Tour d’Irlande : Jour 28 — Lundi 03 Juin

Bangor  →  Ballycastle Vingt-huitième étape
Distance 61 km
Dénivelé 470 m
Départ 8 h 40
Arrivée 12 h 45
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Je pars sous un crachin qui va m’accompagner pendant quarante kilomètres. La brume recouvre tous les horizons. Je décide de raccourcir en n’allant pas explorer le littoral puisqu’il n’y a pas de visibilité. Les quinze premiers kilomètres, orientés nord-ouest, me semblent longs face au vent : ce sont de longues lignes droites. Des étendues de tourbes avec plus ou moins de végétation bordent la route. Il n’y a pas de moutons puisqu’il n’y a rien à brouter.
Au quinzième kilomètre, je tourne et pars nord-est. Le vent m’est plus favorable mais pas autant que je l’espérais car il est assez tourbillonnant. Je ne vois toujours rien et je me dis que l’appareil photo va rester dans la sacoche. J’imagine alors de faire une photo à l’arrivée avec le cache devant l’objectif pour illustrer cette journée.
Au quarantième kilomètre, la pluie s’arrête et j’en profite pour faire deux photos destinées à donner un peu de couleur à l’article du blog bien que le décor et la lumière ne soient pas extraordinaires.

L’horizon est toujours bouché, la pluie ne reprendra plus jusqu’à mon arrivée. Je me dirige vers le littoral et enfin le ciel devient plus lumineux.

Je longe l’océan sur quatre à cinq kilomètres

avant de retourner à l’intérieur des terres et rejoindre rapidement Ballycastle où j’ai réservé un B&B.

Il me reste 500 m à parcourir quand j’entends un grand bruit. Mon vélo se bloque brutalement. Mon porte-bagages avant a cédé. Il se retrouve sur la route avec les deux sacoches bloquant ma roue. Heureusement, je n’ai pas chuté.
Je tire vite le vélo sur le bas côté et constate les dégâts. Une pièce plastique est cassée et les sangles d’attaches sont complètement desserrées. Pourtant, je vérifiais régulièrement la tension et le bon enroulement depuis mon aventure de Loop head. Le système est assez complexe et j’essaye de tout refixer quand un cycliste arrive et me propose son aide. Visiblement, il a de grandes compétences techniques et comprend très vite le système de tension et d’accrochage. Il m’aide et nous discutons. S’il était en vélo léger aujourd’hui,  il me dit être aussi voyageur à vélo ayant bourlingué en Nouvelle Zélande, au Canada, en France mais aussi dans l’Himalaya en VTT.
Après avoir tout refixé, nous nous séparons. Il pense que tout tiendra jusqu’à la fin du voyage, la pièce plastique cassée ne servant qu’à rigidifier l’ensemble.

On verra demain…

Il m’a aussi dit qu’en ce moment c’était une période de vacances en Irlande et c’est la raison pour laquelle j’éprouve beaucoup de difficultés à me loger. Je vais donc continuer cet après-midi à préparer mes étapes futures et faire des réservations.

La vidéo du parcours de l’étape 

En fonction de votre navigateur vous avez la possibilité de contrôler les paramètres de la vidéo soit avec un clic droit de souris (Firefox) en survolant la vidéo soit à l’aide des commandes en bas à droite du lecteur (chrome…).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Afin de limiter les abus et les spams, les commentaires sont publiés après modération.

Aimé GALDIN dit :

Chance inouïe que d’avoir eu de la casse à 500 m du but seulement et de rencontrer une aide inattendue. Est-ce que réellement ce porte bagage tiendra jusqu’à la fin du voyage ? C’était un coup de malchance ou bien les masses que tu transportes y contribuent-t-elles ? Il y a encore pas mal de route à faire !
Les images dont tu nous régales sont toujours aussi lumineuses et colorées.
J’espère que le mental tient bon ! Bonne route pour demain.

Régis Paraz dit :

Normalement le porte-bagages est prévu pour une charge de 6,2 kg par sacoche et mes sacoches avant pèsent autour de 5 kg.

vieillard bernard et régine dit :

Ah..les aléas du voyage itinérant ! Tu peux nous faire une photo de ton porte-bagage avant et des fixations pour mieux comprendre et voir….si jamais on avait le même modèle pour prévention. Bonne continuation. Tu tiens le bon bout.

Régis Paraz dit :

Je vais essayer d’y penser. C’est un porte-bagage Thule qui s’adapte sur fourche télescopique. Pour le moment le vélo est rangé au garage.
voilà le descriptis : https://www.thule.com/fr-fr/bike-packs-bags-and-racks/panniers-and-bike-bags/thule-tour-rack-_-100090

VaLLUCHE Françoise dit :

c’est une chance de trouver un cycliste au vu de l’environnement ..
Nous espérons aussi le soleil.

Tour d’Irlande : Jour 27 — Dimanche 02 Juin Keel (Achill Island)  →  Bangor

Étape précédente

Tour d’Irlande : Jour 29 — Mardi 04 Juin Ballycastle  →  Easky

Étape suivante