Voyage 2023 : jour 5 — Samedi 03 Juin

Morlanne (64)  →  Escos (64) Cinquième étape
Distance 61 km
Dénivelé 670 m
Départ 8 h 15
Arrivée 15 h 40
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Le ciel est couvert au moment du départ. La température est de 16° et j’ai un peu froid dans la descente de 2 km au départ. Je vais vite me réchauffer dans la côte qui suit immédiatement cette descente. Ensuite ce seront une alternance de montées, de plats et de descentes que je franchis allègrement. Je reçois quelques gouttes de pluie mais pas suffisamment pour me mouiller. Je dois aussi faire un demi-tour et modifier mon itinéraire en raison d’une route barrée. Une belle petite route de crête suivie d’une belle descente sinueuse va me conduire jusqu’à une nationale fréquentée que je vais emprunter jusqu’à Orthez. L’accotement est inutilisable car plein de graviers ou de morceaux de verre. À Orthez, les automobilistes ne sont guère respectueux des cyclistes (priorités refusées, empiètement à gauche de la chaussée de véhicules venant en face, dépassement en me serrant contre le trottoir).

Je quitte rapidement par le Pont Vieux cette ville d’excités… 

Le soleil a fait son apparition  juste avant mon arrivée à Orthez. Le temps est lourd, orageux. La température grimpe rapidement. Une succession de montées entrecoupées de courtes descentes me conduisent à un premier point haut avant une descente sur l’Hôpital-d’Orion. La route n’est pas très fréquentée mais les quelques voitures qui me doublent roulent vite et la majorité d’entre elles ne respecte pas la distance de sécurité.

paysage béarnais au-dessus d’Orthez

Pique-nique au bas de la descente avant d’attaquer une longue montée de 3,5 km très régulière qui m’amène sur un plateau où j’ai quelques beaux points de vue. J’aperçois au loin la chaîne des Pyrénées. 

Quelques “ramponneaux” sur le plateau sont assez indigestes sous la chaleur avant de redescendre sur Sauveterre-de-Béarn.

À Sauveterre, site BPF, petite “cité de caractère”, je me rends à l’office de tourisme à la recherche d’un hébergement en dur car l’orage menace. Je trouve finalement un petit studio. Il est situé à 10 km et de plus est sur mon itinéraire.

J’abrège la visite du village car l’orage menace. Je longe le gave d’Oléron sur une route plane face à un fort vent qui a le mérite de me rafraichir alors que le thermomètre affiche 34°.
Un quart d’heure après mon arrivée l’orage éclate. Quelques grêlons se mêlent à la pluie.

La vidéo du parcours de l’étape

En fonction de votre navigateur vous avez la possibilité de contrôler les paramètres de la vidéo soit avec un clic droit de souris (Firefox) en survolant la vidéo soit à l’aide des commandes en bas à droite du lecteur (chrome…).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Afin de limiter les abus et les spams, les commentaires sont publiés après modération.

Pitbull dit :

Merci encore pour tes photos et commentaires , pense à la fête des mères ,elle te suis dans son coeur,
a+

Alain dit :

Bonjour Régis, Tu es en Béarn et tu es passé sur le gave d’Oloron, tu passeras à Oléron un plus tard peut être ! !
Bonne route. Alain2pau.

Yvette Gerolami dit :

Merci pour tes commentaires les photos sont superbes.

Ben White dit :

Toujours très intéressant ces commentaires de route. Fais attention à toi avec tous ces chauffards.

Didier REMOND dit :

Secteur de 6 ans de ma jeunesse basée au château de Laas. Donc Sauveterre j’en connais le moindre recoin. Le gave est bien sale, dire qu’il y a quelques années on s’y baignait alors que les copains faisaient du canoë sous le pont.

Fanfoué de la Motte dit :

Salut Régis, Je suis toujours tes pérégrinations BPFiesques, mais l’ actualité sportive intense ne me laisse pas toujours le temps de commenter tes nices reportages. Ceci dit (Brahim!), J’ aurais mieux fait d’ écrire quelques lignes au lieu de perdre mon temps devant un pauvre match d’ accession. J’ admire toujours tes vues d’ églises, mais comme il y a des ponts, des châteaux et de la flotte dans les rivières, le tableau ne manque pas de charme! Allez, continue à nous maintenir dans ce rôle de voyeurs cyclistes mous du genou!

Voyage 2023 : jour 4 — Vendredi 02 Juin Saint-Maurice-sur-Adour (40)  →  Morlanne (64)

Étape précédente

Voyage 2023 : jour 6 — Dimanche 04 Juin Escos (64)  →  Hastingues (40)

Étape suivante