Tour d’Irlande : Jour 16 — Mercredi 22 Mai

Dingle  →  Dingle Seizième étape
Distance 51 km
Dénivelé 470 m
Départ 8 h 45
Arrivée 12 h 30
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Je n’ai pas fait l’étape prévue. Le temps annoncé avec averses dans l’après-midi ne m’a pas encouragé à monter en altitude et franchir le Connor pass. J’ai donc tout simplement choisi de ne faire que la boucle prévue à partir de Dingle d’autant plus que j’étais certain d’y dormir au sec. En effet, le camping Rainbow Hostel propose des chambres. J’en ai réservé une pour ce soir.

Je suis parti sous un crachin qui n’a duré que les cinq premiers kilomètres. Ensuite le vent s’est levé et a chassé les nuages mais en a ramené d’autres. Il y a eu quelques belles éclaircies dans la matinée. La température n’a jamais dépassé les 13°.

Cette partie finale de la cote Est de la péninsule est splendide.

Je file plein Ouest et multiplie les arrêts

Et comme je suis extrémiste, je prends un malin plaisir à mettre mes roues sur le point goudronné le plus occidental d’Europe. Je suis un dangereux récidiviste puisque je n’avais pas hésité à faire un détour lors de mon tour de France pour aller dans la commune de Lamanère, la plus au sud de la France continentale. J’avais fêté ça au bistrot du village avec une bière locale.
Si j’avais perdu le nord à l’époque aujourd’hui je suis complètement à l’ouest ! Tant pis, un nouveau point géographique de plus à ma collection !

Il est temps de rejoindre la côte ouest de la péninsule…

Mais je suis attendu…

Il est certain que je ne pouvais pas refuser une telle invitation

Krugers bar, à Dunquin village le plus occidental d’Europe

Et quelle est la bière locale commençant par G et finissant pas s qui va me permettre de fêter l’évènement ?

Après cette réhydratation, le vent est de plus en plus violent il va vite me déssécher. Il est temps de rentrer.

Arrivé au camping hôtel, je me restaure et file au  village pour acheter mon repas du soir. Le camping étant situé à près de 2 km, je n’ai pas envie d’y aller ce soir.
En bonus quelques images prises près du port de Dingle, lors de mon ravitaillement

La vidéo du parcours de l’étape

En fonction de votre navigateur vous avez la possibilité de contrôler les paramètres de la vidéo soit avec un clic droit de souris (Firefox) en survolant la vidéo soit à l’aide des commandes en bas à droite du lecteur (chrome…).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Afin de limiter les abus et les spams, les commentaires sont publiés après modération.

GOGUET Bruno dit :

Merci Régis de nous faire voyager avec toi. Comme je ne suis pas très fort pour les commentaires, je t’envoie un petit clin d’œil sur l’hymne Irlandais joué lors du Tournoi des Six Nations:
Ireland, Ireland,
Pays verdoyant,
Régis, Régis,
En fait l’tour, pédalant.
Bonne fin de voyage. Bruno
P.S. Pas la peine de nous ramener de la pluie, nous sommes servi

ALAIN BENOIST dit :

Guiness is not busisness

ALAIN BENOIST dit :

Bonjour Régis
Magnifique souvenir cette péninsule de Dingle.
Il m’a semblé reconnaître les Blasket Island sur tes photos. A l’époque, il y avait des panneaux au bord de la route qui indiquaient l’entrée dans les zones gaéliques, c’est toujours le cas? Comment on écrit “guiness” en gaélique?
Amitiés
Alain
PS: Pour la vidéo du jour, il y a eu un effet business du bout du monde car c’est la même que la veille!

Régis Paraz dit :

Pour la vidéo c’est réparé. En fait, chaque jour je clone l’article du jour précédent pour en garder la structure. J’avais oublié de remplacer la vidéo par celle du jour.

Aimé GALDIN dit :

Comme d’habitude tu es gâté par le temps météorologique : ça n’arrête pas d’y avoir des éclaircies. Quelle chance. J’aime bien tes photos et surtout cette panoramique plus bas… T’aurais pas suivi un stage photo quelque part ? Pour le moment, je subodore que tu n’abuses pas des boissons fermentées car tes horizons maritimes sont bien droits. Horizontaux, quoi ! Et aujourd’hui tu nous a offert quelques tranches de civilisation avec ce beau bar hélas désert. Les rues du village sont pimpantes. Heureusement que les murs sont peints parce qu’en dehors de cela c’est de la grisaille tristounette. Et il n’y a que deux solutions pour remettre la barre droite : peindre les maisons en couleurs vives et boire de la stout. Beaucoup de stout. Tiède !
Je ne sais pas quels sont tes goûts musicaux… Peut-être as-tu embarqué un harmonica dans tes grandes sacoches ? Si j’étais toi, je jouerais pour les ovins et les bovins, à l’abri derrière les barbelés, côté route. Ils aiment cela ces mammifères. Tu leur joues « Les Fiancés d’Auvergne » ou « la Tactique du gendarme » et ils rappliquent pour écouter ton concert ! C’est sympa et réconfortant ! Et l’on dit que ce sont des bêtes ! Achète donc un harmonica !

Régis Paraz dit :

Le bar était effectivement désert. Mais il n’était qu’onze heures du matin.

Fabien dit :

Même sous un ciel gris, ce littoral est magnifique. Les maisons colorées donnent une touche joyeuse aux villages. Nous sommes bien frileux sur ce point en France où tout est gris et pastel.
Bonne route !

Tour d’Irlande : Jour 15 — Mardi 21 Mai Glenbeigh  →  Dingle

Étape précédente

Tour d’Irlande : Jour 17 — Jeudi 23 Mai Dingle  →  Ballyheigue

Étape suivante