Jour 11 — Jeudi 30 Mai

Fère-en-Tardenois  →  Chauny (02) Dixième étape
Distance 100 km
Dénivelé 520
Départ 8 h 10
Arrivée 17 h 00
Distance totale: 99.73 km
Altitude maximum: 166 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Une longue étape de cent kilomètres. Ce matin, j’ai du mal à remettre la machine en route, le ciel est menaçant et l’idée d’avoir à avaler cent kilomètres me fait présumer une journée galère. Quelques courtes averses qui s’arrêtent aussitôt, obligent à mettre la veste de pluie et provoquent de multiples arrêts.

(Nouveau : la vidéo est maintenant à vitesse réduite sans besoin d’intervention. Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite du lecteur vidéo. Elles apparaissent en survolant la vidéo à la souris)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

En partant, je fais un petit détour pour aller voir les ruines du château Renaissance de Fère-en-Tardenois.

ruines du château de Fère-en-tardenois
ruines du château de Fère-en-tardenois

Je rejoins très vite la route de Soissons qui n’est guère intéressante. C’est une succession de plats, de montées et de descentes au milieu des cultures de céréales ou de betteraves. Pas un village pour rompre la monotonie. Cela dure ainsi pendant trente kilomètres. Je traverse Soissons où il n’y a aucune animation, aucun commerce ouvert ce jeudi de l’ascension. Pas de boulangerie pour acheter le casse-croute de midi. Je m’arrête photographier l’abbaye Saint-jean-des-Vignes avant de reprendre ma route.

Une petite route, traversant enfin des villages dans la vallée de l’Aisne me conduit jusqu’à Vic-sur-Aisne où je trouve de l’animation et un café ouvert. Il est presque midi, j’ai fait quarante cinq kilomètres aussi je décide de m’arrêter manger un sandwich au bistrot n’ayant pu acheter de victuailles auparavant .

le donjon de Vic-sur-Aisne
le donjon de Vic-sur-Aisne

C’est à ce moment là que je vois arriver Jean-Marc Lefevre, un autre cyclo membre du Club des Cent Cols mais aussi grand randonneur et voyageur à vélo. Ce soir, je suis invité chez lui. Il habite à Chauny dans l”Aisne et nous ferons ensemble les cinquante cinq kilomètres qui nous séparent de son domicile. Les paysages sont plus variés bien qu’ils ressemblent à ceux d’hier.

campagne de l’Aisne (sœur jumelle de celle d’hier)

Le temps passe beaucoup plus vite car sur des routes sans circulation nous pouvons rouler à deux de front et deviser. Cet après-midi la forme est revenue et c’est sans fatigue excessive que j’arrive à boucler cette étape, la plus longue depuis le départ.

Quelques photos prises par Jean-Marc

C’est très tard que je mets en ligne cet article car la soirée a été variée : d’abord, une visite du musée du vélo de jean-Marc où l’on peut voir un grand bi, des vélos du début du XXe siècle et de magnifiques randonneuses ainsi que de nombreuses photos et les attestations des nombreux raids à vélo effectués par ce baroudeur, puis une excellente soirée qui s’est prolongée fort tard autour d’un excellent repas préparé par Monique l’épouse de Jean-Marc (le foie gras artisanal du Périgord était succulent tout comme la suite du repas et le côtes du Buzet) .

Encore un accueil chaleureux et une soirée qui laissera de bons souvenirs de ce voyage. Merci à mes deux hôtes.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Serge Polloni dit :

Le côte de Buzet . Quel nom ????

Serge né à BUZET / BAÏSE

Jean-Marc Lefèvre dit :

Bonjour ,
Petite info pour Cathie, Sinceny est une petite commune proche de Chauny (3 km) mais pas de Soissons distant de 30 km.
Régis est passé ce matin à l’entrée de ce village (vendredi 31 mai).
Cordialement,
JM Lefèvre

Anne dit :

J’aime bcp le porche de l’abbaye. Bonne route à vous !

Roger COLOMBO dit :

A Ardes nous étions prives de notre feuilleton. ..
Le soleil de ce matin à ramemé la connexion.
Les yennois te font un grand coucou.
A+

Cathie dit :

Bonjour régis
Je te suis avec intérêt car tu navigues dans les pays de la fontaine et de mon père.
Si j ai lu avec délectation le dernier livre d’Orsenna rien ne fut écrit sur mon père qui est ne à Sinceny près de Soissons je crois. Mais ce n’est peut-être pas un bof.
Mes grands parents limousins mais instits y avaient mutés en début de carrière
C’est une région que je ne connais pas car j’aime les montagnes

Jour 10 — Mercredi 29 Mai Venette (60)  →  Fère-en-Tardenois (02)

Étape précédente

Jour 12 — Vendredi 31 Mai Chauny (02)  →  Laon (02)

Étape suivante