comme les autres mais qui finit bien quand-même ! la monture réparée et l’écuyer en cours de guérison.
bravo et bonne continuation.
Yvette G.

ALAIN BENOIST dit :

Bonjour Régis,
un genou à terre, mais pas abattu pour autant, j’espère que tu vas vite récupérer pour reprendre ton voyage.
Tu devrais bientôt passer à Sneem, alors regardes bien sur la plage si tu ne vois pas planer l’ombre du général.
Amitiés
Alain

Aimé GALDIN dit :

Hé ben mon cadet, si tu continues comme ça, tu va être bientôt intronisé dans la confrérie des rois de la béquille !
Tes photos sont toujours aussi colorées et je m’étonne de voir certaines personnes aussi découvertes alors qu’il n’a pas l’air de faire bien chaud.
Tu ne nous racontes pas trop la composition de tes menus. Est-ce que tu manges local ? Est-ce que la bouffe autochtone est digeste. Je me suis laissé dire (des menteries, probablement !) que dans beaucoup de cas « Ça avait déja été mâché » Sûr que si c’est avéré, ce doit être digeste ! Qu’est-ce qu’on t’offre comme desserts ?
Bon courage pour le démarrage de demain. Ménage les articulations.
Hééééééééé Hoooooooopp !

Régis Paraz dit :

Rien d’original dans mes menus : foie gras, magrets de canard, gougères, Meursaut Sauternes…

Tour d’Irlande : Jour 11 — Vendredi 17 Mai Allihies  →  Kenmare

Étape précédente

Tour d’Irlande : Jour 13 — Dimanche 19 Mai Kenmare  →  Caherdaniel

Étape suivante