Jour 30 — Vendredi 16 Juin

Riom-ès-Montagnes (15)  →  Murat (15) Vingt-septième étape
Distance 45 km
Dénivelé 880 m
Départ 7 h 20
Arrivée 13 H 35
Altitude maximum: 1333 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Une étape courte mais où j’en ai pris plein les yeux. Ce matin, au moment où je m’apprête à quitter le camping je vois arriver à vélo Claude Bénistrand. Il est parti de très bonne heure en voiture de Clermont-Ferrand pour venir faire un bout de route avec moi.

Nous partons direction Apchon, site BPF. Cela monte tout de suite, sans échauffement mais les jambes tournent bien. Le paysage est verdoyant et nous passons sous le regard placide de troupeaux de Salers.

Le côté par lequel nous arrivons à Apchon nous offre une vue du château qui domine le village mais il est complètement masqué par des échafaudages. Nous le verrons mieux sous un autre angle à la sortie du village.

Nous poursuivons notre route jusqu’à Cheylade, où Claude, fin connaisseur de la région m’invite à visiter l’église pour me montrer son plafond remarquable.  Il date de la fin du XVIe siècle et est composé de caissons de bois polychromes, représentant des fleurs, des animaux, des personnages, des formes cabalistiques de facture naïve.

Un peu de descente, de plat et nous nous dirigeons vers la difficulté de la journée : le col de Serre (1335 m). Ce sera le point haut de mon voyage depuis le départ mais je monterai encore plus haut en Lozère dans deux jours. Nous avons des points de vue sur le Puy Mary et autres puy et sur la Brèche de Roland.

La montée du col de Serre s’effectue sous une température autour de 20 °C en forêt. En discutant tout le long, nous nous retrouvons au sommet sans fatigue et sans avoir vu le temps passer.

Claude au col de Serre

Nous restons un moment au col pour bavarder, contempler le paysage et prendre quelques photos. Puis, c’est déjà le moment de nous séparer : Claude va partir à gauche pour franchir le Pas de Peyrol et ensuite rejoindre Riom-es-Montagne tandis que je vais partir à droite, descendre avant de rejoindre Murat via le col d’Entremont.

Dans la descente, je fais de nombreux arrêts photos.

Le col d’Entremont arrive. Il n’est pas très long mais je le trouve difficile maintenant que la chaleur s’est installée et qu’il n’y a pas d’ombre.  Ensuite ça descend tout le long jusqu’à Murat mais des travaux perturbent un peu ma descente. Deux kilomètres sont entièrement gravillonnés et il faut faire très attention. J’arrive tout de même assez tôt à Murat, que je prends le temps de visiter, pour reprendre ce qui commence à devenir des petites habitudes : douche, sieste, lessive, blog et récupération.

Je remercie encore une fois mon accompagnateur du jour qui m’a ainsi fait découvrir des trésors cachés de cette région et qui a complété ma culture géographique en me nommant les sommets.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ROCHE Claude dit :

Cela fait plaisir de voir la photo de Claude, notre Auvergnat,symphatique et discret et qui a su mener notre Confrérie , avec des mains de maître.C’est toujours très agréable de le rencontrer avec son épouse.Arvi pâ!

GIBERT Philippe dit :

Belle journée pour toi…et Claude a dû être un accompagnateur 5 étoiles! Profites toujours, moi je me régale de tes aventures ..et de tes magnifiques photos!…J’aime bien aussi tes commentaires..on croirait que c’est drôle et facile de faire du vélo!!!? A ta place je serai déjà mort!.. B
ravo mon Régis!Comme tu le sais je t’aime pas..mais là je suis obligé de te respecter!!Chapeau bas patron!PHIL.

Lefevre dit :

Bonsoir Régis
Je ne suis pas bien loin derrière toi…
Ce soir je suis Heureux j’ai conclu vers 17 h à Mortemer(BPF)de la Vienne mon brevet des provinces Françaises
534 tampons glanés depuis 35 ans ! Ce n’est pas rien cela représente des milliers de KM tu le sais bien
Au début comme beaucoup on pointe au fur et à mesure des voyages puis l’âge te rattrape alors tu te dis qu’il faut conclure
Je m’y emploi depuis 5 ans maintenant en dédiant mes grands VI à cela
Et ce jour je le termine !
Le BPF c’est franchement un brevet extra
Amitiés et bon vent pour la suite
Jean-Marc Lefevre
CC3331 Chauny 02

GIBERT Philippe dit :

FELICITATIONS!

Jour 29 — Jeudi 15 Juin Meymac (19)  →  Riom-ès-Montagnes (15)

Étape précédente

Jour 31 — Samedi 17 Juin Murat (15)  →  Fournels (48)

Étape suivante