Jour 28 — Mercredi 14 Juin

Treignac (19)  →  Meymac (19) Vingt-cinquième étape
Distance 63 km
Dénivelé 970 m
Départ 7 h 05
Arrivée 13 H 05
Altitude maximum: 889 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Une très belle étape aujourd’hui. Avec la chaleur annoncée, je pars tôt. A sept heures, il fait déjà 20 °C mais la température ne dépassera pas 23 °C au fur et à mesure que je m’élève. Les ascensions se déroulent essentiellement en forêt avec de nombreuses vues sur les pâturages, les crêtes et les forêts.

Sur le plateau de Millevaches

Mon parcours emprunte les mêmes routes que celles des pro dans le Tour du Limousin. Les ascensions sont plus longues, régulières et me conviennent mieux. C’est ainsi que j’arrive relativement frais à 800 m d’altitude au col de Bos. J’enchaine de suite avec le col des Géants et celui de Lestards avant d’entamer une descente qui va me ramener à Bugeat sans avoir perdu trop d’altitude.

A Bugeat, j’emprunte quelques kilomètres la D979, marquée route à grande circulation sur la carte Michelin alors qu’il y a très peu de trafic. Après Pérols-sur-Vézère, je prends la route des Hêtres. J’ai un moment d’hésitation : est-ce que je continue sur la D979 ou est-ce que je prends la route des Hêtres ? De gros nuages menaçants s’amoncellent tout autour et je crains de prendre l’orage sur cette route déserte, sans autre abri que les arbres, ce qui n’est pas recommandé en cas de foudre. Il ne me reste qu’une petite vingtaine de kilomètres à faire et je fais le pari que cela va tenir.

Je circule donc sur cette route qui porte bien son nom et trouve LA BRANCHE au milieu de la route avec l’épitaphe pour Gérard Fillion (cf commentaire article de la veille).

Sur la route des Hêtres

Le revêtement est assez dégradé mais avec mes gros pneus, il n’y a pas trop de problème de confort. Quelque secteurs sont très sombres à cause de la densité de la forêt et des nuages.

La route me ramène directement à Meymac où j’arrive exactement en même temps que les premières gouttes de pluie. Finalement, il ne tombe que 3 gouttes qui laissent vite place à un ciel d’azur ainsi qu’au retour de la chaleur. Des orages sont annoncés pour ce soir.

L’après-midi est consacré à une sieste réparatrice suivi d’une visite à pied de Meymac.

Je craignais beaucoup cette étape et finalement elle m’a été relativement facile. Ce soir, je ne ressens pas de grosse fatigue comme cela a pu m’arriver lors d’étapes précédentes.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RIOLAND LUC dit :

Bonjour Régis
J espère que les orages t épargnent car il y a des zones à ne pas fréquenter en ce moment… Tu approches du Cantal avec le sommet de ton périple alors recharge bien les accus avant de te lancer dans cette étape. Amateur de cols, as-tu eu la curiosité de connaitre comment certains habitants de Meymac ont fait fortune au début du 20ème siècle ? On voit leur réussite avec des demeures très cossues !
Bonne route et à bientôt.

Marina Trappeniers dit :

Super sympa de commencer la journée de travail avec un petit compte-rendu de l’étape de la veille! Tu nous fais visiter des endroits magnifiques, de belles architectures,… Cela donne des idées de vacances qui sont en train de se concrétiser ; plus d’infos à ton retour! Continue à nous faire rêver tout en te faisant plaisir… Bises, Marina

ROCHE Claude dit :

Salut l’ami
Te voilà en Chiraquie, Meymac fief de l’ancien Président!
Je pense que tu es maintenant sur la route du retour, et tu as encore de belles contrées à traverser et à visiter.Bonne soirée;

Michel Andurand dit :

Bonsoir,
Super! continue comme ça, petit bonjour et encouragements,
Amicalement
Mica

Jour 27 — Mardi 13 Juin Magnac-Bourg (87)  →  Treignac (19)

Étape précédente

Jour 29 — Jeudi 15 Juin Meymac (19)  →  Riom-ès-Montagnes (15)

Étape suivante