Voyage 2-2022 : jour 5 — Lundi 16 Mai

Châteauponsac (87)  →  Lussac-les-Châteaux (86) Cinquième étape
Distance 63 km
Dénivelé 450 m
Départ 7 h 40
Arrivée 13 h 25
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Il a plu une bonne partie de la nuit mais ce matin au départ le ciel est bleu avec quelques petits nuages résiduels. J’ai prévu de faire une courte étape et de loger “en dur” afin de pouvoir bien récupérer des efforts des jours précédents et de pouvoir tranquillement me poser pour avoir le temps de faire la lessive. 

Dans la campagne du Haut-Limousin

Mais aucune trace de la fatigue d’hier ne se fait sentir dès les premiers coups de pédales dans la côte qui permet de rejoindre Châteauponsac au sortir du camping. J’avale très facilement toutes les autres petites bosses dans cette campagne du Haut-Limousin jusqu’à le Dorat, site BPF où j’arrive très tôt.

Le Dorat

Je prends le temps d’aller boire un café dans un bar afin de réserver une chambre à Montmorillon, située 30 km plus loin. Le seul hôtel que je trouve semble vétuste et a beaucoup d’avis négatifs. Je décide de chercher plus loin puisque la forme semble être là. Je pense trouver mon bonheur à Lussac-les-Châteaux, à une douzaine de kilomètre après Montmorillon, mais la réception de l’hôtel n’ouvre qu’à 16h. C’est donc raté pour prévoir mon après-midi farniente. Je repars sans avoir pris de décision ayant repéré quelques chambres d’hôtes situées un peu plus loin. J’improviserai en fonction de la forme sachant que la solution de Lussac, quitte à attendre l’ouverture de l’hôtel, pourra être envisagée.

Je repars et les jambes tournent toujours aussi bien ce qui fait que j’arrive beaucoup plus vite que prévu à Montmorillon, site BPF et cité des métiers du livre.

C’est lundi, j’ai beaucoup de mal à trouver une boulangerie ouverte pour acheter mon casse-croûte. Pas de bars ouverts. Finalement je trouve mon bonheur et décide de pique-niquer un peu plus loin quand je trouverai un endroit ombragé car il commence à faire vraiment très chaud.
Je prends une toute petite route champêtre qui m’évite la grosse départementale et j’arrive encore une fois bien vite à Lussac-les Châteaux où je tombe sur un hôtel pas répertorié  sur Internet (mais il apparait dans les pages jaunes que je n’avais pas consultées). 
Je m’arrête. je ne suis pas fatigué mais la chaleur est étouffante. Je peux ainsi passer un bon après-midi de récupération (douche, lessive, sieste, rédaction blog)

La vidéo du parcours de l’étape

En fonction de votre navigateur vous avez la possibilité de contrôler les paramètres de la vidéo soit avec un clic droit de souris (Firefox) en survolant la vidéo soit à l’aide des commandes en bas à droite du lecteur (chrome…).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Afin de limiter les abus et les spams les commentaires sont publiés après modération.

victor dit :

pas plus de 300 m d’altitude pour le haut- Limousin? Moi qui croyais que le plateau de Millevaches (900 m) était en Limousin, je vais devoir relire tout Élisée Reclus!
le temps est aussi beau là haut qu’ici bas, (Lodévois) où le genêt d’Espagne mêle son parfum à la fragrance puissante du chèvrefeuille;
bonne continuation dans tes “détours en France”!

georges brun dit :

Bravo Régis, tu réussis bien, avec la chaleur, car je crois que où tu es il fait très chaud d’après la météo.
Superbes photos.

André LIOTIER dit :

Je suis toujours très impressionné par les cyclos campeurs capable de « grimper » avec des charges aussi impressionnantes.
Bravo Régis et bonne route sous la chaleur, la bière n’en sera que meilleure.

Marie Lou dit :

A Montmorillon as-tu pu goûter les fameux macarons de Montmorillon, un régal ! une autre spécialité de la cité du Livre.
Après des conditions hivernales en Normandie et en Bretagne, c’est l’été avant l’heure dans ce nouveau voyage avec chaleur mais aussi la lumière des jours ensoleillés dont profitent tes clichés. Un plaisir de retrouver des sites où sont passées mes roues. Merci à toi et bon vent pour la suite.

Régis Paraz dit :

Malheureusement je suis passé à Montmorillon un lundi et tout était fermé. De plus j’ignorais la spécialité des macarons.

Voyage 2-2022 : jour 4 — Dimanche 15 Mai Argenton-sur-Creuse (36)  →  Châteauponsac (87)

Étape précédente

Voyage 2-2022 : jour 6 — Mardi 17 Mai Lussac-les-Châteaux (86)  →  Château-Garnier (86)

Étape suivante