Jour 23 — Vendredi 09 Juin

Brantôme (24)  →  Aubeterre-sur-Dronne (16) Vingtième étape
Distance 57 km
Dénivelé 420 m
Départ 8 h 20
Arrivée 14 h 20
Distance totale: 56.9 km
Altitude maximum: 167 m
Altitude minimum: 45 m
Denivelé total positif : 410 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

 
Hier soir, pour ma dernière soirée en Périgord, je ne pouvais pas faire d’impasse culinaire autour du canard. Foie gras mi-cuit puis magret de canard accompagnés de deux verres de Bergerac ont complété les souvenirs visuels de cette région.

J’en ai profité pour faire les photos de Brantôme qui sont maintenant en ligne sur la page du jour 22.

Revenons au jour 23.

La vidéo du parcours de l’étape

(Possibilité de faire varier la vitesse de défilement de la vidéo en cliquant sur 1x en bas à droite du lecteur (0.75 recommandé). Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

Cette nuit un violent orage avec de grosses bourrasques et des éclairs m’a réveillé vers minuit. La tente n’a pas bougé et s’est révélée aussi solide que contre le vent d’autan essuyé près de Mazamet. Ce matin, le ciel est encore plein de résidus nuageux mais on sent qu’il va se découvrir. Je pars pour une étape tranquille car je vais longer la vallée de la Dronne au lieu de faire le saute-mouton que j’avais programmé. Jean-Pierre Monzie  m’a donné rendez-vous du côté de Bourdeilles pour faire un bout d’étape avec moi;

Le départ est on ne peut plus facile. enfin du plat, voire du plat descendant dans les premiers kilomètres qui permet un bon échauffement éliminant les contractures de la veille. Je longe la Dronne sur une route arborée très agréable.

Château de Ramefort peu après Brantôme
Entre Brantôme et Bourdeilles

Au moment de franchir le pont sur la Dronne à Bourdeilles, je vois arriver Jean-Pierre qui m’invite à monter visiter le village.

Nous repartons et effectivement le relief de l’étape que m’a redessinée Jean-Pierre est très calme même si nous faisons quelques petites digressions pour monter dans un village tel celui de Montagrier.

En haut, Montagrier

Nous achetons notre casse-croute à Riberac et le mangeons quelques kilomètres plus loin : Jean-Pierre a amené, le cachotier, une bouteille de Bergerac, cru renommé Pécharmant.

Ensuite nous reprenons la route et nous séparons à 3 km de l’arrivée autour d’un bon café.

A peine le temps de planter la tente et prendre la douche, voilà que Christine et Alain Dabé arrivent du Médoc. Ils ont fait près de 180 km juste pour passer un moment d’amitié ensemble et pour me faire visiter Aubeterre-sur-Dronne. Ils m’emmènent donc visiter le monument original d’Aubeterre, l’église monolithe souterraine (en fait elle n’est pas monolithe mais plutôt rupestre sculptée dans le rocher)

Après cette visite, nous mangeons au restau très tôt ce qui permettra à Christine et Alain de ne pas renter trop tard dans leur Médoc.  Le restaurant a adapté ses horaires pour la forte clientèle anglaise qui s’est établie ou qui passe dans la région. Une table de 24 britanniques s’excite à coté de nous bien loin de se “br-exiter”.

Encore une belle journée riche de rencontre et de partage ! Merci à Jean-Pierre, Christine et Alain.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Metral Maurice dit :

Salut Régis. Avec tes heures à rouler, à rédiger tes textes et à nous faire profiter de très belles photos tu es à “35h” par jour, pour un jeune retraité je trouve que tu vas faire peur aux futurs. Bonne route et fais nous toujours rêver .Momo.

Maurice Quenard dit :

A lire tes commentaires et à admirer tes photos : sans aucun doute, la France est belle !
Ton périple est super, Profite !
Bien amicalement
Maurice

Jean Perdoux dit :

Bonjour Régis,
Chaque matin, mon premier plaisir, c’est de te lire. Bravo pour ton superbe périple.
Hier, derrière chez toi les coureurs du Dauphiné ont escaladé la belle bosse du Mont du Chat (+ de 10 % pendant pas mal de kilomètres)
Quand je compare leur vitesse dans cette difficile grimpée, je me rend compte qu’ils vont plus vite que toi sur les routes du Périgord.
Comme je connais tes grandes qualités physiques (et morales), je me dis que ces gars-là sont de sacrés surhommes !
Bonne fin de randonnée.

GIBERT Philippe dit :

Super, on ne perd pas une miette de tes aventures…Ce soir à la réunion de club nous avons évoqué entre Chamois initiés ton périple (Mireille, Patrick et Roger, Planchon, Guitton, Kiki…). Tous te souhaitent une belle fin de périple !..et attendent le diaporama!…Arvi pas! PHIL.

Michel Andurand dit :

Bonsoir , je lis tes compte-rendus avec plaisir , profite de ces belles contrées..
Mica

Jour 22 — Jeudi 08 Juin Montignac (24)  →  Brantôme (24)

Étape précédente

Jour 24 — Samedi 10 Juin Aubeterre-sur-Dronne (16)  →  Marillac-le-Franc (16)

Étape suivante