Quatre vingt troisième jour — Dimanche 17 Juillet

Modane (73)  →  Val d'Isère (73) Soixante dix huitième étape
Distance 64 km
Dénivelé 1880 m
Départ 8 h 15
Arrivée 16 h 00
Altitude maximum: 2780 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

La vidéo du parcours de l’étape

(possibilité de ralenti en survolant l’image avec la souris et en cliquant sur le signe- en bas de l’image. Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

 
Robert et Pascal deux amis de Chambéry viennent me rejoindre ce matin à l’hôtel pour rouler avec moi.

Les forts de l'Esseillon

Les forts de l’Esseillon

Nous partons sous un ciel bien chargé mais sans pluie. A Termignon les premières gouttes tombent et la pluie ne cessera plus pendant tout le reste de l’étape. A Lanslevillard, Pascal casse sa chaîne et rejoint sa voiture garée un peu plus bas. Il suivra notre progression dans son véhicule.

A Bessans, arrêt dans un café pour boire une boisson chaude et prendre une décision. Il pleut mais on annonce la neige à 2200m pour la nuit prochaine. Je prends donc la décision de continuer car le col de l’iseran à 2764 m risque d’être fermé demain.

La montée sous la pluie n’est pas trop pénible, il fait 11° en bas et 5° au sommet dans le brouillard. Nous n’avons pas froid car l’effort produit nous réchauffe.

J83etap7800002

Au sommet, nous nous réfugions dans le restaurant où nous trouvons des secouristes qui sont en train de rapatrier des participants à un trail qui sont frigorifiés. Ils les réconfortent et les enveloppent dans des couvertures de survie avant de les conduire dans des véhicules d’assistance.

J83etap7800003

Après m’être changé et avoir enfilé plusieurs épaisseurs, je me lance dans la descente alors que la pluie et le vent ont redoublé de violence. 6 km plus bas, je décide d’arrêter car cela devient trop dangereux et mes freins répondent de moins en moins.

Mes amis me chargent dans leur véhicule et m’emmènent à l’hôtel 14 km plus bas. Demain matin, grâce à la sollicitude de Bernard Vieillard je repartirai de l’endroit où je me suis arrêté et avec Bernard nous rallierons ensemble à vélo Beaufort-sur-Doron via le Cormet de Roselend.

Etape 78 Modane →  Val d'Isère 64 km

237 Downloads
Détails

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TARIS Christine dit :

Salut Régis !

Nous avons réussi notre périple. Nous avons atteint Sournia par les cols mais sommes revenus par une autre route en passant notamment par Foix. Notre aventure s’est terminée le dimanche 10 juillet à 12 h 30 puis nous avons pris quelques jours de repos à la montagne. C’était difficile mais très agréable. Je vais poursuivre ce voyage en surfant sur ton blog. Bonne continuation à toi et à très bientôt ! Christine de Bordeaux

Mario dit :

Régis, tu as eu une journée exécrable, mais tu t’en es mieux tiré que de nombreux participants au BRA au Galibier hier. Pourtant tu étais plus haut – mais peut-être que le gros du mauvais temps venait du sud-ouest; et puis tu étais bien mieux vêtu que la plupart d’entre eux.

« Deux cents cyclistes qui participaient au Brevet de randonneur des Alpes […] ont du être évacués du col du Galibier ce dimanche en fin de matinée […] En cause, les intempéries de la journée (neige, pluie, vent, brouillard…). Certains cyclistes étaient en hypothermie au moment de leur prise en charge par les pompiers. » (Dauphiné Libéré)

Thierry dit :

Décidément, rien ne t’arrête! Encore bravo!

Le Pitbull dit :

Beau morceau de bravoure car le temps a du être sévère si la pluie a tombé drue comme chez nous.Tu as pris la bonne décision de t’arrêter à Val il faut de la prudence en fin de parcours.
Avec Fafa on compte bien faire un bout de route avec toi.Je suis ta progression de près et tu peux compter sur moi pour ta rapatrier sur Chambéry à la fin de cette belle épopée.
Salut l’artiste.

Christine et Pierre dit :

La Savoie, c’est comme un chat (d’ou le col du même nom).
Si tu la quittes un peu trop longtemps, elle te fait la gueule quand tu rentres. Mais ça ne dure jamais longtemps. Retour annoncé du beau temps pour demain matin.
Bon courage!
Ps: T’aurais quand même pu faire un effort pour les photos…elles sont floues…

Quatre vingt deuxième jour — Samedi 16 Juillet La Salle-les-Alpes (05)  →  Modane (73)

Étape précédente

Quatre vingt quatrième jour — Lundi 18 Juillet Val d'Isère (73)  →  Hauteluce (73)

Étape suivante