Jour 25 — Jeudi 13 Juin

Dieppe (76)  →  Gournay-en-Bray (76) Vingt-troisième étape
Distance 91 km
Dénivelé 600 m
Départ 8 h 20
Arrivée 17 h 20
Distance totale: 91.2 km
Altitude maximum: 230 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

C’est l’étape la plus difficile depuis le départ du voyage. Ce n’est ni la dénivelée ni la distance qui en ont créé la difficulté mais c’est le vent violent défavorable pendant quatre-vingt-dix kilomètres. De multiples averses de pluie se sont déversées mais à chaque fois le vent balayait les nuages, laissant apparaitre éphémèrement quelques coins de ciel bleu avant de ramener de nouvelles grisailles. Ce soir, je suis lessivé !

(Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite du lecteur vidéo. Elles apparaissent en survolant la vidéo à la souris)

A Dieppe, je ne trouve pas la voie verte et c’est par une route à grande circulation que je rejoins Arques-la-Bataille, situé sept kilomètres plus loin. Dès les premiers coups de pédales, je sens que la journée va être difficile car j’ai le vent en pleine face et je vais garder le même cap pendant quatre-vingt kilomètres.
A Arques-la-Bataille, site BPF, je prends le temps de visiter et monte au château.

La montée est très raide et l’accès au château est interdit. Je redescends et photographie l’église et des maisons du XVe et XVIe de style flamand.

A Arques, je trouve sans problème la voie verte que je vais suivre pendant trente-cinq kilomètres. C’est la véloroute Londres Paris. C’est un long faux plat montant mais avec le vent je m’y épuise. C’est une voie verte avec un bon revêtement, des intersections bien signalées comme on aimerait en rencontrer plus souvent. Le temps maussade et les averses de pluie ne m’encouragent pas à faire des photos alors que les paysages champêtres ne sont pas monotones.

paysage entre Arques-la-Bataille et Neufchâtel-en-Bray

A Mesnières-en-Bray, j’aperçois un château sur ma droite et je sors de la piste cyclable pour aller le voir de plus près.

château de Mesnières-en-Bray
château de Mesnières-en-Bray XVe siècle

Au quarante-troisième kilomètre, je quitte la voie verte pour rejoindre la route qui me conduira à Gaillefontaine, site BPF. Ce sont onze kilomètres de montées et de descentes, toujours vent contraire, qui me sont offertes. Paradoxalement, je peine moins dans les montées que sur la piste cyclable et le temps passe beaucoup plus vite. J’arrive à Gaillefontaine, affamé et il est près de treize heures. Je n’ai pas pu me ravitailler auparavant et même si j’ai un casse-croute de dépannage dans la sacoche, je n’avais pas eu envie de manger au froid et sous la pluie.
Je rentre dans le bistrot du village et commande le plat du jour puis repars visiter les points d’intérêts mentionnés par la FFCT. C’est une déception, l’église ne casse pas trois pattes à un canard, le château est privé mais visible du bord de la route tandis que le manoir de la Longuedalle est aussi privé et non visible. Le principal intérêt de ce BPF est de nous faire visiter ce coin du département.

Gaillefontaine
le château de Gaillefontaine

Je repars, toujours vent dans le nez pour Songeons, site BPF de l’Oise situé vingt-deux kilomètres plus loin. La route est jolie et je vois deux églises sur le bord de la route qui sont bien plus belles que celle de Gaillefontaine. Le repas et la halte m’ont fait du bien, je suis en meilleure forme que ce matin.

la deuxième église a été prise en photo sous la pluie et il y a une goutte d’eau sur l’objectif

J’arrive à Songeons sous un beau ciel bleu mais je ne peux finir la visite une grosse averse se met à tomber.

A Songeons, je renonce au camping sous la pluie et trouve un hôtel à treize kilomètres moyennant un petit détour. Je redémarre sous la pluie par une bonne montée de trois kilomètres puis ce sont des succession de montées- descentes sur un joli plateau. Alors que j’ai légèrement changé de cap, le vent contraire s’est renforcé. Je suis obligé de pédaler dans les descentes. Je finis bien fatigué mais soulagé d’être arrivé au terme de cette étape difficile.

 

campgne du Bray entre Songeons et Gournay-en-Bray

Demain, je suis invité à Rouen par Hubert Court, membre du Club des Cent Cols. Je vais donc modifier mon itinéraire pour répondre à son invitation. Cela ne devrait pas rallonger la longueur du parcours du voyage. J’avais envisagé de passer par Rouen lors de l’élaboration du projet mais j’avais ensuite renoncé ayant peur de la circulation dans une grande ville inconnue. Avec un bon guide, ce sera différent.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

hubert court dit :

Effectivement, Régis, Gaillefontaine n’a pas beaucoup d’intérêt, sinon celui de se situer dans la boutonnière du pays de Bray – des lieux enchanteurs quand on n’est pas englouti dans pluies et vent.
Persévérance et ténacité, bravo…

bichon dit :

Pour faire COURT , SONGEONS qu’il fait près de 40 degrés en Corse
Vent de face aussi pour l’arrivée du critérium par le faux col de Beaune , merci Gilbert …

courvalin dit :

Salut Régis;comme tu le sais,Jeanne D”Arc s”est eteinte à Rouen le 30 mai 1431,environ 2 heures après sa mort… Bon courage, A +

Fanfoué De La Motte dit :

Ah, Régis! Dure étape ce jour! Batailler ainsi contre le vent, comme Henri IV contre la Ligue, arqué sur ta machine, est-ce que tu ne te verrais pas, par moment, telle Brigitte, sur une Harley? Ou plus écologiquement, abreuvant ton gail à la fontaine? J’ en reste songeur! De plus, tu as enduré longue dalle, frisant l’ hippo-glycémie; moi je t’ avoue, j’ aurais planté ma tente sous la magnifique halle de Songeons et me serait endormi aussi “sec” pour y faire de beaux rêves! Allez, Tchô!

ROCHE Claude dit :

Bon, je vois que la journée na pas été facile , à cause du vent. Aller, passe un bon moment à ROUEN , avec un copain Centcoliste!

Michel MATHIEU dit :

Salut Régis

Après la pluie, le beau temps mais viendra la chaleur estivale…
Il n’y a rien de facile dans un voyage mais c’est tellement beau !

Que de beaux monuments en cette France, beaucoup moins connus que Notre Dame et qui mériteraient aussi de l’attention…

Arvi Pas

Daniel Beaujoin dit :

Courage !
Même temps que toi ici en Ecosse depuis 2 jours (tempête et pluie) …
… mais beau temps annoncé pour plusieurs jours
J’espère qu’il en sera de même pour toi

Bonne continuation

Amitiés

PAT dit :

salut Régis,
je te suis depuis le départ de ta nouvelle aventure, et passe chaque soir un bon moment à lire tes commentaires et à regarder tes belles photos
je sens que ce soir tu as un coup de moins bien, et je te comprends parfaitement, passer la journée avec le vent de face il y en a plus d’un (moi le premier) qui aurait jeté l’éponge.
Une bonne nuit de sommeil réparateur et demain cette journée de m…. sera oublié, combien te reste-t-il d’étapes?
amicalement

Régis Paraz dit :

Il doit me rester une petite quinzaine d’étapes pour boucler ce voyage.

Pitbull dit :

Salut Régis
Dis moi on s’embourgeoise, sur la photo ta toile de tente a l’air pas mal;
Trêve de plaisanterie tu traces par vent et pluie, chapeau!
bonne soirée et bonne récupération…
A+

Jour 24 — Mercredi 12 Juin Saint-Valery-sur-Somme (80)  →  Dieppe (76)

Étape précédente

Jour 26 — Vendredi 14 Juin Gournay-en-Bray (76)  →  Rouen (76)

Étape suivante