Jour 15 — Mardi 29 Mai

Muides-sur-Loire (41)  →  Châteaudun (28) treizième étape
Distance 65 km
Dénivelé 290 m
Départ 8 h 30
Arrivée 15 h 50
Distance totale: 64.38 km
Altitude maximum: 146 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

La journée de repos m’a vraiment fait du bien : j’ai pu recharger les accus physiquement et mentalement grâce à l’hospitalité bienveillante de Marie-Claude et Luc Rioland.

La vidéo du parcours de l’étape

(Possibilité de faire varier la vitesse de défilement de la vidéo en cliquant sur 1x en bas à droite du lecteur (0.75 recommandé). Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

Ce matin, nous retournons à Muides-sur-Loire où nous avions terminé l’étape de dimanche. Un comité d’accueil est en place. Jean-Pierre Cancé et Patrick Mandard, deux membres locaux du Club des Cent Cols m’attendent de pied ferme.

Jean-Pierre, Luc et Patrick

Luc et Patrick vont m’escorter pendant quarante cinq kilomètres et me quitteront après le pique-nique tandis que Jean-Pierre ayant d’autres obligations nous laisse à Muides.

escorte sur la voie verte avant Beaugency (Photo Jean-Pierre Cancé)

Nous prenons la véloroute de la Loire à Vélo qui va nous emmener pratiquement jusqu’à Beaugency, site BPF. Nous prenons le temps de visiter le village, vélo à la main, de nous ravitailler et de prendre un café.

Après un dernier regard vers la Loire que je retrouverai dans une dizaine de jours près de Saumur,

au-revoir la Loire (Beaugency)

nous partons à l’assaut de la Beauce et de ses taupinières aux terribles pourcentages.

Le paysage défile rapidement, le vent est favorable. Malgré un décor sans relief l’ennui ne nous atteint pas.

la Beauce

Il faut dire que nous discutons beaucoup tout en moulinant et que ce paysage est beaucoup plus ouvert que celui de la Sologne. C’est ainsi que nous arrivons à Verdes. Patrick s’occupe de l’intendance au niveau du liquide et nous nous restaurons avant de nous quitter. Il me reste une petite vingtaine de kilomètres pour arriver à Châteaudun tandis que pour Luc et Patrick ce sera plus d’une cinquantaine.

Je continue et les jambes tournent toujours aussi bien. Le ciel se couvre de plus en plus.

Peu avant quinze heures, j’arrive à Châteaudun. Je prends le temps de visiter la vieille ville après avoir fait un petit tour à l’office de tourisme avant de rejoindre le camping.

le Loir à Châteaudun

J’arrive dans un état de fraicheur que je n’ai jamais connu depuis le départ du voyage. J’ai eu la chance de ne pas avoir affronté la Beauce avec un vent défavorable. J’ai toujours beaucoup de chance avec la météo : ce n’est qu’après avoir monté la tente que la pluie a commencé à tomber.

A demain

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marie Lou dit :

Bonjour Régis,
J’aurais aimé t’accompagner dans le Perche mais je ne suis pas en ce moment dans la région voisine. Je vais t’imaginer demain suivre les vallées de l’Huisne et de la Jambée pour atteindre Longny-au-Perche, agréables. Il te faudra ensuite sortir de Longny et avec le poids du vélo il se pourrait que tu mouilles la chemise. L’église de Malétable à un clocher qui attire l’attention. Il te faudra sortir de la vallée de la Commeauche pour atteindre Autheuil, belle route mais il faut grimper. L’église d’Autheuil est la plus ancienne église romane du Perche, malheureusement elle sera certainement fermée lors de ton passage. Puis tu descendras sur Tourouvre ou,
mieux que le camping il y a un gite d’étape communal près de l’église. Belles routes en forêt, mais routes bosselées pour rejoindre l’abbaye de la Trappe dont l’entrée n’est possible que pour suivre l’office dominical. Tu pourras toujours remplir ta gourde à la fontaine Saint-Bernard près de la boutique.
Te suivre, c’est retrouver nos propres souvenirs. Merci à toi et bravo, car il faut du courage pour voyager avec une telle charge sur le vélo. Bon vent Régis

Fabien en vadrouille vers la Russie dit :

salut Regis ! Depuis, le nord du Danemark où le soleil règne implacablement depuis que j’y ai posé les roues il y a une semaine, je vois que ça se passe bien aussi pour toi !
J’ai bien reconnu Beaugency et Chambord où j’avais pointé également l’été dernier. Tu as pu revoir Luc sur un terrain un tantinet plus plat que dans le Sommeiller.
Si la suite te mène vers la Bièvre, bien du courage encore avec les longues lignes droites.
Bonne route.

Chaurin Guy dit :

Pour les 2 jours qui s’annoncent, tu rouleras sur les terres de ma jeunesse et le Perche sera…moins plat que la Beauce . Le château St Jean de Nogent-le-Rotrou faisait office d’arrivée pour les cross où le jeu consistait à flinguer le prof de gym dans le raidillon . Les habitués du PBP connaissent bien le toboggan du côté de Mortagne-au-Perche . Le rythme de croisière atteint, grâce à ta gestion de l’effort, te voilà bientôt à mi-parcours, mine de rien . Chapeau et merci de nous faire partager cette quête, par tes photos et ton récit .
Bonne route,
Guy Chaurin

Patrick Mandard dit :

Belle journée entre centcolistes.
Notre présence a redonné du Peps à Régis, à moins que ce soit le petit café du matin à J-Pierre!!
Le retour à Muides sur Loire a été tonique avec Luc mais un peu tôt pour la bière pression, le bar était fermé.
Ravi d’avoir partagé ce bon moment avec vous.
Bonne route pour la suite Régis.
Patrick

jpcancé dit :

Content de t’avoir rencontré ami Régis. Un bon moment d’amitié ! Bonne route. Amitiés.

Daniel Beaujoin dit :

Régis, vraiment désolé de n’avoir pas pu me déplacer alors que tu étais à 25 km de chez moi !
Je te souhaite une bonne route et de passer entre les orages.
Amitiés

PITBULL dit :

Je vois que tu as la pêche, il est vrai que le paysage est sympa mais un peu plat pour un miro comme, je serai sans cesse à chercher l’horizon. Bonne nuit, A’rvi pâ mousse…
@+

RIOLAND LUC dit :

Même si l’orthographe de la ville des Dunois a été un peu déformé par Régis, son objectif quotidien a été parfaitement rempli … Une belle progression dans une Beauce bien verte et sans bosse !
Des paysages plus ouverts et une discussion permanente font vite oublier les kilomètres et un genou qui hier avait donné l’alerte.
Mon retour s’est limité à réussir à suivre la roue arrière de Patrick !
Et évidemment à Muides la pluie nous attendait, mais pas le cafetier !
Bonne route Régis …

Régis Paraz dit :

Un grand merci pour votre hospitalité et l’accompagnement. Merci aussi à Patrick. Une bien belle journée !

Jour 14 : visite de Blois — Lundi 28 Mai Journée de repos  →  Visite pédestre de Blois

Étape précédente

Jour 16 — Mercredi 30 Mai Châteaudun (28)  →  Bellou-sur-Huisne (61)

Étape suivante