Voyage 2-2022 : étape 28 — Dimanche 19 Juin

Peyrat-le-Château (87)  →  Felletin (23) Vingt-huitième étape
Distance 47 km
Dénivelé 660 m
Départ 6 h 20
Arrivée 11 h 05
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Encore une bien belle étape sur les terres de Raymond Poulidor, entre lacs et forêts. Départ très tôt ce matin et de suite ce sont 7 km de montée qui m’attendent. Les pourcentages ne dépassent pratiquement jamais les 6 à 7% mais avec le chargement je roule toujours très lentement et il me faudra une heure pour rejoindre le lac de Vassivière.

Je vais longer le lac pendant une dizaine de kilomètres. La route alterne entre courtes montées et courtes redescentes. Le lac n’est pas toujours visible car il est entouré par la forêt. C’est environ deux kilomètres après l’avoir rejoint que je quitte le département de la Haute-Vienne pour entrer dans celui de la Creuse. J’évolue encore dans Le parc naturel régional de Millevaches en Limousin. Comme lors d’un voyage précédent dans le parc, j’ai dû apercevoir une dizaine de vaches au maximum. Où sont passées les 990 autres ? voir note en fin page

Je roule sur le circuit Raymond Poulidor. Un beau panneau au bout du lac retrace son palmarès.

Arrivé au bout du lac, une nouvelle longue montée de 8 km me conduit jusqu’à Gentioux qui possède un monument aux morts caractéristique : comme la pleureuse savoyarde du monument de Termignon en Haute Maurienne, c’est l’un des rares monuments aux morts français qui dénonce les horreurs de la guerre.

l’enfant montre l’inscription “MAUDITE SOIT LA GUERRE”

J’en profite pour me désaltérer avec un coca limousin au bar situé à proximité du monument. La propriétaire m’explique que Gentioux est un petit village mais que chaque 11 novembre la place est noire de monde pour la cérémonie de commémoration.

Coca limousin

À partir de Gentioux, la fin de l’étape sera beaucoup plus facile. Une petite remontée qui me conduira à plus de 800 m d’altitude et ensuite une longue descente en forêt 

me conduira aux portes de Felletin que je rejoins après avoir grimpé un dernier raidillon. La température redevient difficilement supportable maintenant que j’ai perdu de l’altitude.

place principale de Felletin

Demain, il est possible que je ne puisse pas rédiger l’article : je risque d’être à nouveau en zone blanche sans possibilité de connexion internet.

Jean-Louis Rougier, responsable des BPF me signale : “En fait Millevaches n’a rien à voir avec les bêtes à cornes. Ça voudrait plutôt dire « mille sources ».

voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Plateau_de_Millevaches

On peut aussi lire cet article de la Montagne

La vidéo du parcours de l’étape

En fonction de votre navigateur vous avez la possibilité de contrôler les paramètres de la vidéo soit avec un clic droit de souris (Firefox) en survolant la vidéo soit à l’aide des commandes en bas à droite du lecteur (chrome…).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Afin de limiter les abus et les spams les commentaires sont publiés après modération.

Jean-Yves MOUNIER dit :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Liste_des_monuments_aux_morts_pacifistes_de_France
Une idée pour un prochain voyage en cyclo-camping ?
Bonne continuation.
Amicalement.

MATHIEU Michel dit :

Salut Régis
Toutes mes félicitations pour ton périple et ta ténacité après ton épisode covidien.
Merci de nous faire découvrir ou redécouvrir tous ces beaux coins de France.
J’avais passé une semaine dans la Creuse avec 40 degrés. A l’époque on appelait cela la canicule. Bientôt on considérera cela comme normal…
Ce WE un peu de VTT en Chartreuse que je n’ai jamais vu aussi sèche. C’est bien triste.
Bonne fin de séjour
A la revoyure

Didier REMOND dit :

Régis, demain certainement le BPF de St Georges de Nigremont et sa montée en colimaçon pour y accéder. Je parlais hier d’anecdotes BPF. Je me rappelle qu’il y avait peu de lieux de pointage sur la place de l’église. Sauf une épicerie sur la gauche de l’église. Je ne sais si elle existe toujours, sinon dur dur. Par le passé le gérant de cette épicerie vérifiait bien que tu arrivais en vélo, sans complaisance à proximité. En effet une fois il a surpris tout un groupe qui venait pointer chez lui, mais arrivés en bas, certains reprenaient un bus qui les attendaient au pied de la montée. Une autre fois il surprend un couple, l’homme arrive en vélo après plusieurs km, son épouse en voiture. Ils pointent deux cartes pour le contrôle. En effet son épouse descend son vélo de la voiture et lui remet le sien sur le toit. Elle s’en va en vélo pour plusieurs km. L’épicier les accuse de tricherie et dit qu’il va en informer la fédé. Le problème c’est qu’il n’a jamais vu les deux bambins qui dormaient dans la voiture et dont les parents se relayaient à chaque contrôle BPF qu’ils faisaient de cette manière.

Gras dit :

Bonsoir Régis moi je suis en Bretagne a Douarnenez aujourd hui journée off tellement il pleut 13dg oui je sais difficilement croyable
Bonne continuation Xavier chambery

VaLLUCHE Françoise dit :

je poursuis la route ..donc voilà le lac de Vassivière et le plateau des milles vaches ..sympa d’avoir ajouté les liens pour plus de précision sur l’origine des Milles Vaches…j’ai lu ce serait 6500 sources sur ce plateau…
Felletin renommé pour sa foire aux laines en Octobre..cette laine qui alimente les filatures qui produisent les bobines de fil necessaire pour les tapisseries D’Aubusson. Aubusson capitale mondiale de la tapisserie classée à l’Unesco..
amicalement

Voyage 2-2022 : étape 27 — Samedi 18 Juin Saint-Priest-Taurion (87)  →  Peyrat-le-Château (87)

Étape précédente

Voyage 2-2022 : étape 29 — Lundi 20 Juin Felletin (23)  →  Saint-Georges-la-Pouge (23)

Étape suivante