Voyage 2-2022 : étape 21 — Dimanche 12 Juin

Vouvant (85)  →  Coulon (79) Vingt et unième étape
Distance 55 km
Dénivelé 440 m
Départ 7 h 50
Arrivée 15 h 00
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Hier, en flânant dans le village, j’avais vu un itinéraire vélo fléché qui permettait de rejoindre Mervent avec une distance sensiblement équivalente à l’itinéraire que j’avais programmé. Ce matin, je choisis de prendre cet itinéraire alternatif. Départ sous une température de 20 °. L’entrée en matière est plutôt costaude avec une belle bosse à la sortie du pont enjambant la Mère. Ensuite, ce sera un véritable toboggan dans la forêt qui me conduira jusqu’à Mervent. Je suis en forme et l’ombrage est très agréable.

Après une heure d’effort, j’arrive à Mervent, site BPF, où je retrouve à nouveau la Mère. Pourtant je ne pensais pas souffrir du complexe d’Œdipe.

la Mère (qu'on ne voit pas danser)
la Mère (qu’on ne voit pas danser)

Le fait d’avoir choisi, cet itinéraire pour arriver à Mervent, m’épargne un beau raidillon. 

Je rejoins le bord de la Mère en descendant le raidillon et de suite je vais remonter pendant près de cinq kilomètres avant d’arriver sur un plateau.

Un long faux plat plutôt descendant avec le vent dans le dos va m’emmener à Maillezais, deuxième site BPF de la journée, situé en Vendée dans le Marais Poitevin. Je me rends à l’abbaye…

puis à l’embarcadère du Vieux Port situé en contrebas de l’abbaye où je déjeune au restaurant : jambon vendéen, mogettes.

l’embarcadère du Vieux Port

Je repars sous la chaleur et doit faire face à un vent violent pendant dix kilomètres jusqu’à Benet. Les cinq derniers kilomètres qui me conduisent ensuite à Coulon seront une formalité avec un vent de 3/4 dos.

Coulon est un site BPF du département des Deux-Sèvres, situé dans le Marais poitevin au bord de la Sèvre Niortaise. 

église de Coulon

Le thermomètre affiche 34° et je décide de m’arrêter. Je me rends à l’office de tourisme (maison du Marais Poitevin) pour valider mon BPF mais aussi car je n’ai pas de réseau et n’ai donc pas moyen de chercher et contacter un camping. On est en zone Natura 2000 et les infrastructures sont limitées.
On m’indique deux campings à proximité et je choisis celui situé à proximité de la rivière.


Cela fait maintenant deux jours que je rencontre des zones sans réseau qui m’obligent à établir une communication humaine… C’est peut-être moins rapide et source  d’un peu de stress mais finalement beaucoup plus enrichissant qu’à travers des outils de (non-) communication modernes…

La vidéo du parcours de l’étape

En fonction de votre navigateur vous avez la possibilité de contrôler les paramètres de la vidéo soit avec un clic droit de souris (Firefox) en survolant la vidéo soit à l’aide des commandes en bas à droite du lecteur (chrome…).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Afin de limiter les abus et les spams les commentaires sont publiés après modération.

DEBLOCK dit :

Bravo, Régis pour tous ces voyages. Ça donne vraiment envie.
Bon vent et bonne route à toi,
Philippe de l’Aube

Laffitte dit :

Bonjour Régis,
Heureux de te retrouver sur mes “anciennes terres” puisque, jusqu’en 2009, j’habitais à Irleau, à 3 kilomètres de Coulon.
Coulon qui a été intégré dans les sites BCN-BPF des Deux-Sèvres sur ma requête auprès des instances fédérales lors de ma présidence du club de l’Amicale des Cyclos Niortais.
En effet, il n’y avait aucun site représentatif du sud Deux-Sèvres, le plus près étant celui d’Exoudun (près de Melle) !
Concernant le réseau, c’est effectivement un peu galère, pourtant un relais a été érigé près d’Irleau.
Profite bien de ta soirée et j’espère que tu vas goûter à la bière locale qui n’a pas à rougir de ses congénères
Bien amicalement
Jean-Jacques

Pitbull dit :

on se régale, encore merci; pour ma part une petite balade pour faire mon devoir citoyen ….
A demain;

Guy CHAURIN dit :

Philippe te souhaite “bon vent” à cause des mogettes peut-être ? Finalement les zones blanches ont du bon pour les rapports humains ! Bravo pour ta persévérance et tes récits.
Guy

Carabine33 dit :

Merci Régis pour tes commentaires et tes superbes photos. Trés content que tu aies retrouvé la santé.
Amitiés à toi et à tes assidus lecteurs.

Didier REMOND dit :

Le graphique de la dénivelée fait peur à voir mais c’est rassurant quand on voit que le point haut est à 100m.
Rien à voir avec la montée du col de Solaison hier lors du Dauphiné.

Bonne continuation surtout sous la chaleur qui monte aussi, va falloir bien mouiller la casquette

ratabouil dit :

Vraiment ravie de te savoir en forme , car franchement quand tu as annoncé, covid passé, que tu reprenais ton beau périple j ai été surprise vu mon expérience: sans être très malade les 2 semaines de covid à mon retour du Maroc, je n’étais guère brillante.
Bravo et merci pour ce beau reportage. Nadine

Voyage 2-2022 : étape 20 — Samedi 11 Juin Chauché (85)  →  Vouvant (85)

Étape précédente

Voyage 2-2022 : étape 22 — Lundi 13 Juin Coulon (79)  →  Aulnay-de-Saintonge (17)

Étape suivante