Jour 27 — Samedi 15 Juin

Rouen (76)  →  Jumièges (76) Vingt-cinquième étape
Distance 44 km
Dénivelé 210 m
Départ 9 h 50
Arrivée 15 h 30
Distance totale: 43.97 km
Altitude maximum: 85 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Hier soir, avec Hubert nous sommes allés en ville pour voir la projection sur la façade de la cathédrale à l’occasion de l’Armada 2019. Hubert en a profité pour me faire visiter les vieux quartiers de Rouen avec leurs maisons à colombages. Ensuite, nous sommes allés en bord de Seine pour voir les grands voiliers exposés à l’occasion de l’Armada 2019. A une heure et demi, il y avait encore de la foule sur les quais. Les prévisions estimaient  sept millions de visiteurs sur dix jours. Vu la foule et le manque de recul, il a été très difficile de faire des photos des bateaux.
Nous avons fait sept à huit  kilomètres à pied et sommes rentrés vers 2 heures du matin. Ayant eu un très bon aperçu de la ville, j’ai décidé de m’avancer sur mon parcours en faisant une courte étape pour rejoindre le camping de Jumièges.

Visite nocturne de la ville : église Saint-Maclou et le Gros Horloge

Spectacle son et lumières sur la cathédrale

Extrait vidéo du spectacle son et lumières sur la cathédrale

(Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite du lecteur vidéo. Elles apparaissent en survolant la vidéo à la souris)

la cathédrale, ce matin

Ce matin, nous repassons par la vieille ville afin de pouvoir faire des photos, l’éclairage hier soir n’était pas favorable.

Nous ne pouvons pas emprunter la piste cyclable le long des quais celle-ci étant réservée aux piétons pour la visite de l’exposition des bateaux. Il y a déjà beaucoup de monde et de longues files d’attente se forment avant le sas d’entrée sur les quais. Les services de sécurité procèdent à des contrôles et fouilles systématiques individuelles pour vérifier que les visiteurs n’apportent aucun objet susceptible d’être utilisé pour un attentat.

Nous passons par les boulevards et de petites rues pour nous éloigner de la cohue et rejoindre la véloroute des boucles de la Seine.
Le début n’est pas très beau : zones urbanisées ou portuaire se succèdent. Puis la véloroute se rapproche de la Seine et la nature reprend sa place.

(Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite du lecteur vidéo. Elles apparaissent en survolant la vidéo à la souris)

Le vent est légèrement défavorable. Nous arrivons en face du village de la Bouille et nous prenons un premier bac pour passer sur la rive gauche de la Seine.

Nous suivons les méandres et remontons sur cinq kilomètres au nord. Le vent nous est alors légèrement favorable. Une montée, très agréable, aux pourcentages raisonnables, de trois kilomètres en forêt, nous permet de couper un méandre. Nous reprenons un bac pour rejoindre la rive droite à Mesnil-sous-Jumièges et c’est là que nous nous séparons. Hubert n’avait pas prévu de m’accompagner aussi loin mais nos échanges  l’ont encouragé à prolonger notre rencontre. Nous avons roulé ainsi ensemble pendant trente-quatre kilomètres. Pour moi, il ne me reste plus que huit kilomètres à faire pour rejoindre Jumièges, site BPF de Seine-Maritime, où j’ai prévu de passer la nuit au camping.
Je voudrais me restaurer mais tout est complet et il n’y a pas de boulangerie ouverte. Je trouve un bar qui veut bien me faire un sandwich. Il est encore tôt et j’ai envie de poursuivre ma route. Je cherche via mon téléphone un camping qui serait situé entre quinze et vingt-cinq kilomètres plus loin mais je ne trouve rien et me résous à rester à Jumièges.

Quelques photos de Jumièges

Juste après mon arrivée au camping, une belle averse se déclenche. Le camping est complet à cause de l’Armada, il n’y a plus un emplacement de disponible. On me propose une chambre dans un mobile-home hôtelier. J’accepte et je vais dormir au sec alors que d’autres précipitations sont attendues en soirée.
J’ai bien fait de m’avancer aujourd’hui car demain les bords de Seine seront impraticables à vélo (piste cyclable fermée) du fait de la parade de l’Armada. Les voiliers vont quitter Rouen et redescendre la Seine.
Demain matin, je partirai de bonne heure car le pont de Bretonne que je dois emprunter sera fermé à toute circulation dans la journée. Les horaires sont déterminés en fonction de la marée (le bateau russe doit attendre la marée basse pour pouvoir passer sous le pont de Tancarville à cause de la hauteur de ses mâts). J’espère passer avant car les bacs sont tous supprimés et le pont de Tancarville situé plus loin sera fermé lui aussi.

voilier russe (photo prise ce matin)

Ce passage à Rouen fera partie des excellents souvenirs de ce voyage. L’accueil chaleureux et tout en simplicité d’Hubert (que finalement je connaissais très peu) a été très enrichissant.

Épilogue de cette journée : une salle de télévision est disponible et je vais pouvoir regarder la finale du championnat de France de rugby. Deux belles équipes qui produisent du beau jeu vont s’affronter. Que le meilleur gagne !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jean Perdoux dit :

Bonjour Régis,
Même si tous les matins je bois du petit lait en lisant les commentaires de ton formidable périple, même si tes photos sont remarquables, je suis très fâché après toi !
Dans l’étape de Gournay à Rouen tu es passé par la plus belle héitraie de France (pas d’émoi de ta part) à Lyons la Forêt monsieur l’instituteur avez-vous vu l’école communale ? C”est là que j’ai passé mon Certificat d’étude ( 1er du Canton) mais plus grave encore : en descendant vers la vallée de l’Andelle (l’une des belles rivières de France), tu as bifurqué pour éviter (1km) ce magnifique village de Vascoeuil. Village remarquable avec la rivière, la forêt, un château. C’est là que Michelet a écrit l’Histoire de France mais c’est aussi là que je suis né…
Bonne fin de randonnée quand même.

Régis Paraz dit :

Pourquoi s’émouvoir pour du simple bois de chauffage ? ;))

Pitbull dit :

Salut Régis,
Quelle santé! je vois que tu as la pêche alors merci d’illuminer nos mirettes, le festival de photos continue pour notre plus grand plaisir;
Je te quitte la bière mousse et le coup d’envoi de la finale est donné.. C’est parti…
A+

Court dit :

Il est costaud notre Régis.
Après force ingurgitation de bière et de vin, un coucher tardif, il attaque allègrement la côte qui sépare la Bouille et Mesnil sous Jumièges.
Il a bien ses deux bacs.
Sinon, moi qui n’emprunte jamais les pistes cyclables, j’ai apprécié la petite virée au bord de l’eau, lorsqu’il n’y avait pas trop d’embûches.
De là à une installation sur un tracteur, un abîme m’en sépare.

victor dit :

finalement ces grands raouts pour attirer le chaland se font au détriment du touriste lambda, qui se trouve confronté à des fermetures (bacs, voies,…) et à des hébergements complets (ou hors de prix), c’est un sacré revers de la médaille. Cela me rappelle que les sites classés (grands sites) attirent la foule, je pense au Canigou, montagne “sacrée” des catalans, de plus en plus piétinée, visitée; cette année ils vont essayer de limiter la circulation motorisée dans le massif en la confinant dans les bas fonds des vallées. Faisons frétiller nos gambettes, crénom!
Les temps à venir ne vont certainement pas aller dans le bon sens, hélas! de ce côté là;
consolation, il reste des tas de petits sites, et tu es là pour en apporter la preuve;
avanti et arrivederci!

bernard HENRY dit :

Bonsoir Régis et merci, une nouvelle fois, pour cette découverte de notre beau pays. Cerise sur le gâteau, tu nous fais participer à ce grand rassemblement de Rouen, nous sommes vraiment gâtés.
Ta météo n’est pas toujours au top, mais tu aurais été en Rhône-Alpes aujourd’hui, c’était la “cata”. Le brevet randonneur de Chartreuse auquel je devais participer a été annulé et je ne sais pas quelle décision a été prise pour le brevet cyclomontagnard du Vercors.
Courage, bonne route et continue à nous faire rêver. Amitiés.
Marie-Françoise et Bernard

Jour 26 — Vendredi 14 Juin Gournay-en-Bray (76)  →  Rouen (76)

Étape précédente

Jour 28 — Dimanche 16 Juin Jumièges (76)  →  Le Brévedent (14)

Étape suivante