Jour 5 — Vendredi 24 Mai

La Ferté-Vidame (28)  →  Orbec (14) Cinquième étape
Distance 75 km
Dénivelé 400 m
Départ 7 h 45
Arrivée 15 h 00
Distance totale: 75.29 km
Altitude maximum: 251 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Il a plu une bonne partie de la nuit. Ce matin, le départ se fait dans le brouillard et la température est de 12°. Le ciel se dégage vite et laisse la place a un beau ciel bleu mais il a fait frais toute la journée. Le vent s’est levé en début d’après-midi et était défavorable ce qui a durci considérablement la fin de l’étape.

(Nouveau : la vidéo est maintenant à vitesse réduite sans besoin d’intervention. Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite du lecteur vidéo. Elles apparaissent en survolant la vidéo à la souris)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

Avant de quitter la Ferté-Vidame, je prends une photo du château du duc de Saint-Simon mais sous le brouillard, elle ne donne pas grand chose.

Château de la Ferté-Vidame
Château de la Ferté-Vidame

Les jambes tournent bien sur la grande ligne droite d’une quinzaine de kilomètres qui me conduit à Verneuil-sur-Avre, site BPF de l’Eure. L’architecture y est complètement différente de celle des lieux visités les jours précédents. Je suis entré en Normandie.

Après avoir déambulé avec plaisir dans Verneuil-sur-Avre, je mets le cap vers le nord-ouest et trouve, juste après, les premières cultures normandes : plantation de pommiers et champs de lin.

champ de lin

Les paysages sont plus variés que ceux de la Beauce. Des bois succèdent à des prairies où j’aperçois mes premières vaches depuis mon départ. Quelques fermes jalonnent mon parcours alors que je n’en ai pratiquement pas vues en Beauce.

A partir de La Neuve-Lyre, je retrouve de grandes lignes droites au milieu de cultures céréalières sur une vingtaine de kilomètres. Puis une descente raide m’amène au village de Broglie situé dans une cuvette dont il faudra ressortir par une rude montée.

La Charentonne à l’entrée de Broglie

L’architecture à Broglie est encore complètement différente.

rue à Broglie

Encore une petite dizaine de kilomètres et je rentre dans le Calvados juste avant Orbec, site BPF, terme de l’étape. Avant de rejoindre le camping situé sur les hauteurs, je descends visiter le village.

Après cette visite, je remonte par un côte très pentue jusqu’au camping. Le camping a ouvert aujourd’hui et j’y suis tout seul.
Demain, je mettrai le cap à l’est pour un bon moment, j’espère que le vent qui m’a fait souffrir aujourd’hui sera présent pour me pousser.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

francoise et Michel Bernard CC 7287-7402 dit :

Bonne continuation pour nous c’est retour sur le continent ce soir après une 2ème semaine en Corse
Temps moyen et pluie pour la fin du séjour.

COLLAUDIN JACQUES dit :

Bonjour Régis
Cela te change des cols Corse. Bonne continuation. Jco

Martine dit :

Bonjour Régis,
Merci de nous faire profiter de moments de culture, de partage ou de solitude, de montées et de descentes dans ces paysages variés. Tout y est joliment photographié, bien raconté dans une mise en page où il est agréable de naviguer : de beaux voyages pour nous aussi devant notre écran !
Bonne continuation. On pense à toi.
Martine et Michel

Anne dit :

De belles architectures !

Cayuela dit :

Salut Régis,
Merci pour tes commentaires et ces photos.
C’ est toujours avec plaisir que l’on suit ton parcours. un petit clin d’ œil au Château de la Ferté-Vidame, souvenir pour nous de la Semaine Fédérale de Mortagne au Perche en 2017.
En te souhaitant une bonne météo et que le goudron ne soit qu’ un ruban de plaisirs.

Joelle Jean-Marie

Didier REMOND dit :

Bonsoir Régis
Et dire qu’il y a presque 15 jours nous avons emprunté la même fin que ton parcours lors de notre BRM 400 qui nous menait vers la côte normande. Demain nous allons te précéder de quelques jours dans un nouveau 400 qui part à côté de Compiègne, sur les terres de Guy. Je crois malheureusement que le vent sera nord ouest et que quelques orages sont annoncés en après midi.
Quelques BPF déjà faits seront sur notre parcours.
Tu en cueilleras certains lors de ton périple
Bonne continuation
Didier

Josée et Jean-Robert Chauvot dit :

Bonjour Régis,
Nous suivons toujours avec plaisir notre feuilleton cyclo-camping du printemps. Nous ne lassons pas du scénario et les prises de vue sont toujours aussi belles.
Bonne route.

Jean Mayet dit :

Salut Régis,
je viens de prendre le train en marche bien occupé au retour de Propriano. Je constate que l’entrainement corse porte ces fruits. Tes photos sont toujours aussi belles. Bonne continuation.
Jean

Roger COLOMBO dit :

Bonsoir Régis
BRAVO pour ton début de voyage, malgré la fatigue du séjour de Propriano.
MERCI pour tes superbes photos et commentaires.
Ton reportage est mon 2° feuilleton du jour après le GIRO.
DOMMAGE que tu n’aies pas vu la fin de l’étape de ce vendredi car elle t’aurais rappelé notre ascension de 2013 : nous étions montés plus haut…mais moins vite !
Bonne continuation.
Roger

Catherine dit :

Magnifique champ de lin et bicoques mai je n’arrive pas à charger la vidéo.
Bonne route
Catherine

Régis Paraz dit :

J’ai un problème pour charger les vidéos sur le site. Je suis en train de rechercher une solution. Bises

Jour 4 — Jeudi 23 Mai Le Gué-de-Longroi (28)  →  La Ferté-Vidame (28)

Étape précédente

Jour 6 — Samedi 25 Mai Orbec (14)  →  Le Neubourg (27)

Étape suivante