Voyage 2-2022 : jour 4 — Dimanche 15 Mai

Argenton-sur-Creuse (36)  →  Châteauponsac (87) Quatrième étape
Distance 78 km
Dénivelé 900 m
Départ 7 h 45
Arrivée 15 h 35
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Une belle étape casse-pattes, loin d’être monotone,  à travers trois départements : l’Indre, la Creuse et la Haute-Vienne. Les cultures céréalières de ces derniers jours ont laissé la place à des prairies. Visiblement le remembrement n’a pas fait de ravages : tous les prés sont bordés de haies. J’ai été surpris de voir si peu de troupeaux de vaches dans ces terres d’élevage. L’herbe est très haute dans les prés de fauche. 

dans la montée du col du Pilori

Les quatre premiers kilomètres d’échauffement à l’ombre, le long de la Creuse sont très agréables. Puis je bifurque pour monter au col du Pilori. L’ascension n’est pas très longue sur des pourcentages n’excédant pas les 6% que je passe facilement. 

Après cette mise en bouche, je redescends jusqu’aux rives de la Creuse avant d’entreprendre une longue montée d’une quinzaine de kilomètres, entrecoupées de courtes descentes, qui va me conduire jusqu’à Eguzon-Chantôme. 

Je ne retrouverai la rivière Creuse qu’à la fin du voyage. À partir d’Eguzon, finies les longues montées mais c’est encore un véritable toboggan qui va m’amener à la Souterraine. Un vent défavorable s’installe et il forcit d’heure en heure. La chaleur est étouffante dans les montées.  Complètement déshydraté malgré un ravitaillement en eau dans un cimetière, je cherche en vain un estaminet pour me rafraîchir. La ville est déserte; J’avais prévu d’y faire étape vu le dénivelé cumulé conséquent. Après un coup de téléphone au camping de Châteauponsac pour vérifier s’il est ouvert, je décide finalement, malgré la fatigue,  de poursuivre ma route car il est encore tôt.

porte à la Souterraine

Il me reste 23 km pour 160 m de dénivelée positive. Les 15 premiers kilomètres se passent sans difficulté mais j’explose dans une côte un peu plus longue située à 7 km de l’arrivée victime d’une fringale. Je la passe comme je peux et entame une dernière descente avant de mettre pied à terre dans une méchante côte juste avant Châteauponsac. Je finis par rejoindre le camping  après être passé dans le village, classé site BPF.

paysage de Haute-Vienne près de Châteauponsac
église romane et gothique de Châteauponsac

La vidéo du parcours de l’étape

En fonction de votre navigateur vous avez la possibilité de contrôler les paramètres de la vidéo soit avec un clic droit de souris (Firefox) en survolant la vidéo soit à l’aide des commandes en bas à droite du lecteur (chrome…).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Afin de limiter les abus et les spams les commentaires sont publiés après modération.

Luc Rioland dit :

les prochains jours vont encore être chauds, fringale et déshydratation, fichtre ! soit prévenant. Le moteur a besoin de combustible…
RDR doit passer à St Denis mardi soir. bonne route

CATTIN Daniel dit :

Salut Régis,
toujours de bien belles photos agrémentées de textes donnant envie de découvrir la France comme tu le fais. Nous arrivons de Ligurie, accueil “italien” toujours top, dommage 2 ou 3 jours de pluie… on te souhaite le meilleur pour la suite.
Bon vent !!

Pierre Mai dit :

Salut Régis

Toujours magnifiques tes photos et incroyable le nombre de château en France. Bonne continuation.
Pierre

Pitbull dit :

Ton entrainement en Italie est bénéfique, à cette allure tu vas faire chauffer les pneus;
bravo et merci de nous faire rêver;
A demain tu le vaux bien;

Didier REMOND dit :

Après un 400 km validés avec d’autres cent cols, je reprends le cours de ton périple. Tu as bien avancé et le col du Pilori ne t’as pas mis la corde à ton cou. Quoique tu as as goûté à quelques bonnes bosse . Victime d’une fringale, toi qui aime les bons plats, c’est pas sérieux. L’étape prochaine devrait être plus sereine avec le Dorât et Montmorillon à pointer. Tu sembles avoir contourné les orages.
Bonne continuation
Didier

Pierre et Christine dit :

Coucou Régis,
Même si tu as chaud , ne t’inquiète pas, pour nous c’est agréable de regarder ces belles photos lumineuses avec du ciel bleu. Bravo à toi et surtout profite bien de tous ces petits moments de bonheur que procure un tel voyage!

Voyage 2-2022 : jour 3 — Samedi 14 Mai Luçay-le-Mâle (36)  →  Argenton-sur-Creuse (36)

Étape précédente

Voyage 2-2022 : jour 5 — Lundi 16 Mai Châteauponsac (87)  →  Lussac-les-Châteaux (86)

Étape suivante