Jour 3 — Dimanche 19 Juillet

Moirans-en-Montagne (39)  →  Bonlieu (39) Troisième étape
Distance 45 km
Dénivelé 800 m
Départ 8 h 25
Arrivée 15 h 55
Total distance: 44.84 km
Max elevation: 1026 m
Total climbing: 805 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Au réveil, la température est de 9° tandis qu’au moment du départ il fait 14°. La température va s’élever régulièrement mais nous évoluerons un bon moment dans des altitudes comprises entre 800 et 1000 m. La chaleur ne se fera sentir qu’après 13 heures.

Nous quittons Moirans-en-Montagne et de suite nous entreprenons l’ascension du col des Crozatiers. Une montée de 8 km sur des pourcentages compris entre 3 et 5 % qui se fait essentiellement en forêt. Un petit étang et quelques clairières ou combes verdoyantes très lumineuses rompent la monotonie.

Une courte descente jusqu’au village des Crozets et tout de suite nous entamons l’ascension du col de Nanchez. Comme pour les Crozatiers les pentes sont douces et nous grimpons tranquillement sans fatigue. Le paysage est plus ouvert et très verdoyant.

Nous descendons le col et arrivons au hameau des Piards (Nanchez).

Continuons vers Prénovel où nous pouvons admirer le beau clocher à bulbe de l’église et où commence l’ascension  du col de la Joux.

La montée se fait exclusivement en forêt. Les pentes sont un peu plus raides que celles des cols précédents. Jacques arrive frais au sommet tandis que je commence à ressentir une belle fatigue.

Une longue descente sur une petite route calme nous conduit à trois kilomètres de Bonlieu où nous avons prévu de faire étape pour aller visiter les cascades du Hérisson. Nous avons préféré éviter le col de Crillat situé sur une route plus circulante.


Nous allons nous installer sous la chaleur  au camping et poser nos bagages.
Après nous être restaurés, nous repartons avec nos vélos allégés, visiter les cascades. Un petit peu de route et nous descendons une piste qui nous amène au pied de la première cascade.
Et là, c’est une grosse déception, la cascade ne débite qu’un petit filet d’eau et n’est pas spectaculaire. Nous poursuivons sur la piste, slalomant entre les pierres et les nombreux touristes pour rejoindre la deuxième cascade. Et là aussi, c’est la même chose : peu d’eau.

Nous évitons la troisième cascade accessible par un sentier glissant et remontons au village. Nous apprécions d’avoir laissé nos sacoches au camping car la remontée est rude.
Après avoir bu un coup au village, nous retournons au camping. Je m’arrête là tandis que Jacques poursuit jusqu’au lac de Bonlieu où il se baigne et réalise les très beaux clichés qui sont présentés ci-dessous.

La vidéo du parcours de l’étape

(Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite du lecteur vidéo. Elles apparaissent en survolant la vidéo à la souris)


Vidéo générée par l’application Relive

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Françoise Valluche 6808 dit :

Encore une belle ballade avec sacoches. J’ai passé une semaine en Février à Prénovel, le col était enneigé, mais les cascades superbes. Pour info je viens de faire avec Alain Goigoux la route de l’Assietta, superbe des yeux mais une vacherie à grimper pour moi. J’ai poussé le VTT. Amitiés..

Marilou dit :

Beau ciel bleu pour apprécier la belle nature verdoyante du Jura. Vous nous donnez le plaisir de nous mettre dans vos roues sans fatigue pour nous. Merci et bon vent…

Costerg raymond dit :

Superbe à voir en images et avec la vidéo.
Bon courage pour la suite.
Raymond

victor dit :

avec vos sacoches vertes rappelant tel parti en vogue, vous auriez dû militer devant la cascade pour son besoin d’eau!
le col de la Joux, ouaip, pas plus dur que la joux-plane (que nous fîmes en vtt?) ou la joux-verte son voisin (ou sa voisine); quant à la joux-plaine (ou joue pleine), je laisse les chasseurs de cols aller à sa recherche!
blague à part, quelle joie de voir que de purs cyclos peuvent se voir encore sur nos belles routes, deux espèces (vous suivrez?) en voie de disparition;
voguez dans le ciel bleu, tant qu’il est encore temps!

Christine de Peyresourde dit :

Vous noterez que j’ai mis mes deux L pour survoler le Jura.

Christine de Peyresourde dit :

Bonjour les cyclos,
À défaut d’aller dans le Cotentin, je survollerai le Jura. Merci beaucoup pour le partage. Mais ce n’est pas parce que vous êtes au pays du jouet qu’il faut s’amuser.
Profitez-en bien. Vous avez une météo parfaite pour ce voyage. Dans le 33, cet après-midi, nous avions 34 ° C à l’ombre…
Bonne promenade et à demain.

Collzudin dit :

Il y a quelques années j’avais suivi la même route depuis Mijoux puis avais obliqué sur la droite vers le beau lac de l’Abbaye puis st Laurent. Une belle région.
Vous avez du passer par une station de ski qui a rendu les armes il y a quelques années, faute de neige. Il ne reste qu’un panneau qui annonce l’arrêt.

Serge POLLONI dit :

Salut les petits jeunes,
Toujours aussi chargé !!!, j’espère que vous trouvez qqs bistrot pour une bonne bière.
Belles photos d’une région traversée 2 ou 3 fois lors de mes divers périples ; n’oublie pas tes pointages BCN, BPF.

Bonne continuation
Polo le cascadeur

georges brun dit :

vous allez avoir de la chaleur cette semaine en principe.
Bon courage et de belles photos.

Pitbull dit :

Belle journée pour vous qui ramassez les cols, moi dans mon trou je ramasse des prunes, chacun son kif;
Bonne continuation….
A demain si vous le voulez bien;

André LIOTIER dit :

Bonsoir les gars,
Je vous admire toujours de grimper des cols avec un tel chargement.
Félicitation pour les belles photos.
Bonne route et bonne visite . . . sous la chaleur.

Jour 2 — Samedi 18 Juillet Matafelon-Granges (01)  →  Moirans-en-Montagne (39)

Étape précédente

Jour 4 — Lundi 20 Juillet Bonlieu (39)  →  Saint-Claude (39)

Étape suivante