Voyage 2-2022 : étape 25 — Jeudi 16 Juin

Confolens (16)  →  Cieux (87) Vingt-cinquième étape
Distance 43 km
Dénivelé 670 m
Départ 7 h 00
Arrivée 11 h 50
Cliquez sur Plen écran pour afficher la carte en plein écran

Je pars encore tôt ce matin pour toujours éviter les fortes chaleurs. Il fera vite très chaud sous un ciel laiteux. Je ne verrai pas beaucoup de ciel bleu aujourd’hui mais les paysages champêtres et le joli village de Mortemart vont bien éclairer ma demi-journée.
Après 4 km en longeant la Vienne, j’arrive à Saint-Germain-de-Confolens, mon dernier site BPF du département de la Charente à valider. À cette heure, le village est bien endormi et aucun commerce n’est ouvert pour valider mon passage. Une photo fera l’affaire. 

Le château de Saint-Germain domine le village

Je quitte Saint-Germain et vais bientôt rejoindre une route où des files de camions circulent. Ils me dépassent en laissant un bon espace de sécurité. Je vais la suivre pendant 3 km avant de prendre de toutes petites routes “tobogannesques”  jusqu’à l’arrivée. Après quelques kilomètres, je pénètre dans le Haut-Limousin.  C’est une terre d’élevage : finis les champs de céréales, le vert est omniprésent. Des prés, des haies, quelques étangs et des bois mais curieusement je vois très peu de vaches en pâtures.

Sur la carte Michelin, je vois une étoile accolée au village de Mortemart où je vais passer. Je ne suis pas déçu :

De suite un méchant raidillon pas loin des 15% m’attend. Il n’est pas bien long mais cela va continuer à monter jusqu’à Montrol-Sénard où je retrouve un nouveau raidillon similaire. Je vais monter à 433 m pour franchir mon deuxième col du voyage, le pas de la Mule. Si je n’ai pas bien vu de col, surtout que ça continuait à monter après l’avoir franchi, j’ai bien vu une mule très chargée qui montait au pas dans les raidillons.
J’ai laissé du jus mais à la fin de la montée, une longue descente, située à une dizaine de kilomètres de l’arrivée, m’attendait.

juste avant la descente
l’étang de Fromental dans la descente

Après l’étang, il reste encore quelques efforts à faire pour terminer l’étape. C’était un peu l’enfer avec la chaleur étouffante pour arriver à Cieux où j’avais décidé de m’arrêter.
Cieux est un site BPF mais ce qui en fait l’intérêt ce sont ses alentours avec de nombreux rochers spectaculaires.
J’ai bien fait de m’arrêter tôt car l’après-midi, sans un souffle d’air, se révèlera caniculaire.

La vidéo du parcours de l’étape

En fonction de votre navigateur vous avez la possibilité de contrôler les paramètres de la vidéo soit avec un clic droit de souris (Firefox) en survolant la vidéo soit à l’aide des commandes en bas à droite du lecteur (chrome…).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Afin de limiter les abus et les spams les commentaires sont publiés après modération.

Collaudin dit :

Tu es bien courageux Régis avec de telles chaleurs !! Ce midi au retour de ma sortie du jeudi 33 °C.

Portal dit :

courage Régis, il va falloir rouler la nuit si cela continue,tu as le droit à une petite bière.Michel Portal.

Luc Rioland dit :

Salut Régis
Effectivement le pas de la Mule n est pas très lisible ! A Montrol-Sénard il y a une expo des métiers anciens dans les bâtiments du hameau, as-tu vu ?
le Limousin est assez ondulé !! encore 2 jours de canicule et cela ira mieux. Tu as raison d’écourter les étapes : qui veut voyager loin, ménage sa monture , disait Mr Dandin dans les Plaideurs par Racine !

THIERRY dit :

bonjour Régis ! on admire tes photos ( tu vas pouvoir faire un catalogue des BPF ! ) et cela donne envie de se ballader ! mais la chaleur ……… bon courage encore pour cette chaleur qui va encore s’accentuer demain !
Véronique et Joël THIERRY

Vercaigne René dit :

Tu as beaucoup de courage de rouler sous ces fortes chaleurs. Ici j’ose à peine sortir après 10h du matin .
Il ne faut surtout pas te priver d’une bonne bière, voire deux pour te remettre des efforts de la journée.
À demain de te lire

Fanfoué de La Motte dit :

Hello Géris, par le temps qui court, enfin qui chauffe, je ne sais pas si les cyclocampeurs vont aux cieux, mais ils mériteraient de faire trempette tous les 4-5 km, Une autre solution serait de prévenir les SDIS pour qu’ils soyent prêts à arroser ces merveilleux fous roulants sur leurs lourdes machines. Peu d’ indigènes sous les halles, point de bovins dans les pâtures, même pas de châtelaine pour t’offrir une bière à Mortemart, mon Dieu qu’il a du courage le chasseur de BPF! J’aurais passé la journée au bistrot ( s’il y en avait seulement un! ) , en attendant la flotte ! Salut résilient BPFiste!

Didier REMOND dit :

Cieux est aussi bpf pour sa proximité avec Oradour/Glane, tristement connu. Dommage que ton parcours n’y passe pas. Toi qui est féru d Histoire.
Le Limousin va te faire connaître ses vallées, plateaux et belles bosses. Courage d’avance.
Bonne route.

Jean-Yves MOUNIER dit :

Salut Régis,
Je n’étais pas allé voir ton site depuis longtemps (honte à moi…) et je viens de découvrir que mardi, tu étais au camping de Mansle… oú je séjourne depuis lundi pour préparer une rencontre du Randonneur en septembre !
Tu t’étais caché oú ? Dommage en tout cas…
Comme toi, je ne roule que le matin, la chaleur est ensuite insupportable.
Amitiés.
Jean-Yves

Régis Paraz dit :

Je ne comprends pas comment on a pu se rater il n’y avait pas grand monde dans le camping. Dommage ! J’espère que tu as mieux dormi que moi.

Yvette GEROLAMI dit :

Toujours de beaux reportages. Merci de nous les partager tous les soirs malgré la fatigue de la journée.
Bonne continuation
Amitiés
Y.Gerolami

Fred S. dit :

Bravo Régis pour ce blog qui a le mérite de nous faire participer à distance à tes aventures.

Comment fonctionnes tu côté technique ?
Relive sur le smartphone ?
Strava (je t’y suis également) sur une montre Garmin (ou autre) ?
Le blog sur un ordi (il est possible que tu en ai un car je suis impressionné par tes bagages), une tablette ou bien le smartphone ?

Amitiés.
Fred

Régis Paraz dit :

J’utilise Relive et strava avec le smartphone.
Ensuite ordinateur pour tout le reste : téléchargement vidéo relive et traitement (raccourcissement)
Rapatriement trace GPS du garmin gpsmap 64s puis transfert sur mon site pour mise à jour cartographie
Rapatriement et traitement des photos (compression et redimensionnement pour réduire le poids informatique des photos)
ensuite rédaction et mise en ligne sur mon site Wordpress

fabiern dit :

Le camping de Cieux, un très bon souvenir !
Vas tu passer demain dans ce lieu sinistre qu’est Oradour sur Glane ?

Régis Paraz dit :

Je suis déjà passé à Oradour-sur-Glane. Je ne vais donc pas faire le détour cette fois ci.

GARCIN Guy dit :

Prochainement je vais passer dans le coin avec comme parcours : 3BPF: Châteauponsac, Cieux, Le Dorat + Pas de la Mule. Je suivrai ton conseil de visite : Mortemart.
Bonne continuation Régis!

Voyage 2-2022 : étape 24 — Mercredi 15 Juin Mansle (16)  →  Confolens (16)

Étape précédente

Voyage 2-2022 : étape 26 — Vendredi 17 Juin Cieux (87)  →  Saint-Priest-Taurion (87)

Étape suivante