Voyage 2023 : jour 19 étape 17 — Samedi 17 Juin

Figeac (46)  →  Marcillac-Vallon (12) Dix-septième étape
Distance 70 km
Dénivelé 760 m
Départ 8 h 00
Arrivée 16 h 00
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Je vais faire un court résumé car je suis arrivé assez tard et que je me rends au restaurant pour dîner et regarder la finale du championnat de France de rugby.

Marie-Agnès m’a accompagné  jusqu’à Conques situé à 50 km de Figeac puis elle est rentrée. Elle aura ainsi  fait 100 km de vélo.

Dès la sortie de Figeac une longue côte pentue nous conduit jusque vers St-Jean-Mirabel. La température à 22° est idéale pour rouler.

Un peu de répit avec une longue descente et ensuite il faut remonter jusqu’à Montredon avant d’entrer dans le département de l’Aveyron.

campagne aveyronnaise

Une longue descente nous conduit dans la vallée du Lot que nous allons ensuite suivre pendant une quinzaine de kilomètres. C’est une partie sans difficultés qui permet de bien récupérer des efforts précédents. Nous traversons quelques villages. L’habitat aveyronnais est bien différent de celui du département du Lot.

Peu avant Conques nous pénétrons dans la vallée de la Dourdou que nous longeons pendant 7 km .

la Dourdou en aval de Conques

Puis une montée sévère permet d’atteindre Conques. Nous y croiserons des pèlerins mais pas beaucoup. Il est midi quinze. Nous prenons le temps de visiter.

Je rentre dans l’abbatiale pour voir les vitraux réalisés par Pierre Soulages et comme lorsque j’ai visité le musée d’art contemporain de Grenoble je reste complètement hermétique à son œuvre. Il parait qu’avec le soleil qui brillait cela aurait dû être spectaculaire. Désolé mais je n’ai vu que des vitraux gris rayés de bandes noires. Aucune émotion ne m’a transporté !

le tympan le jugement dernier abbaye Sainte-Foy qui, lui, me semble relever d’un travail d’artiste !

Nous pique-niquons devant l’abbatiale Puis à 14 h, Marie-Agnès repart à vélo à Figeac tandis que je reprends ma route pour rejoindre Marcillac-Vallon. Alors que nous avions roulé sous des températures agréables toutes la matinée, la chaleur est arrivée en même temps que nous à Conques. Il fait 32° au moment où nous repartons. Marie-Agnés fera les 50 km de retour sous la chaleur tandis qu’il me reste 20 km à faire.

place de l’abbatiale

Je reprends à nouveau la vallée de la Dourdou et peine dans les côtes. Ma vitesse n’est pas suffisante pour avoir un déplacement d’air qui pourrait me rafraîchir.

le Dourdou en amont de Conques  le moulin de Sanhes
le Dourdou en amont de Conques le moulin de Sanhes

Demain une étape courte m’attend mais cela risque d’être la plus difficile : il y a beaucoup de grosses bosses. Mica Andurand, un ami Cent Cols de Cordes-sur-Ciel va venir à ma rencontre comme l’avait fait l’ami Carabine du côté de Bordeaux et ensuite m’emmènera chez lui pour y passer la nuit.  Encore, une belle soirée en perspective !

La vidéo du parcours de l’étape

En fonction de votre navigateur vous avez la possibilité de contrôler les paramètres de la vidéo soit avec un clic droit de souris (Firefox) en survolant la vidéo soit à l’aide des commandes en bas à droite du lecteur (chrome…).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Afin de limiter les abus et les spams, les commentaires sont publiés après modération.

Poingt jp chantal dit :

Bonjour notre Maître des cols
Tu traverses une magnifique région que l’on apprécie beaucoup !
As tu remarqué sur le tympan de l’abbatiale de Conques les petits curieux qui espionnent les mécréants ?
En tout cas eux ils t’ont vus !!!
Bonne route et à bientôt
Jp Chantal

Aimé Galdin dit :

Toujours de belles images sublimées par une belle lumière.
Tes parcours très inférieurs à 100 bornes te permettent des arrêts photos nombreux et intéressants.

Yvette Gerolami dit :

encore une belle région traversée. merci je ne m en lasse pas.
Belle amitié et partage chez les 100 cols

Fanfoué de la Motte dit :

Salut Régis, te voilà Conquistador, je constate que tu as admiré le tympan de l’abbatiale. Je me dis que tu vas te taper une sacrée grimpette pour sortir du patelin et avec la chaleur…Fais-toi pousser par une pélerine. Lors de la sortie du cycloyenne, le président a évoqué ton périple et nous a chaudement ( si si ) incités a suivre tes zaventures, il ignorait, bien sûr, que l’ on ne manquait pas un épisode comme l’ on a regardé”Plus bêle la vie”. Plus sérieusement, on reste admiratifs devant la performance: se trimballer une trentaine de kilos par les pentes et la chaleur, chapeau! Fais gaffe que ça ne ressemble pas au dernier niveau du portail de l’ abbatiale! Damned! Allez, courage ! Tu tiens le bon bout!

Voyage 2023 : Jour 18 — Vendredi 16 Juin Figeac  →  Figeac

Étape précédente

Voyage 2023 : jour 20 étape 18 — Dimanche 18 Juin Marcillac-Vallon (12)  →  Colombiès (12)

Étape suivante