Tour d’Irlande : Jour 14 — Lundi 20 Mai

Caherdaniel  →  Glenbeigh Quatorzième étape
Distance 90 km
Dénivelé 1220 m
Départ 7 h 40
Arrivée 15 h 20
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran
coucher de soleil, hier soir, juste devant ma tente

Au moment de partir, je suis contrarié car en enfourchant le vélo je m’aperçois que mon rétroviseur a disparu. En regardant de près, je vois que le bras du rétro a été cassé à ras sur le support. Je cherche autour du vélo si le rétroviseur n’est pas dans l’herbe au cas où quelqu’un l’aurait accroché en passant à côté du vélo. Rien, mystère ! Cela a pu se passer entre 16 h hier et ce matin.

Je démarre, le ciel est bleu et cela annonce une belle journée. Pas d’échauffement, de suite une ascension va m’élever jusqu’à une altitude de 200m. À partir de 100 m, je pénètre dans le brouillard qui va m’accompagner une bonne partie de l’étape. Je passe à côté de belvédères panoramiques mais malheureusement c’est la purée de pois et il n’y a rien à voir.

Il faut que je redescende à 115 m au onzième kilomètre pour revoir la mer et le soleil. Je peux enfin sortir l’appareil photo.

À neuf heures, je suis à Waterville, au niveau de la mer et le brouillard est descendu. Je ne vais revoir le soleil que 50 kilomètres plus loin à partir de 13 h 15.
Les ascensions se succèdent et certaines sont sévères !

un raidillon qui va me conduire jusqu’à 250 m d’altitude

Je redescends ensuite au niveau de la mer à Portmagee où je franchis un bras de mer sur un pont d’une longueur de près de 500 m.

des vaches près de Portmagee

Peu après avoir franchi le pont, ma trace gps me conduit vers une nouvelle montée. Je vois des panneaux indicateurs qui indiquent un village situé à 7 km. Je sors la carte pour voir si ce village est sur ma route : pas de chance la carte, censée couvrir toute l’Irlande est coupée juste à cet endroit là. J’assure donc en suivant ma trace et l’eurovelo 1 et je vais remonter une nouvelle fois à 125 m d’altitude pour redescendre ensuite au niveau de la mer, au village  qui était précédemment indiqué par les panneaux. Sur la route de crête que j’ai empruntée, il devait y avoir de belles vues mais le brouillard était trop dense.
Ensuite, je prends un bac pour traverser un bras de mer et rejoindre rapidement Cahersiveen. Pendant la traversée, la caissière m’explique que le brouillard est très fréquent le lendemain d’une journée chaude telle que celle d’hier.

J’avais prévu de m’arrêter à Cahersiveen mais à 12h30 c’est encore trop tôt alors que j’ai déjà parcouru 62 km. Je me restaure et je décide de poursuivre ma route jusqu’à Glenbeigh situé 27 km plus loin. Le vent s’est levé et quelques kilomètres plus tard le soleil fait enfin son apparition et m’accompagnera jusqu’à la fin de l’étape.
L’eurovelo 1 fait passer par de petites routes champêtres qui évitent la grande route du Ring of Kerry mais au prix de nombreux casse-pattes.

En entrant dans Glenbeigh, je vois de suite un panneau B&B au bord de la route. Je sonne, il y a de la place et je m’y installe.
C’est l’étape où j’ai fait le plus de dénivelée depuis que je suis en Irlande. Cela aurait pu être une étape très belle au vu des panoramas  qu’auraient pu offrir les multiples ascensions.

La vidéo du parcours de l’étape

En fonction de votre navigateur vous avez la possibilité de contrôler les paramètres de la vidéo soit avec un clic droit de souris (Firefox) en survolant la vidéo soit à l’aide des commandes en bas à droite du lecteur (chrome…).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Afin de limiter les abus et les spams, les commentaires sont publiés après modération.

Pierre Charnay dit :

Salut Régis,
La prochaine fois que tu iras au pub, je suis sûr que tu pourras contribuer à l’ambiance avec ton (propre?)répertoire.. Même si ce n’est pas forcément le meilleur remède contre la pluie!

Fanfoué De La Motte dit :

Je continue à suivre ton irish trip et je me dis que l’e-bécane est vraiment la solution idéale pour ce genre de voyage. Bien sûr, dommage que le brouillard nous ait privés de quelques vues magnifiques mais on a aperçu le mouton c’ est tout bon! Pour ton rétro, dis-toi qu’ un esprit charitable a voulu t’éviter de contempler ta frimousse chiffonnée de cyclocampeur au réveil et l’a emporté comme souvenir du cyclosaurus. Allez, fais comme au Giro et paie-toi une journée de repos! Ciao!

Aimé GALDIN dit :

Le parcours que tu nous as fait faire aujourd’hui, ressemble à des montagnes R… Je ne sais pas si cette expression ne serait pas devenue un gros mot… Alors je la remplace par « un toboggan cévenol » avec les caprices météorologiques qui vont avec. Si ça continue comme ça à naviguer dans des sandwiches de nuages, tu vas pouvoir candidater pour passer le brevet de pilote d’ULM. Mais attention où vas-tu mettre ton parachute ? Tu me parait bien chargé. La suite de tes aventures va nous dire – peut-être – si tu vas maintenant se mettre en chasse d’un nouveau rétroviseur. Prends du made in France si possible. Cela participera à notre effort national d’exportation . Tes photos sont toujours aussi belles et celle d’introduction nous fait espérer que de temps en temps tu manges de l’agneau. Est-ce le cas ? Et si oui, avec quels légumes ? Est-ce que les irlandaises se tiennent bien derrière les casseroles (ça y est… enfin une question de matcho !). Est-ce qu’elles font aussi comme les anglaises de la panse de brebis faaarcie. Tu sais, ce célèbre plat qu’au début on croirait que c’est de la… de la … mêêêê’deu… et qu’à la fin on oueuguouêtait que ça n’en fut point ?
Alors à demain pour la suite de mes commentaires déjantés. Attention aux chutes !

Tour d’Irlande : Jour 13 — Dimanche 19 Mai Kenmare  →  Caherdaniel

Étape précédente

Tour d’Irlande : Jour 15 — Mardi 21 Mai Glenbeigh  →  Dingle

Étape suivante