Voyage 2-2022 : étape 23 — Mardi 14 Juin

Aulnay-de-Saintonge (17)  →  Mansle (16) Vingt-troisième étape
Distance 67 km
Dénivelé 560 m
Départ 7 h 25
Arrivée 13 h 30
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Une étape moins monotone que celle d’hier : je n’ai pas échappé aux immenses champs de blé mais je suis rentré au pays du cognac et l’alternance vignes cultures céréalières a apporté un peu plus de diversité dans les paysages traversés.

Il fait 20 ° au départ et comme les jours précédents la température va dépasser les 30° à partir de 11h. Il fera même 34° à l’arrivée. Le vent s’est levé vers 10h mais il était un peu moins violent que celui de la veille.

J’ai l’impression d’avoir passé la journée à grimper. Si j’ai senti une fatigue musculaire dans les cuisses j’ai remarqué que j’avais beaucoup plus de jus que les jours précédents. Le Covid s’évacue !

Paysage avant Rouillac
entre Rouillac et les Bouchauds, les vignes sont hautes sur pattes

À une quinzaine de kilomètres de l’arrivée, je franchis une première fois le fleuve Charente

que je vais retrouver à Mansle juste avant de rejoindre le camping situé sur ses rives.

Je suis parti tôt pour arriver tôt. Je n’ai guère fait d’arrêts car l’étape étant plus longue et plus vallonnée je voulais pédaler à des moments où il pouvait y avoir un peu d’ombre et éviter les fortes chaleurs annoncées.
Demain l’étape sera courte et me conduira à Confolens où j’ai réservé au camping situé lui aussi au bord d’une belle rivière : la Vienne.

La vidéo du parcours de l’étape

En fonction de votre navigateur vous avez la possibilité de contrôler les paramètres de la vidéo soit avec un clic droit de souris (Firefox) en survolant la vidéo soit à l’aide des commandes en bas à droite du lecteur (chrome…).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Afin de limiter les abus et les spams les commentaires sont publiés après modération.

Luc Rioland dit :

Salut Régis
Tu vas fâcher les locaux, la Charente est un fleuve ! la mousse du soir doit être appréciée, mais la Fine Napoléon trop risquée pour ta pratique… hydrates, hydrates ! Luc

Régis Paraz dit :

Effectivement bien vu. J’ai corrigé. Je l’avais traversée dans mon tour de France à Rochefort via le pont transbordeur.
Quand au cognac je ne suis pas fan des alcools forts (sauf dans la grolle). Je me satisferai d’un bon pineau.

Jean Perdoux dit :

Régis, tu es ma tasse de thé du matin. Je me régale à suivre ton périple (commentaires et dessin du parcours)
J’avais envie de te dire en riant que ta moyenne kilométrique journalière et les temps de parcours ressemblaient davantage à ceux d’un bon marcheur mais compte tenu de ce sale virus je reste plutôt admiratif…
Bravo Régis Sois fort pour terminer cette chevauchée avec découvertes et avec plaisir.
Amitiés
Jean Perdoux

Pitbull dit :

Je vois que tu a repris du poil de la bête comme on dit chez nous, tu vas pouvoir de régaler dans cette belle région; pour la grolle la gnole t’attend à Nant;
A demain si tu le veux bien…

Fabien Savouroux dit :

Salut Régis.
Il y a des taches en haut à droite sur tes photops. j’epère que ce n’est pas ton capteur qui est empoussiéré et que c’est l’objectif.

Aujourd’hui, ai roulé avec Pascal autour du lac.

On pense à toi. N’abuse pas du Cognac !

Voyage 2-2022 : étape 22 — Lundi 13 Juin Coulon (79)  →  Aulnay-de-Saintonge (17)

Étape précédente

Voyage 2-2022 : étape 24 — Mercredi 15 Juin Mansle (16)  →  Confolens (16)

Étape suivante