Jour 38 — Jeudi 21 Juin

Langeac (43)  →  Saint-Privat-d'Allier (43) Trente-cinquième étape
Distance 37 km
Dénivelé 855 m
Départ 8 h 00
Arrivée 13 h 20
Altitude maximum: 879 m
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

La vidéo du parcours de l’étape

(possibilité de ralenti en survolant l’image avec la souris et en cliquant sur le signe- en bas de l’image. Pour afficher en plein écran cliquer sur les flèches en haut à droite)

Vidéo générée par l’application Relive, alimentée par Strava

L’étape d’aujourd’hui a été courte mais difficile. Charles me disait que j’allais mouiller le maillot c’est effectivement ce qui s’est passé. La chaleur s’est invitée très vite et a ajouté de la difficulté dans les ascensions qui étaient beaucoup plus pentues que celles des jours précédents.

Jusqu’à Prades, je longe l’Allier, sur une route souvent ombragée, jouissant de beaux points de vue sur les montagnes environnantes, traversant de beaux villages et observant des falaises basaltiques qui dominent la rivière.

Chanteuges et son ancienne abbaye qui domine le village

 

A partir de Prades, je rentre dans le dur de l’étape. Une première côte de 4 km, sans ombre, avec de bons pourcentages me conduit jusqu’à 800 m d’altitude. C’est le début du col de Peyra Taillade, emprunté par le tour de France l’an dernier. Les inscriptions sur la route encouragent le régional de l’étape, Romain Bardet, mais ne me donnent pas d’énergie pour autant.

falaises basaltiques à la sortie de Prades

Après cette côte, c’est une succession de montagnes russes, usantes, qui me conduisent au-dessus de Monistrol-d’Allier. J’ai perdu de vue l’Allier qui m’avait guidé ces deux jours avant de le retrouver à Monistrol après une courte mais raide descente.

Au fond tour de guet de Rochegude

J’arrive à Monistrol-sur-Allier, site BPF, peu avant midi. Je m’y arrête, me restaure et fait le plein d’eau avant d’attaquer sous la chaleur (33°C au soleil) la montée finale de près de 5 km qui m’emmène jusqu’à St-Privat-d’Allier où j’ai prévu de faire étape.

St-Privat-d’Allier

L’étape étant courte, j’avais envisagé de faire une boucle supplémentaire à partir de St-Privat, sans bagages, pour aller cueillir le col de Peyra Taillade mais j’abandonne cette idée. Il fait trop chaud et je suis bien fatigué, plus du tout habitué à pédaler dans de telles conditions. Le col de la Siesta sera beaucoup plus facile à négocier.

Demain, il y a de fortes chances que je ne puisse pas mettre en ligne de compte-rendu. Je camperai dans une aire naturelle de camping et cela m’étonnerait que j’ai du réseau téléphonique rapide.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

victor dit :

trente huitième étape trente huit degrés, il ne faut pas suivre ce raisonnement, pour demain et les jours suivants!
les vaches aussi doivent faire la siesta, mouches ou pas!
bons bains, pas que de sueur!
victor

Fanfoué De La Motte dit :

Bonsoir Régis, j’ ai suivi ta progression ces derniers jours sans commenter tes esploits, mais j’ imagine ce que tu ressens à grimper avec 25 kg sur le vélo. J’ ai eu quelques pensées pour le cyclosaurus à l’arrivée des premières grosses chaleurs, hier en escaladant le Revard. Tous les cyclistes que j’ai rencontrés se plaignaient de brusque coup de 33. tiens, j’ai deux bonjour à te donner: un Cent Cols- Alain, de Sillingy, vu à La Féclaz, et Bouvard du Revard. Ptêtre à dimanche au lac du Bouchet. Tchô!

Pitbull dit :

Salut Régis, je vois que la journée est chaude, fais attention étant garé près du “Kompost” tu risques la désintégration, le remède arroser la gorge avec une bonne bière et demain tout feu tout flamme;
bonne fête de la musique, et le pipeau çà tu connais…
@+

Jour 37 — Mercredi 20 Juin Brioude (43)  →  Langeac (43)

Étape précédente

Jour 39 — Vendredi 22 Juin Saint-Privat-d'Allier (43)  →  Le Bouchet-Saint-Nicolas (43)

Étape suivante